L’iPad 3 est-il joueur ?

Par iMike le 8 mars 2012 à 04h08

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

On attendait tout et rien de la mise àjour de l’iPad aujourd’hui par Apple, le moins que l’on puisse dire c’est que les ingénieurs de Cupertino n’ont pas chômé ces derniers mois. L’iPad de nouvelle génération mérite son nom puisqu’il ne gagne rien de moins qu’un nouveau processeur, un nouvel écran Retina et le support du protocole 4G qui succède àla 3G.

 
JPEG - 37.1 ko

L’écran Retina d’abord. La tablette d’Apple abandonne le 1024x768 pour passer au 2048x1536, soit 3,1 millions de pixels et donc plus d’un million de pixels en supplément pour nos yeux. La résolution est de 264 ppp, en dessous que ce que Steve Jobs avait affirmé être nécessaire pour être appelé Retina, mais l’iPad étant très souvent utilisé de plus loin (38 à40 cm) que l’iPhone (environ 25 cm), il gagne quand même le nom de Retina. A noter que la saturation couleur est améliorée de 40%.

Nouveau processeur A5X. Amélioration du processeur A5 déjàembarqué dans l’iPad 2, la version A5X est deux fois plus performante qu’un Tegra 3 et embarque une puce graphique àquatre cÅ“urs aux côtés de ses deux cÅ“urs principaux.

Nouvelle iSight. Désormais, le capteur photo/vidéo est proposé avec une capacité de 5 megapixels avec une lentille à5 éléments, filtre infra-rouge et ISP directement intégré dans le processeur A5X. Une technologie comparable àcelle de l’iPhone 4S. Évidemment, la gestion du focus et de l’exposition est automatique. Enregistrement vidéo possible jusqu’àune résolution de 1080p, rien que ça.

Apparition d’un microphone. Pas disponible sur les tablettes Apple de précédente génération, le micro permettra de dicter du texte dans toutes les langues que Siri supporte sur l’iPhone : anglais, allemand, japonais et français.

Protocole 4G LTE. Plus le temps passe, plus les ingénieurs améliorent le protocole qui permet aux appareils mobiles, téléphones et tablettes en premiers, de communiquer rapidement avec les antennes des opérateurs. Après le Edge (2,5G), après la 3G, disponible sur iPhone et iPad, voilàque débarque la 4G sur l’iPad 3. Pas encore disponible en France, mais déjàen cours de déploiement dans plusieurs pays du monde dont les États-Unis, la 4G permet d’augmenter encore le débit de transfert des données.

 
JPEG - 124.8 ko

L’iPad 3 gagne donc une puce compatible HSPA+ à21 Mbps , DC-HSDPA à42 Mbps, le LTE remportant la palme pour un taux de transfert porté à73 Mbps. L’iPad 3 pourra se transformer en point d’accès tout comme l’iPhone le permettait jusqu’àprésent… si votre opérateur vous l’autorise évidemment.

Côté batterie, àla vue de ces nouveautés, on pourrait penser que la bête ne tiendra pas le coup. Pourtant Apple annonce 10h d’autonomie comme pour l’iPad 2 dans la majorité des cas.

Jouons !

Avec son écran Retina flambant neuf et les 4 coeurs rutilants de puissance du processeur graphique de l’A5X, l’iPad 3 semble naturellement taillé pour du jeu plus lourd que les traditionnels Angry Birds et consorts.
Tim Cook a invité sur scène quelques acteurs du monde du jeu vidéo, démontrant àchaque nouveau lancement de produit àquel point Apple n’est plus du tout étranger àcet univers.

C’est d’abord Namco qui est allé au feu, en tressant des lauriers au New iPad tout en effectuant une démo des capacités graphiques de la bête. Mais comme d’habitude diront certains, c’est encore ChAIR, le studio de développement iOS d’Epic, qui a cassé la baraque avec une démonstration live de son prochain titre, Infinity Blade : Dungeons. Textures, profondeur de champ, qualité de la modélisation, ce Diablo-Like défrise la rétine, et l’on se doute qu’en vrai, c’est àdire avec un New iPad devant soi pour le faire tourner, l’impact doit être bien plus fort.

Il faudra sans doute attendre un petit peu pour voir l’ensemble des studios se mettre au diapason des capacités très élevées de la nouvelle tablette, mais une chose est sà»re, l’attente en vaudra certainement la peine.

La bête est d’ores et déjàen pré-commande, en versions noire ou blanche, aux tarifs suivants : 489 euros en version 16 Go, 589 euros en version 32 Go, 694 euros pour 64 Go tandis que la version 4G sera vendue une grosse centaine d’euros de plus, soit respectivement 609, 709 et 814 euros.
Disponible dès le 16 mars aux États-Unis, en France, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Suisse et au Japon.

Tous les détails sur le site d’Apple

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page

Chargement en cours...

En images

FunTouch vit toujours… dans TekDope ! Pas cher : Order & Chaos Online Gratos : Angry Birds Space Redline Rush : coup de pompe Pas cher : Liberation Maiden À ne pas manquer : A Moon For The Sky HD Gratos : Bladeslinger Ep.1 Tetris Blitz : un petit tour et puis s'en va Gratuit : Alive4ever mini

Communauté