Cogs : un jeu vraiment taquin

Par iMike le 15 janvier 2010 à 12h03

Cogs : un jeu vraiment taquin

Le taquin est un jeu multi-séculaire qui amuse toujours autant les enfants, voire les plus grands. Chillingo tente de remettre le concept au goà »t du jour en éditant Cogs. Le pari est-il réussi ?
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

Déjàdisponible sur PC, ce titre développé par le studio Lazy 8 a toute sa place sur iPhone et iPod touch, plus même que sur les gros bousins sous Windows : après tout, un taquin consiste àmouvoir des pièces àl’intérieur d’un cadre, afin de reconstituer une image. Un concept idéal pour un terminal àécran tactile !
Mais Lazy 8 a poussé plus loin le concept, comme on le verra.

Cela passe par un environnement graphique réellement épatant : conçu entièrement en 3D, on se croirait dans l’atelier d’un inventeur fou, au milieu de ses drôles de machines. Joli àregarder, le jeu est également agréable àécouter avec des bruitages discrets mais réussis. Techniquement parlant, ce Cogs est très bien léché et fait clairement honneur aux capacités de l’iPhone et de l’iPod touch.

Mais la technique ne fait pas tout, encore faut il assurer au niveau du gameplay… Et de ce côté là, ça n’est pas mal non plus.

Le jeu offre deux modes : un mode Inventeur listant les puzzles disponibles, et un mode Challenge sur lequel on reviendra plus loin.

Le mode Inventeur, donc, propose 21 taquins de plus en plus difficiles, les dix premiers étant jouables de suite, les autres devant être débloqués suivant un système d’étoiles. Chacun de ces taquins doivent être complétés afin de mettre en marche une machine (gonfler un ballon, faire tourner les pâles d’un hélicoptère ou les roues d’un camion).
Cogs propose ensuite 30 packs supplémentaires qu’il faudra acheter ! Chacun de ces packs (qui comptent 10 taquins chacun) est facturé 0,79 euro.

Place ensuite àla prise de tête ! Si les premiers niveaux sont honteusement faciles, ça se corse très vite avec des pièces en 3D sur lesquelles chacune des faces interagissent entre elles. Pour s’en sortir, il ne faudra pas hésiter àtourner autour, en posant deux doigts sur l’écran.

Pour tous ceux qui n’ont pas peur de faire fumer leur cervelet, le jeu offre avec le mode Challenge deux types de défi : résoudre les puzzles en moins de 30 secondes, ou en mois de 10 coups (c’est donc que tous les taquins peuvent se résoudre en 10 mouvements !). Autant dire que c’est mission impossible pour les plus patauds d’entre-nous.

Pour conclure

Même pour un piètre amateur de casse-tête comme moi, Cogs m’a rendu complètement accro. C’est une vraie réussite àtout point de vue ! C’est de la très belle ouvrage techniquement parlant, quant au jeu en lui-même, il s’adapte parfaitement àl’écran de l’iPhone et remplit sa tâche de combler quelques minutes de temps creux… ou quelques heures pour les vrais adeptes de puzzles !

Une réussite qui n’est malheureusement pas encore disponible sur l’AppStore, mais cela ne saurait tarder.

Cogs

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page