Raid Leader : ne suivez pas
le guide

Par Nmacipad le 10 février 2012 à 16h26

Raid Leader : ne suivez pas le guide

Quelle déception que ce Raid Leader ! Une fois de plus, le studio Crescent Moon nous propose un cadeau empoisonné : beau sur la forme, décevant sur le fond.Â
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A
JPEG - 565 ko

Après avoir goà»té àPaper Monster, notre enthousiasme était àson solstice àl’annonce de Raid Leader ! Malheureusement, le combo n’a pas eu lieu et c’est plutôt àla douche froide qu’on a tâté. Pas besoin d’en passer par quatre chemins, Raid Leader est mauvais, on aimerait dire le contraire mais il faut arrêter de se voiler la face, le studio retombe encore une fois dans la production de jeux sans identité propre.

Raid Leader a suscité l’engouement des joueurs surtout pour son gameplay proche d’un Battleheart, pourtant, comment les comparer alors que ce dernier excelle dans tout les domaines ? Oui, Raid Leader nous rend tout petit face àtant de laissez-aller de la part d’un développeur (RedZebra) qui ne s’est clairement pas foulé.

Et l’ennui àson paroxysme

Excitation, tel était le sentiment qui nous animait àla rédaction àla vue de Raid Leader, pourtant rien ne s’est produit, pire : même le dégoà»t s’installait et le questionnement s’affirmait au fil de l’aventure.

On attaque le seul et unique bon point du jeu : la réalisation. Celle-ci est plutôt bien pêchue et propose une diversité assez importante dans l’approche des combats. Pourtant, on se pose déjàdes questions sur le design du bestiaire et les boss (censés être épiques...) nous laissent une sensation de déjàvu, certainement dà» au fait que ce sont pratiquement tous les mêmes ! Seuls les couleurs vont changer pour chacun, et àpartir de ce moment on sent que les développeurs n’ont certainement pas bossé comme des japonais. Pourtant les animations sont bien présentes (lumière du bâton de magie, mimiques des personnages, lancement d’un sort), làn’est pas le problème, il ne faut pourtant pas chercher très loin...

Une fâcheuse habitude commence às’installer sur iBidules, lentement mais sà»rement, qui veut que les jeux deviennent de plus en plus beaux… et tout le reste passe àla trappe. Raid Leader nous le montre clairement avec un gameplay, certes innovant (il y a une grande inspiration puisée chez Battleheart quand même) mais mal calibré et plutôt pénible àjouer. Dur dans un jeu où le but principal est justement de rusher ! Vous pouvez ajouter àtout ça une lenteur de déplacement des personnages insupportable qui se fait ressentir tout au long de chaque affrontement.

Frustrant est le juste mot qui caractérise le gameplay de Raid Leader, les heures les plus sombres de votre vie vous attendent contre des boss qui ne vous laisse même pas le temps de dire « ouf ! » Pas facile de contrôler un personnage qui va se prendre un coup de tatane fatale qui marche moins vite que votre grand-mère et pourtant ça existe, Raid Leader en est le parfait exemple. Ça n’est pourtant pas d’avoir essayé de faire mieux que Battleheart, mais le fonctionnement du gameplay doit être complément revu àla hausse pour espérer un jour plaire aux joueurs lambda ; jouer avec son doigt n’a jamais était aussi barbant que dans Raid Leader.

Les jeux en kit àla célébration

La bande son de Raid Leader est désastreuse, pas tant au niveau de la musique en elle-même mais plutôt en terme de quantité : une seule musique pour tout le jeu ! Par conséquent on se retrouve obligé àcouper la chique au son et àperdre de vue tout l’intérêt du jeu : un RPG sans musique entraînante est voué àtomber dans l’oubli. Les bruitages essayent pourtant de sauver la mise mais peinent àremonter la pente.

Le jeu se veut un tactical/RPG, ce qui implique une grande maîtrise des skills et sorts en tout genre. Pour ce qui est d’éviter la mort de son mage (qui ne peut que soigner et a une très faible défense), on pourra compter sur la présence d’un chasseur (il tire de loin pour attaquer avec des flèches empoisonnées, enflammées... ça sent le Dofus tout ça mais bon) et un chevalier (une défense moyenne et une attaque àl’épée dévastatrice). Avec tout ça, ajoutez de nouveaux sorts àacheter pour chaque personnage et àaméliorer grâce àla monnaie du jeu dont la somme augmente àchaque affrontement. Cependant, un problème persiste : seuls deux emplacements pour les sorts sont disponibles, il va falloir choisir...

En parlant de monnaie, elle reste difficile àobtenir, le gameplay et le manque de niveaux, seulement 15 disponibles, n’aident pas àengranger rapidement les sous. Mais bon, le développeur viendra nous sortir encore une fois son argument concernant un prix doux... et avoir la moitié d’une baguette ça vous dit ? Non ? Pourtant ici c’est la même chose, on a réellement le sentiment d’avoir entre les mains la moitié d’un jeu. 

Concernant les modes proposés, làencore le jeu fait bien dans la dentelle, en proposant seulement deux modes différents : Rush, où il va falloir soit essayer de faire bouger ses trois personnages en même temps et bourriner l’unique (pas tout le temps) boss présent sur le terrain ; l’ennui viendra même frapper àvotre porte au moment où vous aurez amélioré au maximum toutes vos capacités. À ce moment précis, il ne vous restera plus qu’àappuyer sur les boutons, et attendre que le l’ennemi soit àterre… on n’apprécie pas plus que cela être des joueurs spectateurs, après c’est àvous de voir si vous préférez pioncer devant votre iBidule.

Concernant le deuxième mode de jeu, on se demande si il est vraiment utile : Arena ne sert qu’àaugmenter la somme de votre bourse àtravers plusieurs vagues d’ennemis et bien sà»r si il ne vous reste que le mage (aux allures d’un prêtre qui ne fait que soigner) : il est impossible d’attaquer les ennemis, ça nous avance bien. Bien sà»r le mode multijoueurs passe àla trappe, àmoins que vous ne possédiez un iPad (trois différents pour chaque classe), il faudra compter sur un jeu en solo uniquement et l’aspect communautaire ? Y’a plus...

Pour conclure !

Pas très folichon ce Raid Leader, surtout avec l’arrière-goà»t d’amertume qu’il nous laisse dans la bouche. Malgré une réalisation bien pensée, le jeu manque cruellement de patate et le gameplay exécrable vient achever le tout. Bien sà»r, il y aura sà»rement des mises àjour qui viendront corriger les lacunes, mais il ne faut pas se faire d’illusions, Raid Leader manque clairement de jus et ça jusque dans ses racines. En tout cas, même pour son petit prix, on ne vous le conseille pas, amateur de World Of Warcraft et autre MMORPG, passez votre chemin, il n’y a rien àvoir.

- Raid Leader

+ Une réalisation qui a son charme
+ Le concept du combat de boss uniquement...

- ... mais qui s’effrite sévèrement
- Un gameplay pénible
- Une bande-son barbante
- Un contenu rachitique
- Pas de mode multijoueurs

Version de test : 1.0
Machine de test : iPhone 4S
Niveau d’anglais requis : un minimum
Poids : 72.3 Mo
Affiliation réseau : Game Center

 

Note FunTouch.net : 4/10

Télécharger ce jeu

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page