Fibble : Crytek joue
chez les petits

Par Nmacipad le 17 avril 2012 à 20h09

Fibble : Crytek joue chez les petits

Annoncé il y a peu de temps, Fibble nous avait tous surpris, non pas par le jeu en lui-même, mais par le développeur qui est aux commandes, j'ai nommé Crytek. Le papa de Crysis se lance dans le marché énorme du jeu vidéo iOS en proposant Fibble, une boule orange qui n'a pas froid aux yeux.
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

Crysis, Far Cry... Ces noms vous disent sà»rement quelque chose, si non vous avez ratez votre vie de joueur. Sachez que ces grands titres ont fait les beaux jours du PC et du Mac de ces dernières années, et que le studio derrière tout ça n’est autre que Crytek, un développeur qui voit généralement les choses en grand.

L’annonce de Fibble a été fracassante ànos oreilles, un jeu Crytek, aux apparences beaucoup moins matures ? Non loin de se surpasser sur ce titre, le studio allemand a mis tout son savoir faire (et il y en a) dans ce Fibble qui est fait pour iOS et seulement pour la plateforme tactile d’Apple. Le studio a joué la carte de la sécurité est s’attaque donc àun public plus jeune, et donc sans trop de prise de risque (faut pas rêver c’est pas du Nintendo...)

On pourra rétorquer au studio « Oui c’est bon pour le chiffre d’affaires ce genre de jeu mais il y a déjàAngry Birds et sa suffit amplement ». Mais ne vous méprenez pas, Fibble ne fait pas les choses àmoitié, il propose tout ce dont a besoin un jeu iOS : beau, accessible et fun.

Ouf, les graphismes sont là !

Les jeux Crytek font souvent figure de vitrine graphique. Pour Fibble, nous n’irons pas jusque-là, mais le Cry Engine sous iOS fonctionne très bien. Que ce soit sur iPhone 4S ou sur le Nouvel iPad, le Retina est bien présent.

Latence quasi inexistante et textures détaillées àsouhait, Fibble est très beau àvoir. Côté level-design, on a certes vu mieux. Seuls quelques niveaux sortent de l’ordinaire (les niveaux nécessitant une clé), mais dans l’ensemble les tableaux se ressemblent (loopings, sauts vertigineux et puis basta), et le fait que tous se déroulent en intérieur n’arrange pas les choses.

Ce qui surprend le plus est certainement le character design des personnages, du jamais vu chez Crytek. Fibble est une boule orange (qui fait « boing » quand on la titille) et qui a perdu ses amis lors d’un atterrissage très forcé. Et quelle est la planète qui les a gentiment accueillis ? Cette bonne vielle boule bleue qu’est la Terre. C’est plus précisément la maison des Ingalls, perdue dans la prairie, qui a fait office d’accueil.
Vous visiterez donc cuisine, salle àmanger et autres pièces typique d’une maison lambda. Outre les salutations de concombre et de jouets d’enfants pour vous tenir compagnie durant vos sessions de jeu, Fibble est bien un ovni puisque le but de la mission n’est autre que de l’aider àrejoindre sa planète. Attendez, c’est pas le but de tout les OVNIs non ? Vous l’avez compris, Fibble ne brille pas par son scénario mais par autre chose… son gameplay peut être ?

Roule, roule, Fibboule !

Fibble n’a pas de membres inférieurs ; il ne peut donc pas marcher tout seul (comment a t-il fait pour arriver jusque sur la Terre, allez savoir). En tout cas, il aura besoin de votre aide pour, non pas marcher, mais faire des roulades. Prenez alors le gameplay d’Angry Birds et transposez le tout sur la terre ferme : cela donne en gros le gameplay de Fibble.

Le but : faire en sorte que Fibble atteigne le trou final, àla manière d’un mini-golf ! Jusque-là, rien de bien passionnant mais au fil de l’aventure, Fibble retrouve ses amis et l’aide àatteindre des endroits et des parcours jusqu’alors inaccessibles. Avant chaque début de parcours, une phase style tower défense vous sera proposée pour placer stratégiquement (mais surtout logiquement...) les acolytes de Fibble qui l’aideront àsauter, changer de direction, rouler plus rapidement etc.
Le problème étant que les emplacements sont déjàproposés et donc oblige le joueur dans un premier temps àaccepter qu’il n’est pas libre dans le jeu, et deuxièmement àse rendre compte que le jeu est facile... trop facile même. Il faudra vraiment faire exprès pour se tromper, mais les emplacements sont proposés en fonction du nombre de partenaires disponibles et enlève tout le challenge. Heureusement que les niveaux qui nécessitent une clé sont quant àeux différent et changent la donne en poussant le challenge plus loin avec des emplacements complètement différents et en nombre disproportionné par rapport aux amis proposés. Mais le problème, c’est que le jeu est pauvre en contenu et les niveaux bonus sont peu nombreux.

Fibble, une coquille presque vide ?

Outre la présence de l’incontournable « more levels coming soon ! », Fibble est presque vide. On peut finir le jeu en une après-midi. Quatre monde composés de 7 à8 niveaux cela fait très peu, heureusement que le porte-monnaie ne souffre pas trop (sauf pour la version HD...).

Ajoutez àtout ça une difficulté quasi nulle, l’obtention d’une médaille d’or n’a jamais été aussi facile (si c’était comme ça aux JO tout le monde serait content), et ce n’est pas ces pauvres challenges qui vont modifier la donne (atteindre un certain score, réussir le niveau en un seul coup, etc.) En voulant jouer la facilité, Crytek a sacrifié l’élément essentiel d’un bon jeu : la difficulté.

Les différents bruitages du jeu et les sons sont dans le même esprit des personnages et donnent une touche de fun bien méritée au titre. Malgré tout ça, Fibble reste un bon petit jeu, grâce au savoir-faire de Crytek (présentation des menus, interface, gameplay bien pensé) et d’autre part parce que Crytek a su nous montrer qu’il avait du talent, même sur de petites productions.

Pour conclure !

Même en jouant petit, le studio Crytek a su adapter son savoir-faire aux iBidules. Néanmoins, quelques défauts viennent plomber la note et montrent que l’éditeur a encore du chemin àfaire sur iOS. Pour sà»r, Fibble reste un bon petit jeu pour le public majoritairement casual sur iBidules, mais attention Crytek, on est lànous aussi les hardcore gamers et on veut mieux !

- Fibble HD

+ Crytekement beau
+ Crytekement fluide
+ Crytekement fun
+ Crytekement efficace

- Contenu un peu maigre
- Trop facile !
- Le prix pour la version iPad...
- Crytekement décevant pour le hardcore gamer

Version de test : 1.0.3
Machine de test : iPad 3 et iPhone 4S
Niveau d’anglais requis : localisé
Poids : 212 Mo
Affiliation réseau : Game Center

 

Note FunTouch.net : 7/10

Télécharger ce jeu

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page