Test de Human Defense

Par iMike le 22 juin 2012 à 18h35

Test de Human Defense

Sortir du lot commun des tower défense, pas facile. Mais le studio Heliceum s'est attelé à la tâche et a imaginé une variante intéressante.
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

Les tower défense, merci, on connait. C’est pourquoi, pour sortir du lot, il s’agit de proposer quelque chose d’un peu différent. Le studio Heliceum a ainsi imaginé de mixer des mécanismes de jeu d’adresse au gameplay classique du genre. Au final, c’est assez réussi comme on le verra dans ce test.

Un corps en petite forme

Première originalité, le titre se déroule dans un corps humain en proie àde gros problèmes de santé. Les virus attaquent et ils sont particulièrement virulents ! Le jeu demandera de placer des tourelles de défense sur les zones désignées, ce qui limite un peu son aspect stratégique. Cependant, il faudra maîtriser les caractéristiques des ennemis : contrairement àd’autres productions du même genre, il faudra vraiment disposer les tours les plus pertinentes pour contrer les bons ennemis.

JPEG - 546.5 ko

Human Defense se trouve àla croisée du tower défense et du puzzle game : il va falloir oublier quelques réflexes de TD…

Autre aspect àprendre en compte : exploser les méchants ne permet pas de récolter des ressources pour bâtir ou améliorer ses tours. Pour ce faire, il faudra croiser les doigts et espérer que des protéines empruntent le même chemin que les virus. C’est heureusement assez souvent le cas, et il le faudra bien car ces éléments seront aussi nécessaires au maintien en bonne santé du patient.
Car en plus du reste, il faut aussi maintenir àl’équilibre une jauge de santé, en injectant des protéines dans le corps du malade… ces mêmes éléments qui sont indispensables pour construire de nouvelles tours ! Il va donc falloir se la jouer serré et bien calculer son coup.

Un autre élément de gameplay àprendre en compte est l’amélioration des tourelles qui bien évidemment, nécessite des protéines… mais gare : tant que le dispositif de défense n’aura pas été suffisamment alimenté, il restera inopérant.

Tout cela ne serait pas suffisamment amusant (ou prise de tête) si les développeurs n’avaient pas imaginé en plus des croisements avec des switches àactiver ou pas suivant les besoins. Ces embranchements se montreront bien utiles pour repousser certaines attaques, mais attention : il existe des virus qui pourront passer outre les portes. Et dans les niveaux les plus élevés, les tourelles devront en plus être de la même couleur que les anticorps àdégommer.

 

Cette absence de gestion de ressources comme on l’a connait dans d’autres tower défense est une difficulté qu’il sera nécessaire d’appréhender. En revanche, il s’agit d’un aspect intéressant qui pousse àla réflexion (rapide, la réflexion !). La variété des situations et les nombreux éléments àprendre en compte sont clairement un des points forts de Human Defense.

On peut également s’aider d’enzymes àusage unique, qui réduisant par exemple le coà»t de construction des tours, ou qui double le nombre de pièces gagnées. Ces items pourront être achetés via des micro-paiements (0,79 euro pièce), ou avec l’argent du jeu récolté durant ses parties. Des pilules sont également proposées qui elles ont des actions directement lors de la session de jeu : réduction du débit du flux sanguin, unités de vies supplémentaires… Les tarifs sont identiques.

Human Defense pêche par une rejouabilité assez limitée : une fois trouvée la martingale pour achever un niveau, il y a peu de chance pour qu’on y repasse, àmoins de vouloir claquer les trois étoiles. Le titre offre une petite quinzaine de niveaux, avec la promesse de chapitres supplémentaires pour cet été ; un mode Survie est disponible pour assurer un peu plus de durée de vie.

Niveau réalisation, cela reste dans la moyenne, mais on ne s’en relèvera pas la nuit. Les effets spéciaux sont limités àquelques explosions vaporeuses, tandis que les animations n’ont rien de franchement folichonnes. Heureusement, le jeu offre un gameplay suffisamment velu pour accrocher au-delàde sa réalisation.

Vidéo du test de Human Defense

Pour conclure

Human Defense est tout autant un puzzle game qu’un tower défense. Les différents mécanismes s’accordent plutôt bien ensemble, même si les amateurs purs et durs de TD risquent de faire un peu la moue devant la teneur hautement stratégique du titre. Les autres apprécieront certainement ce jeu qui sort de l’ordinaire.

- Universel

+ Un gameplay entre tower défense et puzzle game
+ Plus complexe qu’il n’en a l’air

- Durée de vie limitée
- Rejouabilité faible
- Réalisation dans la moyenne sans plus

Version de test : 1.0.1
Machine de test : iPad 2 et iPhone 4
Niveau d’anglais requis : localisé en français
Poids : 46 Mo
Affiliation réseau : Game Center

 

Note FunTouch.net : 7/10

Télécharger ce jeu

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page