Bubble Nervous : sus aux bulles

Par iMike le 25 janvier 2010 à 12h05

Bubble Nervous : sus aux bulles

Bubble Nervous fait partie de la (très) grande famille des jeux mêlant Tetris, Columns et quelques autres gloires du casse-tête. Heureusement pour lui, le jeu offre quelques petits plus intéressants !
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

Après le tap-to-shoot Paradise Monkeys, le studio Vetasoft bifurque vers le casse-tête avec le récent Bubble Nervous, un jeu au background suffisamment crétin pour accrocher notre intérêt !
Rendez-vous compte : les bulles extra-terrestres ont envahi la Terre ! Il est toutefois possible de réagir, avant qu’il ne soit trop tard et que l’humanité soit recouverte par les bulles, grâce au professeur Milo qui, aidé par sa gironde fille, a trouvé le moyen de s’en débarrasser. Le principe est simple : plonger les bulles dans une solution liquide, et en les regroupant par couleurs elles disparaîtront.

Il suffit de pairer au moins deux bulles pour les faire exploser, le but étant surtout de réaliser des combos afin d’occire le maximum de bulles possible. Des bulles « spéciales » permettront d’aller un peu plus vite, par exemple en explosant une ligne, détruire des bulles de même couleur ou les bulles environnantes.

Le jeu se déroule de manière fort simple : on incarne le professeur Milo qui tient trois bulles dans sa main. Après les avoir éventuellement interverti entre elles, ll faut enfin lui indiquer où les faire tomber dans son aquarium. Du plus pur style Colums, en quelque sorte.

Le professeur se dirige via quatre boutons, qui permettent d’aller àgauche ou àdroite, de balancer le paquet de bulles et d’intervertir les bulles. Si les trois premiers boutons tombent sous le doigt, malheureusement le quatrième est relégué tout en haut àdroite de l’écran, un choix ergonomique étrange qui casse un peu la dynamique du jeu.

Le jeu se révèle très simple, la courbe d’apprentissage étant plutôt lente et peu accentuée ! On a parfois un peu de mal àreconnaître les différentes bulles dans la main du professeur, et les mouvements dans l’aquarium empêchent parfois de viser correctement. Mais rien de bien grave au final, puisqu’avec un peu de pratique, on arrive àfaire de ces bulles ce que l’on veut !

Pour conclure

Globalement, on peut reprocher àBubble Nervous un certain manque de nerf (un comble avec un nom pareil !) et de patate qui le rendrait complètement addictif. Heureusement pour nous, le studio a été suffisamment malin pour nous scotcher àl’écran, via un système d’étoiles àrécupérer, qui permettent de débloquer différents modes de jeu : rush, contre le temps, et même un mode d’édition offrant la création de ses propres tableaux.

Au final, on pourra recommander ce jeu àceux qui recherchent un passe-temps « mainstream » pas trop difficile.

Bubble Nervous

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page