Warheads ne fait pas d’étincelles

Par iMike le 3 février 2010 à 12h06

Warheads ne fait pas d'étincelles

Alors qu'on pensait que le studio Pangea allait cultiver les lauriers de Cro-Mag Rally ou d'Enigmo 2 pendant encore de longs mois, surprise ! L'éditeur nous sort de derrière les fagots une copie de Missile Command, Warheads. Et c'est assez réussi !
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

Difficile de faire plus simple que ce Warheads : des missiles tentent de détruire vos installations. Heureusement, vous disposez de roquettes explosives pour vous défendre…
Voilà, c’est vite résumé, mais j’aurais mal fait mon boulot si je n’étais allé un peu plus loin !

JPEG - 184.4 ko

Il s’agit de défendre quatre zones assaillies une par une par des vagues de missiles. Pour envoyer ses défenses, rien de plus simple : il suffit de tapoter un endroit àl’écran pour faire partir la roquette qui explosera sera susceptible de détruire plusieurs missiles d’un coup - il le vaudra mieux d’ailleurs puisque vos munitions sont limitées !
Heureusement, des caisses parachutées (àdétruire elles aussi) permettront de faire le plein de roquettes, et offrent également des power-ups bienvenus comme des explosions plus larges, une détonation nucléaire ou… des points supplémentaires.

JPEG - 201.9 ko

Chaque zone dispose de 6 bâtiments àprotéger, quand ceux-làsont réduits ànéant, le jeu est terminé et vous n’avez plus qu’àrecommencer. Oui, c’est ballot, Warheads est extrêmement limité : pas de scénario, pas de missions, pas de trophées, même pas de scores en ligne (pourtant, le jeu s’y prête), non, que des vagues de missiles. Sans cesse. Et c’est tout ! Voilàqui manque cruellement de variété et d’imagination, surtout avec un concept aussi éculé que Missile Command…

JPEG - 192.7 ko

À l’usage, le jeu se révèle nerveux et surtout, la réalisation étonne par ses effets spéciaux : on se croirait devant un feu d’artifice ! Les sprites en 3D sont eux très joliment animés, c’est un plaisir que de voir tout ce petit monde s’agiter et exploser dans la joie. Enfin, un plaisir limité quand même…

En conclusion

Inutile de le cacher, on attendait mieux de Pangea, même si la réalisation aux petits oignons donnent envie de relancer une partie de temps en temps. Mais malheureusement, de beaux graphismes et de jolis effets spéciaux ne font pas un jeu, et en l’absence de scores en ligne avec de vrais gens àbattre, le challenge est très limité. Certes, à0,79 euro, Warheads est parfait dans la catégorie « petit jeu pour s’occuper cinq minutes », mais il n’offre rien de plus.

Warheads

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page