Watermelon ! : de la pastèque plein les doigts

Par iMike le 9 février 2010 à 18h05

Watermelon ! : de la pastèque plein les doigts

On n'est jamais à l'abri d'une addiction à un jeu idiot. Et pour le coup, on ne s'était pas méfié de ce Watermelon ! au pitch incroyablement crétin, mais qui au final se révèle très accrocheur, même si tout n'est pas parfait.
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

La pastèque comme arme de destruction massive, voilàqui est original… Et pourtant, pensez-y : balancer une pastèque sur un collègue, vous verrez bien s’il s’en remet. Oui, disons-le bien haut et fort mes chers frères et soeurs : la pastèque, ça te décolle la tête. Et Watermelon ! en fait la démonstration.

Le jeu est assez basique question gameplay : on déplace notre héros (une sorte de bonhomme de pain d’épices) àl’accéléromètre, qui balancera des tranches de pastèque aux méchants qui lui font face grâce àun geste du doigt.
Ces ennemis ne sont pas en reste, et pour se défendre n’hésiteront pas àsortir les lasers et autres boules explosives… Le héros se déplaçant àla vitesse d’un escargot mort un soir de pleine Lune, il faudra anticiper les mouvements adverses pour éviter de voir sa barre de vie fondre comme neige au salon de bronzage.

C’est tout ? Mais oui, Watermelon ! est un shoot’em up somme toute assez classique dans son fonctionnement. Mais ce qui fait la différence, c’est la réalisation très soignée qui créée un véritable univers portnawak !

Ainsi, si les ennemis se montrent au final assez peu originaux (boules rebondissantes, oeufs explosifs…), le héros du jeu a fait l’objet de toutes les attentions de la part du studio Gamegou : il faut le voir dévorer les tranches de pastèque qu’il s’apprête àbalancer au loin, pleurer quand la barre de vie est réduite ànéant ou encore tomber amoureux lorsqu’il se prend un coeur ennemi !
La bande-son participe du délire général, elle est d’ailleurs en vente sur l’iTunes Store…

Watermelon ! offre 12 niveaux rapidement difficiles qui constitueront un challenge intéressant pour les amateurs du genre. À l’image du reste, ceux-ci sont soignés, très colorés, mais manque peut-être un peu d’imagination (on reste sur du paysage de collines àdivers moments de la journée).

Pour conclure

Évidemment, Watermelon ! n’est pas le jeu de l’année, ni même du mois. Mais il offre son comptant d’action et sa réalisation aux petits oignons devraient lui permettre de se faire une petite place sur l’écran de votre iPhone, surtout à0,79 euro (prix de lancement) !

Watermelon !

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page