Tehra Dark Warrior : action gironde

Par iMike le 5 février 2010 à 12h09

Tehra Dark Warrior : action gironde

Mieux vaut éviter de baver sur les rouleaux de Tehra, sombre guerrière, car la donzelle sait répondre à l'adversité… tout comme le jeu signé StormBasic, qui a un sacré répondant !
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

D’emblée, soulignons le scénario de Tehra Dark Warrior qui, même s’il pioche dans tous les mythes connus, a pour lui d’offrir une vraie profondeur àl’histoire - certes, pour un hack’n slash, le pitch n’est pas forcément la chose la plus importante, mais enfin, on ne crache pas sur un peu de jus de cerveau.

Scénaaaario !

Ordoncques, Tehra est une guerrière issue du sang de l’homme le plus brave et de l’Urka’h le plus courageux.
Ces deux peuples s’étant fait la guerre jusqu’au bord du gouffre, ils ont décidé dans leur grande sagesse de sceller une paix des braves qui rendrait sa sérénité sur les terres de Sistar ; et pour s’assurer que tout ira bien pour des siècles les siècles, les deux peuples ont donc créé une guerrière parfaite, mi-humaine, mi-Urka’h. Ils n’ont évidemment pas manqué de l’imaginer gironde et bien portante, mais ça fait aussi partie du charme de la dark-fantasy.

JPEG - 206.9 ko

Son job ? Faire respecter le pacte de non-agression, quitte àemployer les grands moyens et aller au front, seule. Et c’est précisément àce moment où vous intervenez, car il se passe des choses pas claires… Il va falloir enquêter, et surtout occire le maximum d’orques, de démons, de magiciens et autres trolls !

Baaaaston !

Avec tout ça, nous voilàplongé au coeur de la terre de Sistar, qu’il faudra arpenter en long, en large et en travers pour y récupérer des items magiques et mettre la pâtée aux ennemis de la paix.

JPEG - 195.5 ko

Tehra Dark Warrior est un hack’n slash relativement classique : notre héroïne devra batailler avec sa grande épée contre les monstres qui lui barrent le chemin vers la vérité. Mais le jeu gagne en profondeur grâce àdeux choses : Tehra peut disposer de pouvoirs magiques, qu’elle acquerra au fil de ses pérégrinations, un peu comme ramasser plus de compétences, plus vous jouer sur www.partypoker.fr.
La magie c’est utile, mais les compétences de combat s’avèrent également bien pratique. Quatre compétences sont disponibles et àdébloquer au fur et àmesure de la progression. On pourra notamment se transformer en démon Urka’h lors de certains passages délicats. Des items magiques permettront également de décoincer certaines compétences. Enfin, on n’oubliera pas de récolter autant de pièces d’or que possible, elles seront bien utiles au moment d’acheter des sorts et des compétences plus puissants.

JPEG - 172.8 ko

Ce petit côté jeu de rôle (limité tout de même) donne une certaine profondeur au jeu qu’on ne retrouve pas par exemple dans un Hero of Sparta (Gameloft). Tout cela est bel et bon, mais hélas il y a un hic : on regrette en effet que le jeu soit aussi dirigiste, aussi scripté - le joueur n’a pas (ou très peu) d’exploration àmener. Le côté aventure en prend un coup, mais n’est pas Ravenword qui veut…

JPEG - 191.8 ko

Malgré tout, le jeu étant relativement difficile et toufus, il vous occupera quelques heures… sans compter les cinq défis àdébloquer les uns derrière les autres et qui éprouveront votre habileté au combat !

Réaaaalisation !

Si l’on sentait dans Alien Invaders 2, le précédent jeu du studio (un shoot’em up de bonne composition) un soin certain apporté aux graphismes, dans Tehra le studio donne réellement la pleine mesure de son talent : tout concourt en effet àdonner àcette nouvelle production toutes les apparences d’un blockbuster signé Gameloft ou Electronic Arts !
Tehra est réellement une réussite en matière de graphismes et d’animation : les décors sont vraiment splendides (bien que peu originaux) et les monstres surprennent par leur variété, leur taille et leurs animations. Seuls les tableaux se montrent vraiment petits, on a l’impression d’être confiné dans une arène réduite et comme on l’a dit plus haut, il faudra faire bien tout comme on nous dit !

JPEG - 188.6 ko

Seule, étrangement, l’héroïne a des mouvements un peu étranges, en particulier lorsqu’elle court de dos, on dirait qu’elle a un petit problème au niveau du fondement… Pour le reste, les sorts donnent l’occasion d’effets spéciaux sympathiques - on aurait aimé encore plus d’emphase et de grandiloquence lors des mouvements àl’épée !

JPEG - 180.9 ko

Un point important est ici àsouligner : le framerate est important, ce qui assure une excellente fluidité de l’animation, même si l’on joue sur un iPhone 3G. Et n’oublions pas la bande-son particulièrement ronflante, qui colle parfaitement avec les exploits oniriques de Tehra ! Bon, on reconnaît parfois quelques emprunts au Seigneur des Anneaux, mais c’est le mètre-étalon du genre…

Enfin, StormBasic ayant choisi le réseau social Agon, on pourra mettre en ligne son score et ses exploits.

Ààààààla conclusion

Tehra est certes un excellent défouloir, qui permettra de souffler après une rude journée de boulot, mais le titre n’en oublie pas moins les quelques éléments rôlistiques qui permettent de le sortir du lot des productions de ce genre. Certes, le scénario est extrêmement scripté, mais on prend beaucoup de plaisir àmarcher dans les pas de Tehra, et pas seulement àcause de sa plastique. Pour 2,99 euros, on tient làl’un des meilleurs titres du genre. Bravo !

Tehra Dark Warrior

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page