Landers Invaders : Space Invaders en 16 bits

Par iMike le 15 février 2010 à 18h05

Landers Invaders : Space Invaders en 16 bits

Space Invaders, c'est sympa, mais au bout d'un moment, on cherche un peu de sang neuf. Landers Invaders se propose de revisiter le concept… avec bonheur ?
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

Rien de plus ballot que le concept de Space Invaders : un vaisseau scotché en bas de l’écran, des ennemis àabattre sans se faire flinguer, hop, emballé c’est pesé. Si Taito a proposé une interprétation plus « 21ème siècle » de son classique avec Infinity Gene, d’autres studios ne se privent pas pour revisiter ce standard de l’histoire vidéo-ludique.
C’est donc le cas avec Landers Invaders, développé par le studio DeValley, édité par Chillingo.

PNG - 223.9 ko

Le scénario du jeu est incroyablement alambiqué : il est question d’invasion de Landers, de vilains extra-terrestres dont la Nemesis n’est autre qu’un tank Anti-G, dont vous avez le contrôle - et par le fait, c’est aussi àvous qu’incombe la survie de l’humanité !
Vous ne serez pas seul dans cette aventure : un vieux ronchon sera làpour tenir boutique et vous proposer ses conseils, contre de la monnaie sonnante et trébuchante.

PNG - 99.7 ko

Le joueur aura également la possibilité de changer de tank : 6 types de vaisseaux en tout, qui chacun ont leur caractéristiques propres. Mais tous sont anti-gravité et permettent de s’accrocher aux parois de chaque tableau, afin d’aller débusquer la vermine làoù elle se trouve. Léa, alias notre héroïne (alias vous) devra donc nettoyer les 26 tableaux du jeu !

PNG - 105 ko

Trois façons de piloter votre tank sont proposées : àl’accéléromètre, qui nécessite de basculer sans cesse son iPhone, un pad virtuel quatre directions qui n’a rien de vraiment simple, et une réglette gauche/droite qui se révèle rapidement le mode le plus pratique.

PNG - 96.7 ko

Le tank en lui-même dispose de deux tirs différents : un tir simple et un double-tir disponible une fois qu’on a appuyé un petit moment sur le bouton qui va bien. Quatre types de boucliers (àactiver en tirant dessus) permettent de se planquer et pour certains, de démultiplier les capacités de ses tirs.
Les Landers de leur côté ont pour eux leur nombre ainsi que leurs tirs àéviter, ou àcontrer en balançant la sauce. Ces ennemis génèrent également des sortes de bulles noires qu’il faudra éclater pour récupérer des diamants synonymes de customisation dans la boutique.

PNG - 79.2 ko

Une fois un tableau nettoyé, Lea aura la possibilité de filer dans au moins deux tableaux suivants, les 26 tableaux étant logés dans une structure en nid d’abeille qui correspondent entre eux. Ne vous inquiétez pas, une carte est disponible pour y retrouver ses petits !

La jouabilité du jeu en lui-même est plutôt agréable et nerveuse pour peu qu’on ait choisi le contrôle qui sied parfaitement àson style de jeu. La possibilité de glisser sur les parois apporte un petit plus indéniable, ajoutant au concept Space Invaders un peu de stratégie.
La réalisation façon 16 bits colle parfaitement àl’ambiance du jeu, avec ses gros pixels et ses couleurs vives. Le son n’est pas en reste, avec des bruitages façon borne d’arcade des années 90 !

Pour conclure

Landers Invaders n’est indéniablement pas le jeu du mois, car malgré sa réalisation très propre et un scénario intéressant pour ceux qui voudront s’investir un minimum, cette production pêche un peu par sa trop grande facilité. Les 26 niveaux passent très rapidement sous les doigts, sans doute trop rapidement et facilement.
À cet égard, le jeu coà»te certainement plus 1,59 euro que les 2,39 euros demandés. Mais si vous avez fait le tour des différentes versions de Space Invaders proposées par Taito, alors Landers Invaders fera certainement votre miel.

Landers Invaders

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page