Angry Birds, un jeu hitchcockien !

Par iJoys le 15 mars 2010 à 18h12

Angry Birds, un jeu hitchcockien !

Clickgamer a pondu avec Angry Birds un habile jeu de lancer de piafs illustrant la guerre séculaire que se mènent les cochons et les oiseaux. Roule ma poule !
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

Vol au dessus d’un nid de « cochons »

Le conte sur « les trois petits cochons » que l’on narre aux bambins n’a pas dévoilé tous ses secrets. On nous a caché bien des choses sur ces êtres abjects aux queues vrillés, notamment sur leurs moyens de se nourrir. Saviez-vous qu’ils volaient les oeufs aux plumes des oiseaux dans le seul but d’assouvir leur faim ? Ah, les porcs ! Cependant, les oiseaux n’ont pas dit leurs derniers gazouillis… À la manière des « Oiseaux » de Hitchcock, ils vont se rebeller, unifier leurs forces et montrer qui sont les plus forts des mammifères.

JPEG - 56.7 ko

Vous incarnez un groupe « d’oiseaux en colère », de surcroît suicidaires, voulant àtout prix corriger ces moins que rien de voleurs d’oeufs (alias les cochons), en les attaquant de front. Chacun leur tour, ils grimperont en haut d’un lance-pierre afin que vous les dirigiez vers leurs destinations finales : les fesses vertes de ces traitres.
Las de vos attaques répétées et au fil des niveaux, ces derniers vont se protéger àl’aide de murs de divers matériaux (bois, acier, glace) de plus en plus durs àfranchir. Votre ténacité et votre capacité de réflexion seront votre fer-de-lance, indispensables àces missions suicides pour le bien de la communauté de « l’oiseau » (ce n’est pas Frodon Sacquet qui dira le contraire !). Votre mission, si vous l’acceptez, sera alors de réduire en cendres tous les cochons de chaque niveau.

Le seigneur des « oiseaux »

Le gameplay est très intéressant : vous devrez manier judicieusement les lois de la pesanteur àvotre avantage afin de remplir chacun des niveaux qui vous sont proposés. Votre doigt de maitre servira àétendre l’élastique du lance-pierre dans lequel s’installeront chacun leur tour les oiseaux pour leur mission suicide, àla manière d’un homme canon qui attend d’être envoyé au casse-pipe.

L’angle de tir sera sélectionné avec beaucoup de rigueur afin d’espérer atteindre ces voraces cochons. Vous aurez d’autre part àvous affranchir des caractéristiques spécifiques de chaque oiseau, de l’environnement afin de terrasser les voleurs des précieux oeufs (mon précieux !). Le jeu est très ergonomique, fluide, répondant parfaitement bien ànos moindres faits et gestes.

JPEG - 67.8 ko

La famille des oiseaux coléreux est composée de 5 espèces différentes (des oiseaux bombes, des oiseaux lanceurs d’oeufs, ...) qui permettront d’assouvir leur soif de vengeance : fallait pas les énerver ! Une analyse de l’environnement sera indispensable avant le lancement du volatile dans les airs afin de créer le plus de dégâts possible àl’atterrissage de l’objet non identifié (alias l’oiseau). Chaque oiseau sera doté d’une capacité qu’il faudra apprendre àmaîtriser et àdispenser judicieusement afin espérer vaincre vos pourfendeurs.

Le jeu est riche de deux grands épisodes, le premier étant composé de trois chapitres de 21 niveaux chacun et le deuxième de deux chapitres de 21 niveaux chacun. La diversité des niveaux et des constructions dantesques des cochons permettent au jeu d’avoir une assez longue durée de vie.

De surcroît, chaque mission suicide que vous réussirez sera jugée par des étoiles (3 étoiles au total), disposées en fonction de votre score (lui-même établit en fonction du nombre d’éléments du décor détruit, du nombre d’oiseaux restants àchaque fin de manche, …). Ainsi, si vous souffrez comme moi d’un besoin irrationnel de faire le meilleur score, croyez moi, vous reviendrez plusieurs fois sur un même niveau pour décrocher les étoiles qui vous reviennent de droit : on va pas faire nos têtes de cochons quand même !

JPEG - 76.1 ko

Un graphisme ciselé àla plume

L’environnement est vraiment agréable, soigné, vous immergeant dans un univers humoristique qui ne vous laissera pas insensible. Très plaisant, on revient facilement tenter une nouvelle mission suicide ! Malgré le fait que le jeu ne soit proposé qu’en anglais, les éditeurs ont judicieusement disposé leurs tutoriels en planches de dessins afin que celui-ci soit accessible au plus grand nombre. La navigation dans les menus est claire, facile. Seul petit bémol, la musique, qui reste pas assez diversifiée !

JPEG - 61.5 ko

La communauté de « l’oiseau »

Plus personne ne peut prétendre ne pas connaitre les plate-formes sociales qui supplantent les jeux ces derniers temps. Ainsi, Angry Birds s’est rallié àla communauté du Crystal (propulsée par Chillingo) permettant comme OpenFeint, le réseau Plus et bien d’autres, de partager ses scores sur internet, entre amis.

JPEG - 71.4 ko

Une partition sans canards !

Vous l’aurez compris, ce jeu est original, qui va plumer un bon nombre d’autres productions de par la diversité de son gameplay : arcade, réflexion, … Les fans du genre ne seront pas déçus du voyage, et reprendrons bien un prochain vol àbord de « l’Angry Birds ». Une version lite est disponible sur l’AppStore pour vous faire votre propre opinion du jeu. On redemanderait presque d’autres missions suicides pour notre plus grand bonheur (pauvres zozios !). Ce jeu pourra aisément combler certains moments libres dans la journée, et croyez moi, on y revient assez facilement : mine de rien, on s’attache àces petites bêtes plumées.

En plus, le prix de Angry Birds ne casse pas trois pattes àun canard : 0,79 euro. Alors pourquoi s’en priver !

Téléchargez Angry Birds

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page