Rayman 2 : l’évasion n’est plus si grande…

Par Yoshi le 10 mars 2010 à 18h06

Rayman 2 : l'évasion n'est plus si grande…

Cela va maintenant faire presque cinq ans que l'on n'a pas vu Rayman dans un nouveau jeu. Et malgré les demandes des fans, Ubisoft et maintenant Gameloft continuent de surfer sur la vague des remakes…
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A
PNG - 404.9 ko

Rayman 2, c’est un des jeux de mon enfance, un jeu sur lequel j’ai passé de longues heures et que j’ai refait plusieurs fois… Un jeu que je considère comme culte ! Pour moi, toucher àce jeu (dans le mauvais sens du terme bien évidemment) est une hérésie. Et pourtant, c’est ce que Gameloft a fait avec ce portage sur iPhone/iPod Touch…

Ce portage reprend bien évidemment le scénario original. Rayman doit sauver la Croisée des Mondes envahie par l’amiral Barbe-Tranchante et ses robots-pirates. Sauf que les pirates ont également éclaté le cÅ“ur du monde et éparpillé les 1000 Lums le constituant. À cause de tout cela, Rayman a perdu ses pouvoirs. N’opposant plus aucune résistance, les pirates n’ont donc aucun mal àle capturer et àl’enfermer dans leur vaisseau-prison. À l’aide de son ami Globox, notre héros va parvenir às’échapper mais, séparé de son ami, il va devoir se mettre àsa recherche et par la même occasion sauver la Croisée des Mondes. Pour cela, il devra réunir quatre masques afin de faire revenir Polokus, créateur de l’univers ...

PNG - 191.6 ko

Scénaristiquement, ça reste donc du très grand classique avec un héros au grand cÅ“ur qui doit sauver le monde. Mais le scénario reste malgré tout très étoffé, notamment avec une mythologie très bien posée et pensée et accessible via le menu principal. Les personnages et leurs personnalités sont très réussis également, par exemple avec la déjantée famille Globox ou Jano, le gardien de la grotte des mauvais rêves. L’univers et les environnements sont pour leur part féériques et nous transportent dans un monde magique peuplé de créatures aussi bien dangereuses que pacifiques, assurant ainsi un dépaysement total.

PNG - 298.7 ko

Mais voilà, àcôté de ça, le jeu original proposait également une excellente maniabilité permettant de surmonter les pièges parfois diaboliques de ce monde enchanteur. Là, ce n’est pas vraiment le cas… Un joystick virtuel permet se déplacer, un bouton sert àtirer des boules d’énergie et un autre sert àsauter, une deuxième pression sur ce même bouton activant l’hélicoptère de Rayman. Le poing du personnage àla raie profitera au cours de l’aventure de quelques améliorations comme le pouvoir de s’accrocher aux Lums violets, en forme d’anneau ou de charger une boule d’énergie en laissant le doigt appuyé sur le bouton d’attaque. Et quand on décide de se mouiller, un troisième bouton permet de s’enfoncer dans les profondeurs d’une étendue d’eau. Jusqu’ici, pas de problème…

PNG - 310.4 ko

Le problème, c’est que làoù la première édition arborait un système de combat assez simple d’accès, celui-ci se révèle ici extrêmement fastidieux, la faute àun système de lock absolument ingérable. En effet, il faut écarter deux doigts sur un ennemi afin de le viser puis les rapprocher afin de marcher de nouveau normalement (Rayman tournant toujours autour du point choisi même si l’ennemi est détruit). Déjàque ce système n’est vraiment pas évident àplacer lors d’un duel mais en plus il ne marche environ qu’une fois sur dix ! Dès lors, le plus simple pour éviter de mourir est de tirer un peu dans tous les sens en espérant toucher son ennemi.

De plus, la caméra, déjàassez mauvaise dans l’original, se trouve être encore plus déplorable. Elle a tout d’abord beaucoup de mal àse placer derrière le personnage. En revanche il est possible de la replacer. Pour cela, il faut effectuer un glissé du doigt vers la gauche ou la droite sur l’écran mais la caméra bouge beaucoup trop vite, rendant la tâche quasiment impossible.

Mais encore, si ce n’était que ça… Car ce portage de Rayman 2 accumule les petites fautes ce qui, àterme, finit par faire beaucoup. Tout d’abord, les gens de chez Gameloft ont dà» oublier que l’iPhone et l’iPod Touch ne sont pas des consoles de salon et donc que les sessions de jeu de la plupart des utilisateurs sont quand même assez restreintes. Car oui, il est impossible de sauvegarder au cours d’un niveau et comme certains chapitres dépassent largement la demi-heure, il ne sera pas rare d’abandonner sa partie en cours de route.

Ensuite, on peut tout simplement voir que le jeu a été bâclé àune seule chose : l’utilisation de l’accéléromètre. Celui-ci est utilisé tout en début de jeu lors d’une glissade mais on ne s’en servira plus jamais ensuite alors qu’il aurait été utilisable dans bien des situations, que ce soit lors des courses àdos d’obus àpatte ou en ski nautique.

PNG - 182.6 ko

Lors des cinématiques également, on peut reprocher àGameloft des erreurs qui auraient pu être pardonnables pour une jeune entreprise, ce qui n’est pas vraiment le cas de celle de Michel Guillemot. Pour passer àla phrase suivante lors d’un dialogue il faut appuyer sur un petite icône de flèche. Mais la touche pour passer le dialogue tout entier est exactement au même endroit et ressemble àla première. Autant dire qu’il faut connaître la différence entre les deux pour ne pas passer une cinématique accidentellement. Lors de ces mêmes cinématiques, le jeu nous gratifie de gros plans sur les personnages mais il arrive de les voir sans yeux ou que Rayman disparaisse totalement !

Sur la carte du monde (au passage beaucoup moins réussie que celle de la version PC et Nintendo 64), les entrées dans les niveaux sont symbolisées par des tourbillons de couleur jaune et qui deviennent rouges si le niveau est complété à100%, du moins c’est ce qui devrait se passer. Là, les entrées restent toujours jaunes et ne deviennent rouges dès que l’on démarre un niveau.

Les défauts cités précédemment ne sont que les principaux, on pourra également noter l’apparition de mèches blanches sur les cheveux de la fée Ly alors qu’elle n’en porte pas dans les chargements ou encore les bras… géométriques du musclé Clark. Les graphismes, sans être mauvais, sont donc moins réussis que pour un jeu de 1999 ce qui est quand même incroyable quand on pense que l’iPhone et l’iPod Touch sont largement capable de mieux.

PNG - 366.3 ko

Les musiques du jeu, composées par Éric Chevalier sont magnifiques et collent parfaitement àl’ambiance du jeu, changeant même dans les niveaux en fonction des situations et endroits dans lesquels on se trouve. Mais làencore, des problèmes sont àsignaler. Certaines musiques ont été tronquées et lorsqu’une musique se répète, il arrive qu’il y ait un « blanc » entre les deux. Les bruitages sont également excellents mais certains ont été supprimés par rapport àl’original. On pourra aussi regretter l’absence des dialogues des versions PlayStation et PlayStation 2 qui auraient pu être ajoutés. A la place, les personnages parlent une langue incompréhensible (ils diront la même chose pour deux phrases différentes parfois), parsemée de phrases en anglais.

Pour finir, la durée de vie déjàtrès bonne du jeu original se trouve améliorée mais pas dans le sens que l’on voudrait car c’est ici la mauvaise maniabilité qui fait que l’on devra s’essayer aux niveaux plus de fois qu’auparavant, surtout si l’on n’a pas essayé le jeu sur une autre machine.

Pour conclure

Souffrant de bogues, incohérences et erreurs àfoison, ce portage de Rayman 2 ne respecte d’aucune façon le jeu original et ses concepteurs qui ne méritent vraiment pas de voir leur jeu détruit de cette façon. Les réussites du jeu ne sont en aucun cas l’Å“uvre de Gameloft mais de l’équipe originale. Dans ce cas, difficile de mettre une meilleure note… Si vous voulez profiter du véritable Rayman 2 et ainsi bénéficier d’un plus grand plaisir de jeu, le mieux est encore d’acheter le jeu sur Internet ou en brocante peut-être même pour un prix plus bas. Des franchises renommées du jeu vidéo et des portages sur l’AppStore, oui mais àquel prix ?

Nombre de joueur(s) : 1
Disponible également sur : PC, Nintendo 64, Dreamcast, PlayStation, PlayStation 2, Game Boy Color, Nintendo DS
Poids : 248 Mo
Classification : 9+

Téléchargez Rayman 2 - The Great Escape

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page