Raging Thunder 2 déboule dans tous les sens

Par iMike le 7 mars 2010 à 17h57

Raging Thunder 2 déboule dans tous les sens

Raging Thunder passe la deuxième, avec une nouvelle version encore plus fofolle que la première, et on ne va pas s'en plaindre. Par contre, il y manque encore quelques petites choses pour cartonner la concurrence…
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

Raging Thunder a connu une vie avant l’AppStore : cette simulation de course auto arcade a en effet été un des premiers jeux du genre disponible sur iPhone et iPod touch jailbreaké ! La première version « officielle » éditée par Polarbit a elle aussi connu son petit succès, malgré une réalisation finalement pataude et des circuits pas très originaux, malgré un plaisir de conduite évident. Pixelbite, le studio développeur, a mis les bouchées doubles avec ce deuxième épisode qui vient chercher Asphalt 5 sur son terrain : du fun, de l’arcade, du portnawak. Malgré tout, le diable se niche toujours dans les détails…

JPEG - 160 ko

Éloigné autant que possible des simulations « réalistes » type Real Racing ou GT Racing, Raging Thunder 2 n’est pas vraiment une simulation de course auto comme on l’entend habituellement, mais bien plutôt un pur jeu d’arcade dans lequel seul compte le plaisir et la montée d’adrénaline àchaque boost activé. En ce sens, le jeu est très proche dans l’esprit d’un titre comme Asphalt 5, ce qui est loin d’être un mal, mais malheureusement pour Pixelbite, n’est pas Gameloft (et son armée de développeurs) qui veut !

Des modes àla vitesse supérieure

Raging Thunder 2 offre plusieurs modes de jeu : on reviendra sur le multi plus tard pour se concentrer sur le solo, clairement le gros morceau de cette production.

On dispose en effet de pas moins de 6 modes de jeu solo ! Time Attack est une classique course contre la montre, Survival élimine le dernier du tour jusqu’àce qu’il n’en reste qu’un, Instant Race permet de lancer une course au hasard (avec une voiture aléatoire), Single Race offre le choix d’un circuit, Arcade permet de parcourir tous les niveaux sans laisser le compteur atteindre zéro, et enfin, le mode Carrière, qui porte bien son nom et qui mérite qu’on s’y arrête.

JPEG - 140 ko

Celui-ci propose 8 coupes àdébloquer, chacune contenant plusieurs courses. Il faudra finir dans les trois premiers pour décoincer une compétition suivante… et surtout récupérer suffisamment d’argent pour s’offrir de nouveaux véhicules (deux sont fournis d’office) ! C’est en tout 6 bolides dont on disposera dans notre garage, des voitures dont on gagnera àles customiser : pour chaque, il est possible d’améliorer le moteur, la carrosserie, les pneus et l’aérodynamisme (quatre items pour chaque catégorie).

JPEG - 97.2 ko

Hélas, il ne sera pas possible de personnaliser l’aspect extérieur de son véhicule, comme dans Need for Speed Shift. Autre regret, les voitures disponibles sont bien peu nombreuses en regard de ce qu’on trouve dans Asphalt 5. Passe encore que Pixelbite ne puisse disposer de la même force de frappe que Gameloft au niveau des licences officielles (aucune voiture de Raging Thunder 2 n’existe dans la vraie vie), mais un peu de variété aurait été bienvenue.

JPEG - 147.7 ko

Le jeu offre 12 circuits àforte teneur en délire, aussi bien urbains que campagnards, et qui comportent un ou plusieurs raccourcis. Des tremplins sont également àvotre disposition pour aller choper un item de dollars supplémentaires…
Ces circuits sont très variés, on passe du parc d’attractions aquatique àla Muraille de Chine, en passant par un volcan plus ou moins en activité au glacier ! Pour le coup, la variété est de mise, bien plus que dans le premier épisode du jeu. Notons enfin qu’il n’y a qu’en mode Carrière qu’il est possible de débloquer les voitures et circuits pour les autres modes…

Chope le volant

Il n’est que temps de prendre le volant pour aller affronter nos petits amis. Les réglages sont très réduits : il est possible de désactiver l’accélération automatique et l’auto-boost, mais c’est àpeu près tout. Impossible évidemment de passer les vitesses en manuel, mais on n’est pas dans une simulation sérieuse.

JPEG - 123 ko

Làoù ça commence àcoincer un peu plus c’est qu’une seule caméra est disponible, soit en bonne place derrière le véhicule. Classique, mais àl’heure où la moindre simulation de course offre une vue cockpit ou plein pot, c’est un peu triste.

JPEG - 116.2 ko

Mais fi des récriminations : le plus important dans Raging Thunder 2 est le plaisir de conduire et pour le coup, on est servi ! La voiture se pilote àl’accéléromètre très facilement et sans se poser de questions on bouffe le bitume àtoute blinde.
Les six adversaires sont assez teigneux et n’hésiteront pas àvous rentrer dedans pour forcer le passage, ce qui donne lieu àdes têtes àqueues spectaculaires.

JPEG - 104.8 ko

Les circuits sont parsemés de bonus en tout genre, des turbos, de l’argent, des réparations (une sorte de « pit stop » est disponible pour chaque course), mais également des pneus donnant une meilleure adhérence sur la route, ce qui est sans doute l’item le plus appréciable car les circuits sont constellés de tâches d’huile, d’eau, voire des cratères de lave !

JPEG - 140.9 ko

Globalement, l’expérience de conduite est totalement irréaliste, mais on s’éclate… dans tous les sens du terme d’ailleurs ! À un point tel qu’on peut se demander si l’iPhone n’est pas plutôt fait pour ce type de simulation délirante plutôt que pour des jeux plus sérieux. Le plaisir est en effet immédiat et on aime lancer une petite partie histoire d’occuper cinq minutes. Enfin, quand le jeu ne freeze pas, ce qui lui arrive assez souvent, malheureusement. Un bogue qu’il faudra corriger au plus vite !

Du côté de la réalisation

Pour l’occasion, Pixelbite a remanié son moteur de rendu 3D qui cette fois (par-rapport àla première version), est fluide et affiche suffisamment de FPS pour ressentir les accélérations et la vitesse, parfois délirante (mais c’est aussi pour ça qu’on l’aime).

JPEG - 155.3 ko

Le jeu est plutôt joli et les effets de lumière sont réussis, même si on reste clairement un cran en-dessous d’Asphalt 5 ou Need for Speed. On apprécie particulièrement les gerbes d’étincelles lorsque la carrosserie frotte contre les murs ou d’autres véhicules !

JPEG - 117.5 ko

La bande-son est en revanche assez assommante (c’est d’ailleurs toujours le cas chez Pixelbite), tandis que les bruitages sont rapidement oubliables… et il est impossible d’écouter sa musique ! Carton jaune là-dessus. Dans le même ordre d’idées, Pixelbite a complètement loupé la marche des réseaux sociaux : pas de Twitter ni de Facebook, impossible de mettre en ligne sur YouTube des ralentis (d’ailleurs, le jeu n’offre aucun ralenti). Beuh.

Vroum àplusieurs

S’il est possible d’affronter ses amis via Bluetooth et wifi, le jeu offre également des parties en ligne contre des adversaires humains. On pourra ainsi créer ou rejoindre une partie sur n’importe quel circuit et mode de jeu, et il y a même un chat pour médire sur ses nouveaux amis virtuels.

JPEG - 79.6 ko

En revanche, quelle drôle d’idée de ne pas avoir repris le clavier standard de l’iPhone, celui mis au point par le studio est assez calamiteux.

Pour le reste, le mode multi est agréable et apporte un plus indéniable, mais encore une fois on regrette qu’aucun trophée ni réseau social ne viennent renforcer l’expérience, qui se limite àla course. De plus, on nourrit la crainte qu’une fois le lancement du jeu derrière nous, ce mode multi en ligne tombe en déshérence rapidement.

Pour conclure

Vous allez me dire : àtarif égal, autant prendre Asphalt 5. Certes, si la raison parle… Mais au contraire du titre de Gameloft (qui reste excellent et supérieur au jeu qui nous occupe aujourd’hui) Raging Thunder 2 a un petit côté « bad ass » très agréable. Les sensations de vitesse sont excellentes et étonnantes pour le niveau de détails proposé.

Il manque un peu de variété au niveau des véhicules ainsi qu’une mise àjour pour corriger quelques bogues très énervants comme le freeze intempestif et ce sera bien meilleur encore. Le jeu coà»te 3,99 euros.

Téléchargez Raging Thunder 2

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page