Final Fantasy, retour d’un ancêtre du jeu vidéo

Par Alexizzz le 9 mars 2010 à 18h09

Final Fantasy, retour d'un ancêtre du jeu vidéo

Le remake est à la mode, comme le prouve Final Fantasy I. Sorti à l’origine sur NES en 1990, puis ré-adapté pour la Gamebox Advance puis la PSP, la version iPhone reprend le gros de celle-ci, tout en s’adaptant à l’écran tactile. Vaut-il les 7 euros demandé ? Réponse dans ce test.
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

A la pêche aux cristaux...

PNG - 50.2 ko

Tout d’abord, le jeu commence avec un handicap, aucune localisation en français : de l’anglais, ou rien. Malgré ceci, il vous suffira de manier un peu la langue de Shakespeare pour pouvoir jouer, l’histoire n’étant pas forcément très complexe et les principales actions se devinant assez facilement.
Il faudra toutefois une petite maîtrise (scolaire, je vous rassure) de l’anglais pour bien apprécier le jeu.

PNG - 300.7 ko

Vous lancez une partie, vous tombez sur le choix des quatre personnages qui composeront votre groupe. Nous retrouvons l’ancêtre des boulots que nous connaissions sur les derniers épisodes de la série, mais ici cela se limite àsix classes : guerrier, voleur, moine, mage rouge, mage blanc et mage noir. Vous pourrez leur donner un nom de votre choix, ou en choisir un aléatoirement.

PNG - 84.1 ko

Vous allez alors découvrir un scénario… datant de 90, c’est àdire plutôt léger ! Votre première tâche sera de détruire un sorcier qui détient la fille du roi de la cité de Cornelia. Une fois terminé, vous allez partir en quête de quatre cristaux, mais avant d’y parvenir, de nombreux combats vous attendent !

PNG - 216.4 ko

L’histoire se clôtura en 25-30 heures, mais les PNJ (personnages non joueur) vous donneront certaines fois des indications pas très claires, et vous ne saurez pas toujours où il faut aller, mais rien de rédhibitoire.

PNG - 214.7 ko

À noter que le jeu, qui a en partie ses graphismes originaux , a bénéficié d’un lissage et une petite refonte, très agréable àl’oeil. Cela plaira aux anciens comme aux nouveaux joueurs. Les viles et donjons sont en 2D, et une fois sorti, c’est une 2D avec une petite perspective (rien de révolutionnaire).

PNG - 81 ko

Il faut savoir que les premières heures de jeu demandent un peu de level-up histoire d’être en paix. Le système de jeu, lui, est confondant de simplicité. Les combats se font au tour par tour et il est possible d’effectuer plusieurs actions comme fuir, attaquer, utiliser un objet, ou user de la magie. Au sujet de cette dernière, il faut savoir que les sorts s’achètent dans des boutiques. Cependant, les mages disposent simplement de huit niveaux peuvent apprendre trois sorts par niveau. Il faudra alors opter pour les magies qui vous semblent les plus indispensables au tout départ.

La bande son a été retranscrite avec une excellente fidélité àl’original. Et vous retrouvez avec bonheur les thèmes de Uematsu.

Le tactile est àl’honneur !

PNG - 295 ko

On peut dire que Square Enix n’a pas fait les choses àmoitié, car la transition vers le tactile ne s’est fait sans modification, en particulier au niveau des combats, ou l’on trouve de gros boutons, explicites et très simples àprendre en main.
Choisir l’adversaire àviser ou l’allié àsoigner est une opération aisée. Pour le reste, il suffit de toucher une seule fois l’action àeffectuer. Làou comme un autre jeu (qu’on ne citera pas) on aurait pu espérer une mauvaise adaptation, le travail àété très bien fait, efficace et pratique.

PNG - 218.2 ko

Pour les déplacements, un simple pavé directionnel et un bouton afin de courir. A noter que les déplacements sont quelque peu « lourd », dans le sens où le plus petit buisson vous bloquera le chemin, et courir en ville ne se révélera pas forcement utile.

Conclusion

En replaçant cette adaptation dans son contexte, Final Fantasy est un excellent jeu sur iPhone, mais àréserver au fan du genre, et àceux qui parle un minimum l’anglais. Vous y trouverez une maniabilité irréprochable en tous points, une bande-son de bonne qualité, les graphismes originaux mais avec une refonte très appréciable. Si vous êtes un fan, je ne peux que vous le conseiller ;-)

Téléchargez Final Fantasy I

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page