Test Saving Private Sheep : la guerre des moutons

Par iMike le 7 avril 2010 à 17h49

Test Saving Private Sheep : la guerre des moutons

Les moutons en ont assez de leur condition, et vous allez les aider à ne pas sombrer aux mains des loups. Serez-vous à la hauteur de la tâche ?
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

Non, les moutons ne sont pas que des moutons. Ils en ont assez de se faire tondre la laine sur le dos, en particulier par les loups qui n’ont d’autre but que de les empêcher de brouter en paix tout en les réduisant au statut dégradant de gigot. C’est pourquoi ils ont monté une opération aéroportée pour contrer ces damnés loups et récupérer leurs paisibles prairies - et c’est làqu’il faudra entrer en scène !

PNG - 165.5 ko

Les loups, tout àleur machiavélisme, ont dressé des barricades de caisses, poutres, blocs de glace et autres mécanismes redoutables afin d’empêcher les moutons de prendre possession du territoire. Il faudra donc aider les moutons parachutés àatterrir convenablement sur un lopin de terre, en supprimant un àun les obstacles. Surtout, éviter de tomber en dehors de la zone d’atterrissage ! Car sinon, le mouton se transformera en méchoui…

Il faut sauver le soldat Mouton

C’est sur ce postulat somme toute délirant que débute Saving Private Sheep, le dernier jeu édité par Bulkypix et dont nous avons la primeur de vous proposer le test.

JPEG - 123 ko

Le jeu offre plus de 80 niveaux àla difficulté croissante : on démarre bien entendu par du très simple, du style un mouton sur deux caisses, pour se diriger vers du plus solide, combinant explosifs, glace, mécanismes diaboliques, caisses en métal indestructibles…

JPEG - 154.7 ko

Il sera souvent demandé de sauver plusieurs moutons, voire de faire tomber un loup habilement déguisé en mouton (mais on le repère àses oreilles le bougre…), et parfois tout cela àla fois !

Le pont de la rivière bèèèè

Pour se débarrasser d’un bloc, il suffit de tapoter dessus - on a toutefois eu àde multiples reprises quelques difficultés àse faire comprendre de l’écran tactile, même en insistant lourdement. Dans ce cas, une seule solution : recommencer le niveau àzéro.
Si le jeu demande de la jugeote, il nécessitera aussi des réflexes, certains niveaux démarrant brusquement sans que vous ayez eu le temps de comprendre de qui de quoi. Heureusement, le « respawn » infini permet d’analyser convenablement les niveaux. Pour pimenter les parties, il aurait sans doute été bon de limiter les possibilités de recommencer…

JPEG - 87.8 ko

Autre écueil gênant aux entournures : on a parfois l’impression qu’user de la force brute est plus efficace qu’une fine stratégie. J’ai en effet senti sur certains niveaux très élaborés avec de lourdes structures que j’avais choisi une direction qui n’était pas celle du level designer, qui aurait sans doute préféré que je me creuse le ciboulot plutôt que de bêtement faire sauter un explosif. Au final, peu importe le chemin si le résultat est là…

Les moutons sautent sur Kolwezi

Niveau réalisation, le jeu est très mignon avec ses moutons il faut le dire impayables avec leurs casques de GI’s sur la tête ! Si les fonds des niveaux sont assez homogènes sur l’ensemble du jeu, on apprécie les petites animations d’arrière-plan, avec passage de soucoupes volantes ou de missiles.
La bande-audio se révèle agréable même si on n’en peut plus d’entendre les bêlements des moutons qui partent àl’abattoir (et qui rappellent les cris de lapins crétins…)

JPEG - 143.9 ko

C’est au niveau du moteur physique que le gros du travail de développement a visiblement porté : celui-ci donne un poids aux objets et au mouton qui continuera de tourner si une force l’a poussé… et qui peut mener en-dehors de la zone d’atterrissage. Ce paramètre est àprendre en compte si l’on veut éviter de perdre trop souvent…

Inglorious Mousterds

Saving Private Sheep sera proposé à2,39 euros, un tarif plutôt bien cadré avec le contenu proposé, qui offrira deux ou trois heures de plaisir plein d’humour. Peu de regrets pour ce jeu àl’abord sympathique, si ce n’est la possibilité du passage en force qui permet parfois d’arriver àses fins sans coup férir. Sans surprise, le jeu propose l’intégration au réseau OpenFeint.

Bulkypix promet en outre l’achat de nouveaux niveaux via une boutique de micro-paiements et une version pour iPad. Saving Private Sheep est le prototype du jeu qu’on lance pour tuer agréablement le temps !

Téléchargez Saving Private Sheep

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page