Test Riddim Ribbon : bille qui roule amasse étoiles ?

Par Yoshi le 28 avril 2010 à 18h05

Test Riddim Ribbon : bille qui roule amasse étoiles ?

Quand un jeu musical adopte un concept novateur, et encore plus quand l'éditeur de ce jeu s'appelle Tapulous, on espère forcément un bon jeu. Le pari est-il réussi avec Riddim Ribbon ?
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

Tapulous, c’est l’éditeur du plus connu des jeux musicaux sur l’AppStore, le bien nommé Tap Tap Revenge. Quand ce dernier se lance un pari un peu plus risqué qu’avec ses clones de Guitar Hero ou de Rock Band, on ne peut qu’apprécier l’effort. Mais une idée nouvelle n’est pas toujours synonyme de jeu réussi, preuve en sont certains jeux de l’AppStore.

JPEG - 26 ko

Je parle de ce concept mais vous ne savez peut-être pas ce dont il s’agit ? Comme tout jeu musical, vous jouez sur de la musique, logique me direz-vous. Sauf que là, vous dirigez une sorte de bille sur un plateau, le tout en inclinant votre appareil pour qu’elle aille du côté souhaité.  Bien évidemment, vous avez une « partition » àsuivre, symbolisée ici par une bande qui indique la trajectoire àprendre. Cette bande est parsemée de billes, de tremplins et d’anneaux, qui sont autant d’éléments rapportant des points supplémentaires. Autour, des obstacles sont bien évidemment disséminés afin de corser le tout. Le but est de suivre le plus exactement la trajectoire et de ramasser le plus de points possibles jusqu’àl’arrivée mais encore faut-il l’atteindre...

JPEG - 37.6 ko

Car la piste est également ponctuée de nombreux check-point qui constituent les divers endroits où vous pouvez mourir. En effet, en restant sur la piste àsuivre, vous accumulez de l’énergie mais si vous êtes àcôté, vous en perdez. Et afin de passer chaque check-point, la jauge d’énergie doit être au moins remplie àmoitié, ce qui correspond environ àun score de 50% entre deux check-point. Si vous n’avez pas l’énergie nécessaire, il n’y aura pas de tremplin et la bille tombera inexorablement dans le vide intersidéral.

JPEG - 38.3 ko

Mais la principale originalité du jeu, c’est de proposer de réaliser « ses propres mixs  ». En effet, après chaque check-point, la piste se divise en deux ou les deux pistes se rassemblent en une. Quand un unique chemin est proposé, il s’agit de la musique originale et lorsqu’il y en a deux, vous pouvez choisir entre deux remix de cette même musique. Dans la limite des remix proposés, vous avez donc la possiblité de « créer » votre propre musique. Et il arrive même de pouvoir le faire entre deux check-point via des tremplins amenant sur une piste plus en hauteur et jouant une musique différente.

JPEG - 32.9 ko

Le titre complet du jeu étant Riddim Ribbon featuring The Black Eyed Peas, ces derniers sont évidemment àl’honneur, voire un peu trop. En effet, les trois musiques proposées d’office sont issues du répertoire du groupe américain : « Meet Me Halfway », « I Gotta Feeling » et « Boom Boom Pow ». La playlist, bien qu’elle ne plaira pas àtout le monde, fait donc dans la simplicité avec les hits entendus sur les radios récemment. Trois autres morceaux sont disponibles àl’achat pour 0,79€ : « Escape Me » et « Louder Than Boom » de Tië sto ainsi que « Satisfaction » de Benny Benassi. Une version courte et gratuite d’« Escape Me » est aussi disponible au téléchargement. Les remix sont quand àeux signés de David Guetta ou Will.I.Am par exemple. 

JPEG - 41 ko

Venons-en maintenant aux points qui fâchent. Tout d’abord, la playlist ci-dessus. Comme vous pouvez le voir, le nombre de titres proposés n’est vraiment pas extraordinaire, voire faible. Tapulous promet depuis des mois de nouvelles musiques et pourtant, aucune n’a été ajoutée depuis la sortie du jeu, un constat assez inquiétant.

JPEG - 37 ko

La difficulté est également problématique. Les niveaux dans les deux premiers niveaux de diffculté sont beaucoup trop simples et les points s’accumulent assez rapidement. Par contre, en difficile, la piste fait tellement de zigzags qu’il faut quasiment être un dieu pour terminer la musique. Et cette difficulté quand le jeu devient enfin plus intéressant a une responsable : la maniabilité...

JPEG - 24.3 ko

En effet, celle-ci n’est pas non plus exempte de défauts. Pour passer la bille àdroite ou àgauche, il suffit de pencher votre machine et de donner un petit coup pour la faire sauter. S’effectuant donc àl’aide de l’accéléromètre seul, la jouabilité se révèle beaucoup trop imprécise pour suivre correctement la piste quand celle-ci n’est pas composée majoritairement de lignes droites. 

JPEG - 27 ko

Bien qu’il soit possible de régler la sensibilité de l’accéléromètre dans les options, on aurait aimé qu’un pad ou un autre moyen plus précis soit proposé, même s’il est vrai que le jeu en aurait perdu de son charme et son inventivité.

            

Pour conclure

Proposant une idée originale et novatrice dans un genre qui ne s’y prête pourtant pas, Riddim Ribbon pêche par un manque de diversité musicale flagrante ainsi que par une maniabilité beauoup trop imprécise, notamment pour le mode Difficile. Un petit recalibrage est vraiment nécessaire, afin de profiter pleinement de ce jeu qui n’exploite malheureusement pas ses qualités indéniables.

Machine de test : iPhone 3GS
Numéro de version : 1.0.3
Niveau d’anglais requis : faible

Téléchargez Riddim Ribbon

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page