Test Chaos Rings : le « vrai » RPG 3D arrive

Par Alexizzz le 23 avril 2010 à 18h03

Test Chaos Rings : le « vrai » RPG 3D arrive

Après nous avoir balancé plusieurs portages de RPG en 2D, Square Enix se décide enfin à faire un vrai RPG exclusivement pour iPhone ! Chaos Rings a la particularité d’être en 3D de très bonne qualité, voyons si le reste suit...
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A
JPEG - 38.9 ko

Ah, on l’attendait de pied ferme celui-là ! Après les portages réussis mais un rien déceptifs des deux premiers épisodes de Final Fantasy (lire notre test du premier chapitre) et les jeux en 2D relativement standard, le joueur se demandait si Square Enix allait tirer tout le jus des capacités de l’iPhone. Et voilàque déboule sans crier gare ce Chaos Rings exclusif ànotre plate-forme, dont le plus grand argument de vente reste une réalisation sans faille.

PNG - 330.5 ko

Des graphismes de toute beauté

Commençons tout d’abord par la qualité graphique du jeu qui est l’un des atouts principal du jeu. On bénéficie d’une 3D de très bonne facture, avec des environnements bien différenciés agréables àparcourir, une modélisation des personnages et des monstres de très bonne qualité, c’est du tout bon.

PNG - 293.3 ko

Plus fort encore, on ne note aucun ralentissement, même sur mon iPod touch 2G. En revanche, cette rapidité et cette qualité a une contrepartie, les environnements sont divisés en de nombreux secteurs, et pour en changer on a droit a de courts chargements. Il ne sont pas très longs, mais casse un peu le rythme du jeu. C’est ici qu’on voit les limites de l’iPhone, mais la beauté des graphismes rattrape cet inconvénient.

L’histoire prend place

Je ne vais pas trop vous en dire sur le scénario, étant un point important du jeu, ce serait bête de vous gâcher ce plaisir. Sachez toutefois que vous vous retrouvez àla tête de deux personnages face àd’autres duos, dans une arène dirigée par un étrange robot. Vous allez donc devoir combattre pour votre survie. Je n’en dis pas plus, àvous de découvrir le reste ;-)
Un petit mot sur la durée de vie qui est plutôt bonne, vous en aurez ainsi pour de longues heures.

PNG - 228.8 ko

Système de jeu

Les développeurs ont réalisé un vrai travail sur l’interface, celle-ci s’avère parfaite en tout point. Au contraire des Final Fantasy I et II dans lesquels peu d’efforts ont été fait, dans Chaos Rings les boutons sont accessibles, et les menus clairs.

PNG - 279 ko

Pour les déplacements, un astucieux système a été trouvé : le joypad virtuel n’a pas de position définie, c’est vous qui la définissez. Je m’explique : quand vous touchez n’importe où sur l’écran, le pad apparait et vous permet de vous déplacer.
Très pratique, cela évite d’avoir une interface chargée, et on peut ainsi mieux apprécier la qualité graphique du jeu. Simple, mais efficace.

Le seul autre bouton lors des déplacements est un petit carré, qui lors d’un appui fera apparaitre des sous-menus permettant d’afficher àla carte, accéder aux fiches des personnages, àl’inventaire…

Notez qu’il est possible de sauvegarder votre progression àtout moment. D’autres fonctions pourront être appelées par ce petit carré, mais elle viendront au fil de la progression dans le jeu ;-)

PNG - 314.5 ko

Lors des combats, làaussi l’interface est très agréable, pas trop surchargée, peut-être pas assez car on aurait aimé voir au dessus des ennemis leurs barres de vie et de niveau. On est obligé de lancer une attaque pour avoir accès àces donnés, et c’est un peu lourd. Idem, il est impossible de zapper les phases d’animation qui sont certes jolies, mais un peu longues àforce. Sinon, c’est du tout bon.

Je ne ferais pas le détail de tout le jeu, mais l’interface est tout bonnement excellente, vraiment conçue avec l’iPhone en tête, et seulement pour lui, du beau boulot.

Un gameplay digne d’un RPG sur console

Après avoir parlé de l’interface, parlons concrètement du jeu. Vous incarnez donc un duo de personnes (homme et femme, la parité est respectée), choisi parmi les deux disponibles au début du jeu. Chaque duo a des caractéristiques différentes, àvous de choisir celui qui convient le mieux àvotre façon de jouer.

Pas de souci particulier au niveau du déplacement, mais comme dit plus haut, les temps de chargements nuisent un peu au jeu et àson rythme.
Les combats maintenant : on retrouve le classique système de combat aléatoire, d’ailleurs, il sont peut être un peu trop aléatoires ! Parfois, on attend longtemps qu’un combat arrive, tandis que parfois on croule sous les attaques. Pour le reste, c’est du classique : il est possible de lancer une attaque seul ou en duo (pour une attaque plus puissante, mais sur un seul ennemi).

PNG - 258 ko

Dans votre besace, outre les attaques standards, on disposera d’attaques magiques, àsoigneusement sélectionner en fonction du type de votre ennemi. Une attaque sera en effet plus ou moins puissante en fonction de l’élément du monstre adverse. Vous avez également la possibilité de vous défendre, d’utiliser des objets lors d’un combat, ou de vous échapper. A noter que si l’ennemi est beaucoup plus fort que vous, vous n’aurez pas la possibilité de vous enfuir.

On retrouve donc un système au tour par tour, mais qui est peut être un peu trop classique. Messieurs les développeurs, pour votre prochain RPG, du combat en temps réel serait sympathique aussi, il est peut être temps d’évoluer ! Car même si le tour par tour a ses fans, tout cela manque un peu d’action. A vous de voir si vous aimez ce système.

PNG - 328.8 ko

À certains moment, il y aura de petits puzzles àrésoudre, plutôt sympathique, ça fait un peu de changement et c’est toujours agréable.

Pour le reste, on retrouve un inventaire, des objets àrécupérer durant votre aventure pour vous soigner par exemple. Petite originalité, vos attaques magiques proviennent de vos combats : vous pourrez récupérer celles des monstres que vous aurez vaincu.

PNG - 298.8 ko

Sur le système de jeu, cela manque peut être un peu de nouveautés, mais les amateur de « vrai » RPG y trouveront leur bonheur. Notons une chose, la difficulté monte vite au fur àmesure que vous augmentez de niveau, ne sous-estimez jamais vos adversaires, la tactique et la gestion de vos deux personnages est plutôt importante si vous ne voulez pas enchainez les « Game Over ».

Le reste : l’anglais, la bande-son, le social et le multi-joueur

Sachez tout d’abord le jeu est tout en anglais, et si vous voulez réellement profiter du jeu, un bon niveau est recommandé. On pourra aussi regretter que le didacticiel ne se compose que de pavés de texte, des images et des vidéos auraient été bienvenues pour les non-anglophones et ainsi faciliter la compréhension du jeu.

La bande son est plutôt sympathique et agréable, en revanche, pour ceux qui voudraient écouter leur propre musique, ce n’est malheureusement pas possible.

Sinon, pour le social c’est rien du tout ! En même temps, il n’y en a aucune utilité ici. En revanche, un mode multi-joueurs aurait pu être apprécié, mais làaussi Square Enix n’a rien implanté. Dommage pour un jeu dans lequel on dirige un duo…

En conclusion

Voici venir sans doute LE jeu de ce mois, un RPG excellent, relativement classique mais dont le gameplay a fait ses preuves. Le vrai bon point est la qualité graphique du jeu, qui est vraiment au top niveau, ce qui est plutôt rare pour un jeu de ce genre.

Si vous êtes fan du genre, passer àcôté de Chaos Rings serait une conséquente faute de goà»t. Il aurait peut être mérité cinq étoiles, mais quelques imperfections font qu’il n’en aura « que » quatre, mais c’est déjàune excellente note, pour un très bon jeu. Tout du moins, si les 10€49 àmettre ne vous font pas peur…

Prix : 10€49
Version testée : 1.0
Machine de test : iPod Touch 2G
Niveau d’anglais requis : bon

Téléchargez Chaos Rings

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page