Test de Blokus : carrés gagnants

Par Yoshi le 7 mai 2010 à 18h05iJoys le 7 mai 2010 à 18h05

Test de Blokus : carrés gagnants

L'adaptation des jeux de société sur l'AppStore est devenue monnaie courante. Après Monopoly ou Trivial Pursuit, Blokus, le jeu de plateau de Mattel, nous est parvenu. Décryptage de ce jeu pas comme les autres...
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A
JPEG - 97.9 ko

Un jeu aux petits oignons

Voici la recette du jour. Pour préparer un Blokus pour iPhone et iPod touch, il vous faut : un tablier (plateau de jeu) àl’ambiance Scrabble, des pièces de Tetris cuites àfeu doux afin de les remodeler, du colorant pour donner des couleurs àtout cela, une pincée de stratégie, une cuillère àsoupe de réflexion, une gousse de fantaisie mais surtout, un gameplay façon Gameloft. Mélanger le tout àl’aide d’une spatule et servez bien chaud, les invités étant conviés àdéguster votre merveilleux plat autour d’une table lors d’une partie multijoueurs. Bon appétit !

Les règles de Blokus sont simples : vous disposez de 21 pièces identiques àcelles de votre/vos adversaire(s). Le but du jeu est de placer le plus de pièces sur le plateau de jeu, de façon judicieuse, afin de bloquer votre adversaire et de vous laisser de surcroît, la possibilité d’écouler la totalité de votre stock de pièces. La partie s’achève lorsque plus aucun joueur ne peut mettre de pièces sur le plateau, ou bien lorsque toutes les pièces de votre bibliothèque sont épuisées. Est déclaré vainqueur le joueur ayant effectué le meilleur score, sachant que plus la pièce est grande, plus elle vous rapporte de points (voir le système de score plus bas dans ce test).

JPEG - 75.2 ko

Cependant, vous ne pourrez pas placer vos pièces de n’importe quelle manière. En effet, les pièces d’une même couleur doivent et ne peuvent se toucher que par les angles et non pas par les côtés. Ainsi, toute la difficulté réside dans le choix de vos pièces et dans vos placements de ces dernières sur le tablier. Vous pourrez cependant accoler vos pièces àcelles de votre/vos adversaire(s) afin de toujours plus le bloquer et de vous ouvrir d’autres possibilités de jeu. Il est ànoter que lorsqu’une pièce est placée sur le plateau, vous serez dans l’incapacité d’y retoucher.

JPEG - 68.4 ko

Au menu de Blokus...

Pour exploiter àfond les capacités qu’offre Blokus, Gameloft n’a pas lésiné sur les modes de jeu. Ce ne sera pas moins qu’un mode tournoi, un mode partie rapide, ainsi que le choix de jouer àplusieurs avec le mode multijoueur qui vous attend.

Le mode tournoi offre pas moins de 6 épisodes, chacun composé de 5 parties, qui augmentent crescendo en difficulté. Vous débuterez le mode tournoi par un mode débutant (il fallait s’en douter), où vous aurez le temps d’apprendre les bases et de saisir l’ensemble des subtilités de Blokus, pour enfin vous attaquer aux modes plus ardus, lorsque que vous franchirez le cap des préliminaires. Cependant, dans ce mode, il ne suffit pas de remporter la partie, il vous faudra remplir des objectifs comme atteindre un score élevé ou empêcher vos adversaires de marquer un certain nombre de points.

JPEG - 51.4 ko

L’originalité de Blokus est , d’autre part, qu’il propose plusieurs variantes de jeu. Vous aurez ainsi àportée de pouce, la possibilité de choisir entre les modes :

- Classique à4 : le joueur joue seul contre quatre autres adversaires.
- Classique à2 : vous jouez contre un seul adversaire mais chacun contrôle deux couleurs.
- Duo : un mode un contre un où chacun contrôle une couleur (le plateau est réduit et contrairement aux autres modes, la première pièce ne se pose pas dans un coin du plateau de jeu).
- Par équipe : Reprenant les règles du Classique à4 mais par équipe de 2.

JPEG - 67.5 ko

Une recette facile àréaliser et agréable àl’Å“il

Du côté de la maniabilité, Gameloft a mis les petits plats dans les grands. On dépose une pièce sur le plateau grâce àun glissé de cette pièce. Puis il est possible de pivoter cette pièce àl’aide d’une « cible  ». En glissant votre doigt àl’extérieur de celle-ci, vous faites pivoter la cible et les lignes vous permettent de la retourner sur elle-même verticalement ou horizontalement.

JPEG - 68.6 ko

Graphiquement, c’est très clair, on distingue particulièrement bien les pièces malgré la petite taille de l’écran. Malgré tout, on aurait aimé quelque chose d’un peu plus sophistiqué même si un casse-tête n’en a pas vraiment besoin.

Blokus et daltonisme, un mariage annoncé

Bleu, jaune, vert et rouge, ne ne sont pas les nouvelles couleurs de la prochaine collection d’Yves Saint-Laurent mais bel est bien le panel de couleur de Blokus (sauf en mode Duo où les couleurs sont l’orange et le violet). Ne broyez pas pour autant du noir àcette annonce, car le mariage des couleurs est assez réussi. Les menus sont clairs, le choix des boutons (formes, couleurs...) intelligents, même si l’on pouvait attendre un peu plus sophistiqué, mais c’est vraiment pour trouver quelque chose àlui redire.

JPEG - 41 ko

De plus, Gameloft a vraiment pensé àtout. Vous souffrez de daltonisme et vous confondez le rouge avec le vert ? Non, vous ne rêvez pas, un mode Daltonien est intégré au jeu afin de permettre àcette catégorie de joueurs de pouvoir profiter pleinement de l’expérience Blokus. En activant ce mode, des formes géométriques seront intégrées dans les pièces afin de les reconaître. Une excellente idée, tant dans l’originalité du concept, que dans son intégration un jeu.

JPEG - 85.1 ko

La qualité oui, mais la quantité ?

Une partie de Blokus dure en moyen de 5 à10 minutes, dépendant immanquablement du joueur, mais aussi du mode de difficulté choisi et de l’activation ou non d’un chrono (allant de 10 à60 secondes) qui oblige les joueurs àplacer leurs pièces rapidement.

JPEG - 51.4 ko

Divers succès sont de mises pour récompenser le joueur émérite, qui osera gravir avec bravoure les divers challenges et autres défis que Blokus lui propose. Ceux-ci sont répertoriés dans les Succès et vous rapportent bien évidemment des points sur Gameloft Live !.

JPEG - 50 ko

Le système de scoring est àl’image de Blokus, simple. Vos pièces sont composées d’un certain nombre de carrés (allant jusqu’à5 carrés) qui lui confère sa forme. Chaque carré disposé sur le tablier vous rapporte 1 point. Deux types de bonus sont aussi attribués : si vous parvenez àplacer toutes vos pièces (ce qui n’est pas si simple qu’on croirait), 15 points supplémentaires vous seront alloués ainsi que 5 autres supplémentaires si la dernière pièce est le carré solitaire (pièce composée d’un seul carré qui débloque souvent des situations).

JPEG - 53.2 ko

Restez connecté

Pour le coup, ne cherchez plus d’excuse pour esquiver une partie de Blokus avec un copain. Le mode multijoueurs propose les 4 possibilités en solo dans un mode en ligne particulièrement bien pensé. Vous pouvez créer ou rejoindre un salon de jeu mais également inviter un ami qui recevra une notification sur son appareil et choisira ensuite de vous rejoindre ou non.

JPEG - 50.9 ko

Il est également possible de jouer en local grâce au Bluetooth mais il est dommage que Gameloft n’ait pas pensé au jeu sur une seule machine, cela s’y serait relativement bien prêté je pense.

Pour finir, la musique n’est vraiment pas transcendante et n’est présente que dans les menus. Mais cela a au moins le mérite de vous laisser réfléchir durant les parties. Et si vous voulez vraiment de la musique, vous avez toujours la possibilité d’écouter la votre.

L’empereur Blokus

Blokus a tout pour plaire, doté d’une excellente interface et d’une esthétique très colorée, la catégorie des casse-tête lui va àmerveille. Le mode multijoueur est remarquablement bien maîtrisé et permet de se faire une partie àtout moment. On ne pourra déplorer que l’impossibilité de jouer àplusieurs sur une unique machine ainsi que des graphismes un peu austères àl’époque de la 3D.

Version testée : 1.0.0
Machine de test : iPhone 3GS
Jeu localisé en français

Téléchargez Blokus

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page