Test de Twin Blades : la mise àjour change tout

Par iMike le 4 mai 2010 à 18h05

Test de Twin Blades : la mise à jour change tout

On l'a attendu, cette mise à jour qui devait insuffler du sang neuf à Twin Blades… Et heureusement, Press Start n'a pas loupé son coup.
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

La première version de Twin Blades (notre test) était aussi emballante que frustrante : le beat’em all développé par le studio Press Start et sorti en décembre 2009 bénéficiait d’une réalisation sans failles, avec sans doute les plus beaux graphismes jamais conçus pour un jeu de ce genre sur iPhone ; en revanche, on faisait le tour du jeu en 5 minutes ! Malgré d’évidentes qualités plastiques, Twin Blades se révélait donc beaucoup trop rapide et ennuyeux, ce qui ne l’a pas empêché de cartonner chez les joueurs sur la foi d’une promesse du studio : une mise àjour allait apporter du contenu supplémentaire…

JPEG - 162.8 ko

Cette mise àjour, on l’a attendu longtemps, jusqu’en avril précisément. Et force est de constater que Press Start n’avait pas menti : on allait voir ce qu’on allait voir. Et on a bien vu !

JPEG - 149.9 ko

Le jeu se compose désormais de deux modes : Histoire et Survie. Le dernier représente en fait l’« ancien » Twin Blades, àsavoir un survival durant 31 jours. Ce mode est agréable bien entendu, mais reste bien limité par-rapport àce qu’il est possible d’accomplir dans l’Histoire qui va nous occuper àpartir de maintenant.

Tu ne tueras point

Ce mode permet enfin de faire mieux connaissance avec Angelika, notre héroïne, nonne de son état, mais fort dangereuse et lourdement armée. L’histoire est très basique, il s’agit toujours de nettoyer le village des hordes de zombies qui l’assaillent, en revanche le scénario recèle quelques passages plus « adultes » que nous vous laissons le plaisir de découvrir…

JPEG - 163.8 ko

Mais la mise àjour offre un contexte, une plus grande profondeur, et un nouvel allié, le père Richiardo qui fait àla fois office de mentor et de magasin ! C’est chez lui en effet qu’on s’offrira de nouvelles armes et compétences, àéchanger contre les coeurs de zombies récupérés sur leurs cadavres encore fumants. Cette échoppe, présente depuis la première version du jeu, se révèle du coup bien plus pertinente avec la mise àjour du jeu.

JPEG - 161.7 ko

Les niveaux, au nombre de 10, seront àparcourir en long, en large, en travers, et ce plusieurs fois. Une astuce un peu facile qui permet d’augmenter la durée de vie du jeu, mais les développeurs se rattrapent grâce àl’alternance jour/nuit donnant l’impression de jouer dans des décors différents !
Chaque jour (et nuit) qui passent augmentent la force des zombies : ça tombe bien, àforce de passer par les mêmes niveaux voua augmentez mécaniquement vos nombre de coeurs, la « monnaie » du jeu. N’hésitez pas dès le début àmettre le paquet sur la faux en augmentant sa puissance…

JPEG - 130 ko

Cette nouvelle mouture du jeu est surtout le prétexte pour apporter de nouveaux zombies, et surtout des boss qui ont vraiment de la tronche. Au nombre de 3, ils sont suffisamment imposants et armés pour vous occuper quelques temps àdécouvrir leurs points faibles. De toutes façons, il faudra les battre plusieurs fois !

Tu ne convoiteras point le zombie de ton voisin

La prise en main de la nonne (en tout bien tout honneur…) est toujours aussi facile : un pad virtuel permet de filer àgauche, àdroite, et sauter. La faux, arme de prédilection de notre héroïne, et son arme secondaire (pistolet, mitraillette, … àacheter au magasin) se pilotent grâce àdeux boutons qui tombent bien sous les doigts.
Niveau commandes, le jeu s’avère au poil, mais c’était déjàle cas de la version précédente…

JPEG - 153.7 ko

En-dehors de l’aspect fun du jeu, ce qui retient surtout l’attention c’est le soin apporté aux graphismes, aussi bien de la nonne que des zombies, des décors (avec cette alternance jour/nuit) ainsi qu’àl’animation. À l’heure actuelle, il paraît bien difficile de trouver un jeu doté d’une meilleure animation : ce qui s’agite devant ses yeux ressemblent, toutes proportions gardées, àun dessin animé. C’est tout juste si l’on regrette avoir fait si rapidement le tour de toutes les armes et mouvements de l’héroïne.

Tu n’auras point d’autre conclusion que la mienne

Le jeu d’hier n’a plus grand chose àvoir avec celui qui nous occupe aujourd’hui : certes, la réalisation n’a pas pris une ride, mais ce nouveau Twin Blades s’avère plus profond, plus sympa, mieux fichu, plus riche… En bref, c’est devenu un indispensable de toute logithèque de bourrin qui se respecte, même s’il a fallu attendre quelques mois supplémentaires pour toucher du doigt l’un des meilleurs beat’em all actuellement disponible pour notre plate-forme. On attend la prochaine mise àjour !

Version testée : 1.1.0
Machine de test : iPhone 3G
Localisé en français

Téléchargez Twin Blades

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page