Test de Crossroads : roulez àdeux, c’est mieux

Par iMike le 13 mai 2010 à 18h05

Test de Crossroads : roulez à deux, c'est mieux

Le premier jeu de Fabulapps tire sur la ficelle de la gestion de trajectoires façon Car Mania, en tentant d'apporter quelques petits plus. Voyons si l'élève dépasse le maître…
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

Le jeune studio Fabulapps se lance sur le marché du jeu pour iPhone et iPod touch, avec un premier titre qui ne prend pas trop de risques : Crossroads est un jeu qui emprunte son concept au sous-genre bien encombré de la « gestion de trajectoires », dont le maître absolu est bien entendu Flight Control.

JPEG - 104.7 ko

En l’occurrence, Crossroads tire plutôt son inspiration de Car Mania (notre test), dans lequel il s’agit de gérer les trajectoires de plus en plus de véhicules àtravers les rues d’un quartier d’une ville. Évidemment, ce titre de Fabulapps tente de se démarquer avec quelques petits plus au niveau du gameplay, mais cela sera t-il suffisant pour s’imposer ? C’est ce qu’on va voir.

Vous avez dit Car Mania ?

On débute le niveau avec un ou deux véhicules qu’il convient de « garer » làoù il convient (une tape sur la voiture permet de reconnaître son bâtiment). On trace ensuite avec le doigt la trajectoire qu’ils doivent emprunter pour arriver àbon port ; et il est important de marquer un temps àl’endroit où le véhicule doit s’arrêter car sinon, il continuera sa route, même s’il est passé sur sa zone de parking.
Et mine de rien, cet élément est très important àprendre en compte : un véhicule dont on fait se rejoindre la trajectoire avec une voiture de même couleur ne s’arrêtera pas au parking ! C’est un coup àprendre mais c’est un peu pénible.

JPEG - 172.6 ko

Évidemment, très vite, on se retrouve àdevoir gérer de plus en plus de véhicules jusqu’àdevenir fou ! Notez qu’il est possible en tapotant sur une voiture de lui faire prendre la direction inverse. Une possibilité qui deviendra votre meilleure amie car le jeu ne vous laissera absolument aucune chance : dès que deux voitures se sont rentrées dedans (en règle générale, ça arrive assez vite), le jeu affiche un game over vraiment frustrant.
Car Mania laissait lui plus de mou au joueur en autorisant un certain nombre de collisions. Bref, c’est un sérieux challenge pour les amateurs…

JPEG - 103.2 ko

Le bonus en plus du jeu, tient àla nature de chaque tableau : en plus de gérer les trajectoires des véhicules, on sera amené àeffectuer des actions spécifiques - chasser un nuage en secouant l’iPhone, éclater des ballons avec le doigt, écraser un zombie… Cette nouveauté donne indéniablement un petit plus au titre, mais on reste dans le domaine du gadget.

JPEG - 92.3 ko

Malgré ces « Ã©vénements », le jeu manque de piquant. On aurait aimé voir apparaître des bonus (voiture indestructible, …), voire des malus àéviter. Bref, un peu d’imagination !

Une réalisation fonctionnelle

Niveau graphismes, les décors sont fonctionnels, et manquent un peu de personnalité. C’est du très classique qui sent son logiciel d’illustration vectorielle, les tableaux ne se hissent àaucun moment au niveau de ceux de Car Mania qui eux sont vraiment mignons. Même la fête foraine, pourtant propice àune explosion de couleurs, paraît bien terne.

JPEG - 170.9 ko

Du côté de l’animation, on reste aussi dans le standard, les voitures se contentent de rouler très sagement (on aurait pu imaginer des véhicules qui dodelinent, conçus en 3D, que sais-je). On a simplement droit àune onomatopée quand deux voitures vont se rentrer dedans. Quant aux explosions, elles pointent aux abonnées absentes : l’accident ne donne droit qu’au panneau de fin de jeu… sur lequel, quel que soit votre score, on a droit àun « Formidable ». Hum…

JPEG - 103.6 ko

Les trois quartiers de base se complètent d’une quatrième map disponible gratuitement dans le Store du jeu. Trois autres sont proposées au téléchargement payant (0,70 euro, aussi disponible en pack de 3 à1,59 euro), qui toutes disposent évidemment de leurs propres événements.

À plusieurs, c’est bien meilleur

Si le mode solo ne nous a pas beaucoup emballé jusque là, en revanche le titre a pour lui un mode multi àdeux joueurs (wifi et Bluetooth) qui en revanche, est bien plus amusant !

JPEG - 168.3 ko

Chacun sur la même map, chaque adversaire devra garer le maximum de voitures pour l’emporter. C’est déjàplus fun que tout seul, et le titre rajoute en plus trois événements àbalancer àl’autre : écran givré, éclair, et tremblement de terre ! Ces « armes » se rechargent en jouant le plus longtemps possible. Autant dire que ce mode autorise la pire mauvaise foi carabinée, gage de bonne humeur…

Pour conclure

Au final, les sentiments sont mitigés sur ce premier titre. Le mode solo est, malgré les événements qui rajoutent un petit plus, assez terne et loin de se comparer avec Car Mania. On peut également ne pas apprécier devoir rouvrir le porte-feuille pour de nouvelles maps.
En revanche, le mode multi est bien plus amusant et permet au jeu d’obtenir sa moyenne, mais c’est tout juste. Un peu plus de boulot sur les décors aurait suffi àCrossroads de sortir du lot commun et d’afficher un peu d’originalité.

Version testée : 1.0
Machine de test : iPhone 3G
Jeu localisé en français
Affiliation réseau : OpenFeint

Téléchargez Crossroads

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page