Steam Pirates : la machine RPG en décalé

Par Alexizzz le 27 mai 2010 à 18h05

Steam Pirates : la machine RPG en décalé

Steam Pirates, c’est la promesse d’un RPG casual, dans un univers complètement loufoque et un style particulier, le tout avec une bande-son agréable. Qu’en est t-il dans la réalité ?
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A
JPEG - 134.9 ko

C’est au moins ce que l’on peut dire de la dernière création de Luc Bernard, et cela en fait un très bon point du jeu. Le style graphique est vraiment original, on retrouve des personnages avec des look improbables, des ennemis très particuliers et des décors plutôt agréables. Du bon travail a été fait sur ce point, car cela ne « choque » pas et c’est fait de façon très humoristique. Un style que j’ai beaucoup apprécié, et que vous aimerez aussi, j’en suis sà»r.

Un créateur avec une belle imagination...

Vous allez donc incarner une mercenaire répondant au nom de Kat. L’histoire est elle aussi complètement décalée : Kat a été adoptée par un couple de chats et a été élevée en tant que félin. Les autres chats ont vite compris qu’elle n’en était pas un…

PNG - 70.8 ko

Elle décida donc de parcourir les mers pour découvrir sa véritable identité, et vous commencez le jeu quelques années après ces événements, tandis qu’elle est désormais une mercenaire reconnue. Le scénario n’est pas la partie la plus importante, mais une histoire est tout de même présente, c’est toujours ça.

Que se cache t-il derrière ces beaux graphismes ?

Parlons un peu gameplay. Steam Pirates est un jeu RPG mais qui comporte aussi un aspect plateforme/aventure. Pour vous déplacer, rien de plus simple, vous touchez àdroite ou àgauche en fonction de votre direction, mais les niveaux ont aussi un peu de « perspective » et vous pouvez aller un peu plus haut ou en bas, en touchant la où vous souhaitez vous rendre, tout simplement.

PNG - 40.9 ko

Pour la prise en main, c’est extrêmement simple et ça montre bien que la cible du jeu n’est pas les gamers. En revanche, la partie plates-formes contient quelques défauts, notamment sur les déplacements haut/bas.
Par exemple, je saute pour accéder a un mur situé en hauteur. Une fois sur celui-ci, je dois aller plus haut pour rejoindre une plate-forme volante. Mais il faut pas se louper et sauter le plus haut possible, car la chute est vite arrivée.

PNG - 87.9 ko

Ce n’est qu’un détail ici, mais de nombreuses fois on tombe et il est parfois très pénible de devoir tout recommencer deux ou trois fois. Cette gestion de la perspective donne un peu plus de profondeur au jeu, mais ça n’est pas très bien exploité.

PNG - 62 ko

Pour les combats, c’est on ne peut plus simple. Vous voyez un ennemi, une fois assez proche, il engage le combat. Vous ne pouvez pas l’éviter et il est impossible de fuir durant le combat, pas d’autre choix que de l’éliminer. Le système de combat est le plus classique et le plus simple du monde : du tour par tour !

PNG - 78 ko

Vous pourrez ainsi effectuer un simple tir, utiliser des techniques spéciales mais qui consommeront des points spéciaux, et enfin utiliser des objets. Certaines attaques n’auront effet que sur un personnage, d’autres sur plusieurs.
Les objets sont plutôt sympathiques et peuvent changer l’issue d’un combat, mais il faut savoir les utiliser àbon escient. Petite originalité, après un combat, une « note » vous est attribuée qui donnera un bonus d’expérience et de gold (monnaie du jeu). On retrouve globalement le même système pour les combats en bateau, mais ceux-ci ne représentent qu’une petite partie du jeu. Voilàen tout cas un système très simpliste, mais après tout, la cible du jeu est le joueur occasionnel.

Mais àqui se destine ce jeu ?

J’ouvre ici une parenthèse un peu spéciale. Le jeu s’oriente clairement vers les joueurs casual, mais celui-ci n’est pas le plus facile des RPG. Les points de sauvegardes ne sont pas très nombreux, et on est privé de la possibilité de sauver sa partie quand on le souhaite.

PNG - 60.9 ko

Les combats sont relativement exigeants, surtout sans la possibilité de s’enfuir. Le jeu ira donc pour des amateurs du genre, mais qui ne veulent pas s’orienter vers des titres plus exigeants comme Chaos Rings. Steam Pirates a la mérite de vous apprendre un peu le genre tout en vous donnant un peu de challenge.

Et le reste ?

Le jeu est seulement en anglais, et si vous voulez bien comprendre l’histoire et l’humour, un bon niveau est demandé.

PNG - 44.7 ko

Je vais m’arrêter un peu sur la bande-son, qui n’est pas de la publicité mensongère. Elle est vraiment de très bonne qualité, jamais lassante, toujours bien adaptée au moment. C’est parfait et c’est plutôt rare pour être souligné dans un jeu iPhone.

Pour le social et le multi, il faudra repasser, rien de tout ça est présent.

En conclusion ?

Un style graphique de très bonne qualité, un système de jeu très simple et une excellente bande-son ? Voilàde quoi faire un jeu particulier qui ne va peut-être pas plaire àtout le monde ; mais pour peu que vous accrochiez avec ces quelques screens et que vous soyez amateur du genre, ce 7/10 vous poussera àvous jeter sur votre carte bleue, et vous aurez raison.

Version testé : 1.0
Machine de test : iPod Touch 2G
Niveau d’anglais : bon
Affiliation réseau : non

Téléchargez Steam Pirates

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page