Cell and Love : un peu de poésie…

Par Alexizzz le 28 juillet 2010 à 18h05

Cell and Love : un peu de poésie…

Chez FunTouch, nous sommes des êtres sensibles, et défourailler du zombie à tout bout de champ n’est pas notre unique passion. Nous aimons aussi les jeux différents, poétiques, qui transportent le joueur dans une autre ambiance... Ce voyage avec Cell and Love sera-il agréable ?
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A
PNG - 295.6 ko

Prenez le contrôle de petites cellules

Le but du jeu est simple. Vous avez des cellules contenant plus ou moins de cœurs, et vous devez les assembler afin de les zapper de la surface de la Terre.
Pour les faire disparaître, vous devez avoir deux cellules de même taille (comprenez même nombre de cÅ“urs) mais de couleur différente. Pour cela, vous disposez de nombreuses combinaisons àvotre disposition. Il est ainsi d’assembler deux cellules de même couleur et de même taille pour en avoir une plus grande. On pourra également assembler deux cellules de différentes tailles et couleurs afin de changer la couleur de la plus grande cellule.

PNG - 205.4 ko

Si vous fusionnez deux cellules de même couleur mais de différentes tailles, deux cellules vont apparaître avec, si possible, le même nombre de cœurs pour les deux, où une aura un cœur de plus que l’autre.
Bon, je reconnais qu’écrit quand même ça, c’est plutôt barbare. Jetez donc un oeil aux captures d’écran de l’aide du jeu, vous comprendrez mieux ! Mais une fois en jeu, on assimile très vite les combinaisons et on ne se perd pas entre les choix possibles. C’est donc un concept assez original qui vous attends !

PNG - 254.3 ko

Pour le gameplay c’est du tout bon, tout répond très bien. On appuie sur une cellule, elle se met en surbrillance, on appuie sur l’autre avec laquelle on veut l’assembler, et la fusion se fait. Je n’ai constaté aucun problème lors du jeu.

L’évolution dépend de vous !

je vous vois venir, vous allez me demander l’intérêt d’assembler toutes ces cellules ? C’est bien simple : leur évolution en dépend ! En effet, au fur et àmesure que vous avancez dans les niveaux, la cellule de base va évoluer. Et pour arriver au bout de cette évolution, vous devrez réussir les cent niveaux disponibles.

PNG - 196.3 ko

On parle donc d’un jeu avec une très bonne durée de vie, surtout que vous pouvez toujours recommencer àtout moment n’importe quel niveau. Bien entendu, la difficulté est croissante et sera toujours làpour avoir un minimum de challenge. Malgré cela, ce n’est pas un jeu auquel on peut jouer de longues heures, il peut se révéler répétitif, mais dans les transports ou de temps en temps, vous ne pourrez que l’apprécier.

Une ambiance et un univers uniques

Le point fort du jeu est certainement son ambiance. En effet, la réalisation du jeu est excellente, l’interface est très claire et très belle, une vraie perle graphique.

PNG - 130.2 ko

Et pour une fois, je vais aborder dans cette partie la bande-son, car ici elle participe vraiment au jeu. De très bonne qualité, elle change àchaque évolution, rythme bien les changements, et vous plonge vraiment dans le jeu. D’ailleurs, certaines fois vous allez sans doute reconnaître de grands thèmes musicaux…
Les petites citations qui accompagne chaque niveau vont vous donner des conseils, et certaines ne sont pas dénuées d’humour. Je trouve que cette réalisation et cette bande-son donnent une identité au jeu, et c’est ce qui le rend vraiment unique en son genre.

Le reste : la langue et le social

Le titre est en anglais. Pour jouer et comprendre le tutoriel, un niveau bas sera demandé, ce dernier comportant des images très explicites. En revanche, si vous voulez comprendre les petites phrases qui accompagnent chaque niveau, un bon niveau sera requis. Mais ce n’est pas indispensable.

PNG - 209 ko

Pour le social, il n’y a rien. Mais le jeu ne s’y prête pas vraiment. Peut être un partage Facebook tellement àla mode arrivera dans une prochaine mise àjour.

En conclusion

Cell and Love est une bonne surprise ! Autant Mutant Games nous avait déçu avec Champion Striker (notre test), autant ça n’est pas le cas avec celui-ci. Avec une identité visuelle unique et original, une ambiance très prenante, un concept simple mais efficace. Le seul petit bémol se situera peut être dans la variété du gameplay, mais comme je l’ai dit, si l’on y joue de temps en temps, on ne pourra que l’apprécier. Tout ça pour 1,59€ : pas cher pour un jeu d’aussi bonne qualité !

Version de test : 1.1
Machine de test : iPod Touch 2G
Niveau d’anglais requis : bas pour jouer/moyen pour tout comprendre
Affiliation réseau : queud’

Télécharger Cell and Love

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page