StarDunk, panier àtrois points ?

Par JohZ le 10 septembre 2010 à 18h05

StarDunk, panier à trois points ?

Étonnant concept que celui de Stardunk : un tournoi en ligne de basket, dans un univers futuriste et coloré, saupoudré d'effets spéciaux et stressant au plus au point. Mais un concept original de plus dans l'univers de l'AppStore suffit-il à en faire un incontournable ?
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A
PNG - 233.6 ko

Stardunk, c’est l’idée de génie par excellence. Avant lui, personne n’avait pensé àproposer un jeu sur un thème aussi commun que celui-ci : le lancer franc au basket. Après lui, d’autres ont suivi. Mais Godzilab ne s’est pas limité àun simple jeu de shoot, les développeurs sont allés plus loin et de part leurs idées ingénieuses, ont su nous proposer làun soft de qualité.

Un concept simple, mais accrocheur

Stardunk est d’une simplicité déconcertante. A droite de l’écran, une balle flotte au milieu d’un ciel étoilé, tandis qu’àvotre gauche se trouve le panier, surplombé de 4 blocs lumineux. Celle-ci n’attend plus que votre petit doigt pour enchaîner les paniers.

PNG - 191.5 ko

Pour shooter, il suffit de déplacer son doigt sur l’écran pour gérer la direction et la puissance de votre shoot. Le début du chemin emprunté par votre balle est représenté àl’écran tandis que la force de votre tir dépendra de la distance, par-rapport àla balle, àlaquelle vous relâcherez votre doigt. Plus compliqué àexpliquer qu’àjouer, vous vous en serez douté. A noter qu’après chaque shoot, la place de la balle change, pour vous compliquer la tâche naturellement !

PNG - 191.1 ko

Chaque partie ne dure que 2 minutes, ni plus ni moins. A vous, dans ce temps imparti, de faire péter le highscore ! Et pour ce faire, quoi de mieux que de réussir de parfaits paniers (sans toucher l’arceau), des « clean shots » capables de multiplier vos points par 2 ou 3.

PNG - 183.1 ko

Toutefois, de petites subtilités viennent s’ajouter pour pimenter vos scores…

Je vous parlais tout àl’heure de 4 blocs lumineux. Grisés en début de partie, ils s’illumineront dès que votre balle les touchera. 4 blocs allumés et c’est le bonus assuré : triple balle, balle en feu rapportant plus de point, panier élargi... autant de bonus pour vous faciliter la tâche.

PNG - 212 ko

Mais ces bonus aléatoires ne dureront que quelques secondes. A vous après de jouer stratégiquement : dois-je sacrifier quelques points pour obtenir de nouveau un bonus ou tenter un maximum de « clean shots ». Quand je vous disais que les développeurs avaient parfaitement pimenté leur jeu ;) Petite précision, ces blocs sont aussi làpour vous aider àmarquer vos paniers, la balle pouvant rebondir dessus.

PNG - 93.2 ko

Mais ce n’est pas tout ! Stardunk vous propose aussi de débloquer tout un tas de baballes aux caractéristiques différentes : balle truquée, balle plus rapide, balle plus petite, balle boostant un bonus en particulier... A vous de toutes les débloquer et de trouver celle qui conviendra le mieux àvotre jeu ;)

Le jeu en ligne : le cÅ“ur de Stardunk

PNG - 167 ko

Soyons tout de suite honnête, certes, le défi proposé est original, mais rapidement limité. Enchaîner les shoots, c’est très rapidement lassant. Et c’est làque Godzilab a eu l’idée du siècle : faire de son titre un jeu multijoueurs en ligne, rapide et accessible ! En effet, pas de serveurs, pas d’attente, ici, on a simplement àactiver l’option « online » et le jeu s’occupera de trouver des adversaires en quelques secondes pour participer àun « Contest ». Vous avez alors 2 minutes pour faire exploser les scores et battre vos adversaires du moment. Le petit plus de Stardunk ? Afficher en temps réel et grâce àla géolocalisation sur la terre en fond d’écran les scores de vos adversaires, ainsi que l’évolution de votre classement.

PNG - 196.3 ko

Ça a un sacré charme et ça confère au jeu toute sa puissance. C’est extrêmement stressant ! Et aussi très rageant quand on rate son dernier shoot qui nous fait rater la première marche du podium. En parlant de dernier shoot, petit détail appréciable, même si le chrono est fini, vous pouvez shooter une dernière fois en prenant un peu plus votre temps, pour peaufiner votre score, quoi de mieux ?

Une fois ce petit tournoi terminé, un classement est établi et vous en profitez pour glaner quelques points utiles au classement général de Stardunk.

PNG - 128.4 ko

Stardunk se dote enfin du réseau social Plus, ainsi que de Game Center, une nouveauté toute neuve !

PNG - 110.9 ko

Les succès et les classements sont au rendrez-vous, comme d’hab’.

Une réalisation pointue

Stardunk est joli, soigné et vous enverra de jolis petits effets àchaque panier. La balle est bien modélisée et répond parfaitement àvos gestes, tandis que la terre en fond d’écran est une idée de génie. Cela forme un tout cohérent dans cet univers étoilé.

PNG - 199.4 ko

Le jeu ne souffre d’aucun lag. Gros bémol toutefois, les bruitages sont très très rapidement fatiguant. Ça ne ressemble àrien de connu, ce n’est pas de la musique, c’est moche. Et malheureusement, pas moyen d’écouter sa propre musique :(

Une conclusion en extension

Godzilab a misé sur la simplicité et ça fait mouche. Simple et accessible, rapide, stressant, un cocktail musclé qui en fait un jeu unique. 2 minutes, un format parfait pour s’occuper le temps d’une pause. Audacieux, Stardunk présente toutefois quelques lacunes : tout d’abord, une bande-son abominable qu’il vaut mieux oublier, enfin, un jeu quelque peu barbant sur le long terme, car il ne se renouvelle pas. On attend toujours une mise àjour du contenu.

Malgré tout, Stardunk reste un jeu quasi-indispensable àtout amateur de jeu casual et rapide, et saura vous occuper de nombreuses heures ! Le mot de la fin : addictif !

Version de test : 1.14
Machine de test : iPhone 3GS
Niveau d’anglais requis : traduit en français
Affiliation réseau : Plus et Game Center

Téléchargez Stardunk

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page