Ponk : match 3 àpic

Par iMike le 21 septembre 2010 à 18h05

Ponk : match 3 Ã pic

Avec tous les match 3 disponibles sur l'AppStore, il est bien difficile de trouver la perle rare, celle avec laquelle on passera des heures indues à jouer… Ponk sera peut-être de celle-là !
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

Nouvelle création éditée par Itchy Mitshi et développée par Hicham Haddad, Ponk émarge effectivement dans la catégorie des match 3, tout en apportant quelques petites nouveautés qui devraient aider le titre àfaire son trou dans un genre particulièrement bien doté.

PNG - 426.4 ko

Ponk pique la curiosité

Au premier abord, le jeu tape dans l’ultra-classique : une boule de couleur tombe du haut de l’écran, il s’agit de la « matcher » avec au moins deux boules de même coloris afin de faire disparaitre tout ce petit monde. Mais dès la première prise en main, le jeu fait déjàmontre d’une particularité : le blob obéit àn’importe quel ordre du doigt, il est ainsi possible de la remonter ou de la maintenir en l’air sans autre forme de procès.

PNG - 276.8 ko

Évidemment, le mieux sera de la déposer le plus rapidement possible afin de s’occuper des autres boules qui n’attendront pas votre bon vouloir… Mais si on veut passer tout le jeu avec une boule sur « pause », pas de soucis. Cette ergonomie permet par exemple de maintenir un blob pendant quelques temps, histoire de glisser avant lui une boule d’une autre couleur afin d’exploser une ligne, puis de placer le premier blob làoù il sera le plus efficace.
Cette technique, plus difficile àécrire qu’àjouer, s’affine au fil de sa progression dans le jeu, et il le faudra bien : le nombre de boules àgérer sera rapidement conséquent et il sera nécessaire de faire vite !

PNG - 310.7 ko

Parmi les éléments de gameplay inédits, on disposera d’un « freeze » une fois sa jauge pleine. Comme son nom l’indique, ce bonus « gèle » l’écran et les blobs, que le joueur pourra placer comme il le souhaite sans contraintes, y compris ceux déjàplacés ! Évidemment, ce bonus ne dure pas très longtemps, mais en cas de galère, il sera bien pratique et permet de claquer un high score en se mitonnant un bon paquet de combos.

PNG - 261.9 ko

Globalement, la maniabilité du jeu est bonne même si le doigt masque parfois l’écran du jeu. Autre petit grief, on a parfois l’impression que la boule ne s’est pas posée comme il convient ; il manque un petit effet graphique ou un bruitage qui permettrait d’être certain que le blob a été placé làoù on le souhaitait. Pour le reste, le jeu est facile àprendre en main, mais évitez le niveau facile car on s’y embête vite - chaque mode de jeu est proposé en 3 niveaux de difficulté.

Du neuf dans le match 3

Le jeu propose un mode classique qui permet de jouer indéfiniment (enfin, si vous êtes un dieu vivant), et offre deux autres modes qui en renforcent la durée de vie. Le Contre la montre est fort classique et nécessitera de claquer autant de match 3 que possible pour repousser l’échéance fatale. Pas grand chose àdire de plus sur le sujet, mais en revanche le mode le plus intéressant est Kaboum.

PNG - 275.3 ko

Ce mode demandera d’exploser un tapis de boules en bas d’écran àl’aide de bombes qui ne vous seront allouées qu’après avoir rempli une jauge. Kaboum est le mode qui offre certainement les meilleurs challenges du jeu ainsi qu’une variante bienvenue pour un genre aussi codifié que le match 3 !

Graphiquement parlant, le jeu n’est pas vilain, mais n’a rien de franchement extraordinaire - en même temps, on s’en fiche un peu, l’important dans un match 3 étant surtout de s’amuser ! Et àce petit jeu, Ponk s’en sort plutôt bien. En revanche, la musique et les bruitages tapent rapidement sur les nerfs, dommage qu’on ne puisse jouer ses propres morceaux.

PNG - 278.6 ko

Du côté du réseautage, c’est fort complet avec le support de Facebook et Twitter, et l’intégration d’OpenFeint pour les tableaux de score et les succès (43 àdébloquer). Pas de nouvelles d’un éventuel support pour Game Center, qui pourrait apporter un mode multi intéressant.

Pour conclure

Ponk se révèle un très intéressant match 3, qui propose des nouveautés dans un genre très fréquenté. La réalisation globale et le mode Kaboum valent réellement le coup d’oeil, et le jeu saura certainement trouver sa place àcôté d’un Woolly Factory et d’un Call of Atlantis. Belle surprise donc, disponible sur iPhone (1,59 euro) et sur iPad (2,39 euros).

Version de test : 1.0.1
Machine de test : iPhone 4
Niveau d’anglais requis : peu
Affiliation réseau : OpenFeint

Téléchargez Ponk

Téléchargez Ponk HD

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page