Crazy Piano est bien mal accordé

Par iMike le 14 octobre 2010 à 17h54

Crazy Piano est bien mal accordé

Crazy Piano veut faire du bruit, mais ce qu'il propose est malheureusement bien trop limité pour s'imposer.
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

Les clones de Guitar Hero, on commence àmaîtriser, mais avec quatre monstres àl’air abruti, c’est tout de suite plus réjouissant… sauf si on oublie de bâtir un jeu autour ! Crazy Piano partait donc sur de bonnes bases, mais il y manque comme un gros morceau…

JPEG - 272.6 ko

Ce jeu, édité par Bulkypix, est l’Å“uvre de la même équipe derrière l’application Talking Carl, un « perroquet virtuel » qui répète tout ce qu’on lui dit avec une voix rigolote, et de Catagugl, un jeu de lancer de Gugl. La filiation est évidente entre ces titres et Crazy Piano, on y retrouve en effet un style identique avec des graphismes très polis et fort originaux. Malheureusement, une bonne réalisation ne suffit pas, il faut aussi construire un jeu autour, comme on le verra dans la suite de ce test…

Guitar Hero au pays de Catagugl

Crazy Piano met en scène quatre personnages improbables, dont le fameux Gugl et trois de ses potes, bien décidés àcréer une chorale bien gratinée. Et vous allez leur donner un petit coup de main, ou plutôt de doigt puisqu’il faudra tapoter sur des ronds pour les faire chanter.

JPEG - 257.9 ko

Le principe est ultra-simple et bien maîtrisé depuis Rock Band/Guitar Hero : des étoiles tombent du ciel et au moment où elles atterrissent au milieu du rond d’un des participants, hop, on tapote dessus. Trois étoiles loupées et il faudra recommencer la partie !

JPEG - 236.1 ko

Tout cela est bel et bon mais malheureusement, il nous faut commencer la litanie des défauts : les titres proposés sont très courts, d’une durée de quelques secondes seulement, et le morceau final qui est joué après la partie se révèle plus long et différent de l’extrait ! Du coup, on se demande s’il n’y a pas quelque chose qui a cloché…
Pire encore, on aimerait bien pouvoir jouer avec le morceau au complet, car outre leur durée ridicule, les titres proposés ne sont qu’au nombre de… 3. Un catalogue très très pauvre donc, même si on nous promet de nouveaux morceaux àl’avenir (le menu de sélection affiche 6 titres, dont la moitié de vide. Étrange).

Question durée de vie, disons qu’on a fait le tour du jeu en une minute, voire deux si on rejoue les morceaux disponibles. C’est très très juste tout de même, même avec une réalisation au petit poil comme on le verra plus tard.

JPEG - 256.4 ko

Autre grief : l’éditeur nous vend la possibilité de créer ses propres morceaux avec les voix délirantes de la chorale. Certes, c’est possible… Mais en l’absence de possibilité d’enregistrement et de partage, cette fonction est réduite àsa portion congrue.
Et hum, je vais être lourd, mais où est passé le tableau des scores ? Les succès ? Un éventuel mode multi jusqu’à4 joueurs, chacun représentant un des monstres ? Et pourquoi ne pas avoir proposé l’enregistrement de sa voix ? La liste des litanies pourrait se poursuivre encore longtemps, mais on pourrait la résumer ainsi : Crazy Piano n’est tout simplement qu’un squelette de jeu, une version 0.1 àlaquelle il manque tout le contenu ; c’est ce qui explique la note catastrophique donné au titre, et c’est bien dommage car tout le reste est au niveau.

Un grand dommage

Car tout n’est pas sombre pour Crazy Piano. Les graphismes sont par exemple fort réussis, les personnages sont particulièrement attachants et plairont aussi bien aux enfants (la cible du jeu) qu’aux plus grands. On apprécie de voir cette famille de héros récurrents au sein de plusieurs titres, et ça n’est pas fini avec un Smack That Gugl dans les tuyaux.

JPEG - 266.7 ko

Les trois morceaux proposés sont eux aussi franchement excellents et entraînants, avec des voix très drôles. Cette réalisation rend le jeu d’autant plus rageant et frustrant, car en l’état on ne voit du titre qu’une promesse vidéo-ludique qui aurait pu et dà» être bien plus conséquente.

Pour conclure

L’expérience de jeu offerte par ce Crazy Piano est bien trop pauvre pour qu’on puisse recommander ce titre àquiconque - même s’il est orienté « enfants », même les gamins méritent un peu plus de considération. C’est d’autant plus désolant que ce que l’on peut voir du jeu laisse planer l’impression d’un titre beaucoup plus profond et intéressant. En l’état, ce titre n’est qu’une sorte de démo peu aboutie et pas emballante pour un sou.

Version de test : 1.0.0
Machine de test : iPhone 4
Niveau d’anglais requis : non
Affiliation réseau : rien de rien

Téléchargez Crazy Piano

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page