Rage manque de mordant

Par iMike le 19 novembre 2010 à 18h05

Rage manque de mordant

Une démo fait-elle un bon jeu ? Quand un jeu a la rage, faut-il le piquer ? Réponses (courroucées) dans ce test.
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

Avec Rage, tout dépend de ce que vous recherchez : si c’est de l’angoisse et du frisson derrière un bout de mur àse demander si un mutant s’apprête àvous faire la peau, alors c’est mort. En revanche, si vous appréciez le tir aux pigeons façon fête foraine où on vous dit où viser et tirer, le dernier jeu d’Id Software pourrait bien vous plaire (ou pas).

JPEG - 623 ko

Pour tout dire, la puce àl’oreille nous est venue lorsque John Carmack, le grand manitou d’Id, a dévoilé le tarif de son jeu : 0,79 euro pour une telle licence, c’était louche… En particulier pour une licence si attendue par les joueurs du monde entier ! Mais il ne s’agissait pas d’une erreur, ni d’ailleurs une arnaque de la part du studio. Explications.

On le pique ?

Rage : voilàun mot qui fait fantasmer pas mal de joueurs, et pour cause puisqu’il s’agit du prochain FPS grand luxe du spécialiste du genre, Id Software (àl’origine de Doom et Quake, excusez du peu). Depuis le lancement de l’iPhone, le patron du studio, John Carmack, ne cesse de clamer son amour de la plateforme d’Apple qu’il pare de toutes les vertus. Il n’a donc pas été surprenant de voir débouler un jeu pour iOS griffé Rage, même si les capacités de nos petits appareils étant ce qu’elles sont, il ne fallait pas demander la Lune…

JPEG - 384.8 ko

C’est pourquoi Id a décidé d’adapter le moteur de Rage pour notre plateforme, tout en développant une sorte de spin-off du titre. Rien de mal àça, après tout si on veut jouer àGears of War on s’achète une PS3 et une télé HD, on ne peut pas tout avoir… Ce sera Mutant Bash TV, qu’on a longtemps pris pour le nom officiel du jeu, mais au final Id a décidé de faire simple : ce sera Rage, tout simplement.

JPEG - 516.5 ko

Rage pour iOS est très différent de Rage pour le reste du monde. Le jeu se déroule au sein d’un jeu TV, Mutant Bash, dans lequel le joueur devra dégommer des mutants au sein de trois environnements : un immeuble délabré, un asile désaffecté et une grotte.
Le héros dispose de trois armes : un fusil àpompe et une mitraillette aux munitions limitées, ainsi qu’un pistolet aux balles illimitées, et ma foi plutôt performant (mais un peu longuet àla recharge). Et… c’est tout pour l’arsenal. Et ça n’est pas la seule déception du jeu, mais on y reviendra.

JPEG - 446.4 ko

Tout au long du chemin, il pourra récupérer de nouvelles munitions, ainsi que de l’argent, de la vie et également dégommer des cibles histoire de faire chauffer l’audimat. Pour le reste, c’est simple et sans chichis : le jeu réclame d’exploser du mutant !

Mutant, zombie, même combat : c’est dans la tête qu’il faut viser

Le jeu se pilote de deux manières : àl’accéléromètre ou via l’écran tactile. Pour de meilleures sensations de jeu, on préférera le premier mode, qui certes demande un peu d’entraînement mais qui se révèle aussi plus fun.
L’écran du jeu offre également un bouton très utile, qui permet d’éviter les projectiles mutants ainsi que leurs coups lorsqu’ils sont en face de soi. On apprendra bien vite às’en servir ! Il est évidemment possible de changer d’arme.

JPEG - 487.8 ko

Au niveau de la réalisation, le jeu bénéficie àplein des bienfaits de l’expérience d’Id sur Rage : le titre est fluide, certains iront dire qu’il est joli même si la palette de couleurs choisie est assez dégueulatoire (c’est aussi ce qui explique le poids record du jeu : 743 Mo pour la version HD). En revanche, les mutants ont àpeu près tous la même tête ; côté diversité on reste cruellement sur sa faim, et s’il n’y avait que ça, ça irait encore…

Attention, éléphant

Bon, on va cesser de faire semblant de ne pas voir l’éléphant au milieu du magasin de porcelaines : Rage est un jeu de tir sur rails, ce qui signifie que le joueur est entièrement pris par la main. Le jeu lui indique continuellement où faire ses besoins, pardon, où tirer et disons-le tout net, c’est extrêmement mécanique.
On devine immédiatement d’où vont surgir les mutants, il n’y a qu’àviser (la tête de préférence) et tirer. Autant dire que le gameplay est très limité même si la fenêtre du jeu ne se limite pas àl’écran de l’iPhone (on pourra jeter un coup d’oeil dans les environs de la scène).

JPEG - 498.6 ko

Très proche de Doom Resurrection (sorti il y a plus d’un an tout de même), Rage se montre donc très casual en prenant complètement en main le joueur dont le rôle se résume àtirer làoù il le faut. Exit la tension du FPS où l’ennemi peut surgir de n’importe où ! Et contrairement àDoom qui bénéficiait d’un scénario (léger, certes), l’immersion est quasi nulle dans Rage. On a làl’impression d’une vidéo Quicktime qui défile avec des mutos qui surgissent de manière très scriptée.

JPEG - 422.2 ko

Autant dire que c’est LA grosse déception du jeu, et c’est d’autant plus incompréhensible qu’Id est notoirement connu pour ses FPS immersifs. À la limite, ça fait presque peine àvoir tellement on se croirait dans une fête foraine, avec des stands de tir aux pigeons.
Si même Activision (Call of Duty : World at War Zombies) et Gameloft (Modern Combat 2) peuvent le faire, pourquoi pas Id bon sang de bois ?

JPEG - 535.2 ko

Enfin, même si le jeu est vendu peu cher, était-ce une raison d’oublier en chemin les succès et un tableau des scores ? Le jeu n’offre aucun classement des joueurs (dommage pour du tir aux pigeons) et j’ai eu beau chercher, je n’ai pas vu de tableau local des scores. John Carmak a promis le support de Game Center dans une prochaine mise àjour : il aurait été bon qu’Id prenne une ou deux semaines en plus pour proposer ce type de fonction dès le lancement du jeu…

         

Pour conclure

Alors, tir aux pigeons ou tir aux couillons, ce Rage ? Tout dépend en fait comment vous voyez le verre ! À moitié plein : les graphismes sont magnifiques et l’action bien amenée, et àmoitié vide : les décors sont tristounes et gris et l’action est éventée. En tout état de cause, le jeu ressemble àune alléchante démo technologique : superbe àregarder, mais creuse dans les mains du joueur.

En ce qui me concerne, vous me voyez extrêmement déçu par le titre. Certes, à0,79 euro (1,59 euro en version HD), on ne peut pas tout avoir, mais làça sent le foutage de tronche caractérisé. Le jeu se termine en un quart d’heure, on n’a aucune envie d’y rejouer (puisque les mutos apparaissent invariablement aux mêmes endroits), le côté « télé réalité » n’est qu’un prétexte mal utilisé, et malgré de grosses textures, je trouve le jeu assez moche. Bref, moi je le pique ce jeu. Et dire que Carmack a promis d’autres jeux utilisant le même moteur…

Version de test : 1.0
Machine de test : iPhone 4 + iPad
Niveau d’anglais requis : non
Affiliation réseau : zéro

Le jeu est disponible en deux versions : Rage HD (1,59 euro) se destine àl’iPhone 4, iPod touch 4G et iPad, Rage tout court (0,79 euro) aux autres appareils. Ces deux versions sont universelles. En attendant une mise àjour, passez votre périphérique en anglais, sinon le jeu plantera au démarrage.

Téléchargez Rage

Téléchargez Rage HD

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page