iBomber Defense : une bombe de classe A

Par iJoys le 25 novembre 2010 à 18h05

iBomber Defense : une bombe de classe A

Fini les lâchers de bombes douillettement installé dans son bombardier : dans iBomber Defense, il va falloir aller sur le terrain et assurer le cachou.
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

Ce titre suggère expressément deux interprétations, pour notre dernier-né de la série iBomber. La première étant qu’il fait l’effet d’une bombe A, en nous assénant de coups explosifs en tous genres qui flattent notre égo. La seconde interprétation sous-entend que la copie actuelle d’iBomber équivaut àune note A. Voyons ensemble ce pourquoi notre projectile arrive àce niveau, et pour quelle raison il rate la note ultime A+.

Alerte àla bombe !

En état de liquéfaction avancée, il vous tarde de retrouver les joies et bienfaits d’un bon tower défense. Las de n’avoir pas trouvé d’équivalent àFieldrunners àl’heure actuelle, iBomber Defense conçu par Cobra Mobile et édité par Chillingo, tente de prendre le wagon en route, ce qui lui réussi.

PNG - 1.5 Mo

Dans un esprit très seconde guerre mondiale, votre mission si vous l’acceptez sera de défendre coà»te que coà»te vos infrastructures sur le continent européen et ses environs, en incarnant tout d’abord les alliés puis les forces de l’Axe dans un mode campagne. Un mode quickplay est également disponible, qui vous permettra de rejouer àl’ensemble des niveaux tout en vous donnant des défis de tailles àréaliser (Turret Guard, Base Defender, Survivor), les maps étant àdébloquer au détour du mode principal.

PNG - 1.3 Mo

Vos ennemis, qui prendront en fonction des niveaux le transport terrestre, maritime et/ou aérien, auront un panel de choix pour vous donner du fil àretordre. Vous concourrez àla victoire sur 22 niveaux, tous parfaitement bien définis et agencés, ce que l’on remarque avec joie dès les premières heures de jeux. Pour les aspirants ou les maîtres en stratégie, il y en aura pour tous les goà»ts avec la possibilité de choisir entre trois modes de difficulté.

Des éclats de bombe

Vous aurez accès àun gameplay équivalent aux autres tower défense classiques, où il vous sera demandé de juger de la situation, élaborer une stratégie de défense efficace afin de repousser l’ennemi en dispatchant sur la carte l’ensemble de votre artillerie lourde. Pour cela, rien de plus simple, il vous suffira de sélectionner l’arme que vous souhaitez disposer et la faire glisser sur la zone que vous espérez la meilleure afin de faire le plus de ravages.

PNG - 1.4 Mo

Une variété d’armes équivalant àdifférentes stratégies est àdénombrer. Lorsque vous incarnerez les alliés, vous aurez le choix de l’artillerie avec tout d’abord les indispensables mitrailleuses et canons, ainsi que des DCA afin de stopper les unités aériennes et canons de sabotage afin de ralentir l’ennemi terrestre.
Cependant, d’autres éléments viendront indiscutablement jouer un rôle important dans votre entreprise de victoire, comme des radars qui auront pour but de renforcer le pouvoir et l’effet de toutes les machines de guerre se situant dans son périmètre d’action.

En ce qui concerne les forces de l’Axe, une arme nommée Firestorm (tempête de feu en bon français) viendra remplacer notre arme massive de sabotage, qui vous permettra d’augmenter les effets des tirs de votre artillerie. Un second engin fera son apparition parmi « les rouges », àsavoir l’X-Weapon, qui placée judicieusement sur la carte aura un pouvoir destructeur conséquent. Autant d’armes pour autant de scénarios différents afin de contrecarrer les plans de votre ennemi.

PNG - 1.6 Mo

Toutes ces armes sont àaméliorer, modestement en cliquant sur l’arme visée et en sélectionnant l’option, tout ceci moyennant argent comptant. Cependant, pour avoir accès àces améliorations manifestement indispensables àla bonne poursuite de vos opérations, vous devrez procéder àun passage obligatoire au tableau « d’assignation de points de victoires ». Ces derniers sont attribués en fonction de votre score final, qu’il faudra disposer àbon escient en choisissant quelles améliorations vous souhaitez privilégier, ce qui jouera un rôle majeur dans votre entreprise de victoire.

PNG - 908.1 ko

En plus de cette diversité, deux autres éléments externes viendront augmenter intrinsèquement l’essence stratégique d’iBomber Defense. La première étant la maitrise de l’argent afin d’acheter ce qui vous semble être les meilleures armes de défense. Mesdames, ne comptez pas sur les soldes ou autres promotions en tout genre, les finances étant un élément central du jeu, rien de moins, afin d’acquérir vos engins, de les améliorer, mais aussi les réparer.
Indiscutablement, ce dernier point qui représente notre second élément sera àconsidérer avec rigueur. Plus l’ennemi sera menaçant, plus il sera àmême de faire feu de tout bois sur vos infrastructures afin de les faire flancher. Pour pallier àces attaques de front, réparer vos dispositifs de guerre sera indispensable àla course vers la victoire.

Inventif, le mot stratégie gagne encore en puissance avec ce titre, où l’ensemble de ces facteurs seront àconsidérer. Bien entendu, nos deux éléments bien qu’externes, seront eux aussi àaméliorer dans notre fameux tableau.

PNG - 1.5 Mo

Dernier petit détail, mais pas des moindres, un bouton très inventif dit « rewind » vous permettra de recommencer une vague d’attaque àson début, l’erreur étant humaine après tout.

PNG - 1.6 Mo

Une bombe sexuelle !

Nous n’allons pas aller jusqu’àdire que le plateau de jeu d’iBomber Defense éveille chez nous un appétit certain pour des échanges entre personnes consentantes, mais ce dernier àun charme fou. Comprenez ainsi que la qualité des décors et des détails restent de toute évidence une signature propre du studio Cobra. Il est bon de signifier ici que chaque niveau a été pensé longuement, et a fait l’objet d’un soin particulier en terme de graphisme et de level design. De quoi remplir notre appétit d’ogre de joueur.

PNG - 1.5 Mo

Autre constatation, l’amélioration certaine dans l’ergonomie du menu, qui n’était pour l’heure pas une grande force chez Cobra sacrifiée sur l’autel du design. iBomber Defense fait désormais main basse sur ce défaut, quitte àsurprendre, le soin apporté àce dernier étant efficace et agréable.

PNG - 1.3 Mo

L’alliage de notre bombe fait mouche

Que ce soit sur iPhone et iPad, et malgré un confort de jeu nécessairement plus sympathique sur notre tablette pommée, il n’en reste pas moins que l’alliage actuel du jeu est satisfaisant. iOS 4.2 y étant grandement pour quelque chose, le jeu se dotant bien entendu de ce qui fait notre bonheur, àsavoir le multitâches et l’accès au réseau Game Center entre autres (passage obligatoire par le réseau Cristal, made in Chillingo). Cependant, ce dernier ouvre la voie un mode désormais culte sur notre plateforme, qui brille par son absence ici : le multijoueurs. On aurait souhaité pouvoir tâter de la bombe en réseau, histoire d’épater la galerie.

PNG - 1.1 Mo

La musique du jeu quant àelle n’a pas évolué depuis les premiers épisodes de la série iBomber. Cependant, les bruitages sont efficaces et l’accès de façon intuitive ànotre bibliothèque musicale rattrape un peu le coche, de cette absence de diversité musicale.

         

Une bombe àretardement

Le projectile, lancé sur l’AppStore, fait l’effet d’une bombe ! Cet attentat àl’arme atomique fait des ravages. Le soin apporté àcet opus, aux décors, ainsi qu’au gameplay remplit avec ingéniosité l’ensemble des critères demandés pour un tower défense. Certains éléments plus externes et que l’on aime àretrouver désormais dans nos jeux sont àconstater, comme l’accès au réseau Game Center ainsi qu’ànotre bibliothèque audio. Les deux modes de jeux sont efficaces et promettent quelques heures de jeu devant nous. Bien que ces derniers comblent une bonne partie de nos attentes, il aurait été apprécié de voir une troisième approche du gameplay comme par exemple un système multijoueurs.

iBomber Defense bombe le torse, met en avant l’ensemble de sa musculature et montre l’ampleur de sa force dans un jeu rondement bien mené. Pour 2 euros 39, vous prendrez bien un cours de self-défense avec ce dernier !

Version de test : 1.0
Machine de test : iPhone 3GS et iPad (sous iOS 4.2.1)
Niveau d’anglais requis : a little !
Affiliation réseau : Game Center et Cristal

Téléchargez iBomber Defense

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page