A Moon For The Sky : objectif Lune !

Par iJoys le 15 décembre 2010 à 18h05

A Moon For The Sky : objectif Lune !

Quatrième jeu sous la direction de la fine équipe d'Egg Ball, avec à la baguette l'éditeur Bulkypix, l'orchestration de A Moon For The Sky promet de briller, du moins sur la partition. Mais celle-ci sonne t-elle juste ?
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

« J’ai demandé àla lune… »

Pour la petite histoire, nos pauvres habitants d’Astroluna voient àchaque millénaire leur astre terrestre mourir dans d’atroces souffrances. Afin de rétablir l’équilibre, une nouvelle Lune doit être érigée au même titre que l’ancienne. Tout l’écosystème de ce monde ne repose plus que sur un fil (c’est le cas de le dire), qui sera sous votre mainmise.

PNG - 881.1 ko

L’atmosphère particulière ne vous laissera pas de marbre. Dans le mode aventure composé de 18 niveaux, il vous faudra hisser votre satellite terrestre dans un point de l’espace défini et dans un temps imparti. Plus ce délai est court, plus votre entreprise sera récompensée par une médaille allant du bronze au platine, et des BulkyCoins, représentant l’argent du jeu. Les 2 mondes sur les 3 proposés, où se répartissent les différents niveaux, sont déblocables en utilisant ce système de monnaie.

PNG - 355.1 ko

Le second mode du jeu est tout simplement un niveau infini, nommé partie libre, où il vous sera demandé de diriger le plus haut possible dans les cieux votre Lune et montrer au monde entier qui est le patron.

Le gameplay est aussi rondement bien confectionné qu’une pleine Lune. Afin de faire gravir au plus au niveau cette dernière, il vous sera demandé de tracer sous celle-ci un trait, afin de la faire rebondir toujours plus haut. Plus cette ligne est petite (couleur verte), plus la force du rebond est importante, inversement vraie (trait de couleur rouge). Cependant, plus votre bande est courte, plus il sera difficile de diriger votre Lune àvotre gré dans l’espace. Charge àvous de juger de la situation afin de choisir au mieux quelle stratégie adopter.

PNG - 832.3 ko

La monnaie virtuelle BulkyCoins prend une place importante dans le jeu. Vous vous remplirez les poches au détour des deux modes disponibles. Mais si cela ne vous suffit, vous pourrez passer par le magasin in-app afin de remplir votre bourse virtuelle, moyennant argent tombant et trébuchant.
Elle servira àdébloquer de nouveaux niveaux, acheter des éléments de customisations, mais aussi de pouvoir acheter des cœurs, synonymes de vies. Ces dernières auront pour principales fonctions de vous servir en cas de défaite, et vous permettre de reprendre votre progression dans le mode libre, làoù vous avez chu. Intelligente, cette commodité saura calmer nos ardeurs et attiser nos espoirs de voir notre Lune atteindre des sommets.

PNG - 743.8 ko

« â€¦ et le soleil ne le sait pas »

Ce que notre planète remplie de magma ne soupçonne pas, c’est que le travail graphique d’orfèvre du studio Egg Ball opère une nouvelle fois. Le charme des décors, somme tous aussi beaux(réal) les un que les autres, sont sincèrement appréciables. Cette patte artistique tranche avec les autres développeurs et nous confirme le talent du studio. Ainsi, l’univers si particulier de A Moon For The Sky sera enclin àplaire au plus grand nombre.

PNG - 799.1 ko

Outre les doigts de fées du studio français, vient s’adjoindre une ambiance sonore qui est une réelle réussite (et créée par Yubaba, le studio habituel d’Egg Ball). Les sonorités épousent parfaitement les courbes de notre Lune, ce qui lui permet de briller un peu plus sur notre plateforme pommée. Ainsi, chaque monde observe un thème musical qui lui est propre. Ces ambiances feutrées réussies autant au titre qu’aux joueurs, plongeant toujours un peu plus la tête de l’extraterrestre que vous êtes, dans les étoiles.

Dernier point fort du jeu, les fonctions de personnalisations qui deviennent une très agréable composante des jeux signés Egg Ball. Ainsi, la monnaie (les fameux BulkyCoins) pourra, outre le fait de débloquer un monde supplémentaire, vous servir afin d’acheter de nouvelles Lunes, pouvant prendre différentes formes. Quel plaisir de pouvoir envoyer sa vache ou bien même un casque de moto dans les cieux. Autant dire que l’on s’amuse àconfectionner sa petite Lune, accompagnée d’un badge, ce dernier n’étant déblocable qu’en réussissant certains critères prédéfinis.

PNG - 702.9 ko

« Je lui ai montré mes brà»lures »

Comme notre Lune, notre jeu connait quelques « cratères », plus ou moins de taille !

Tout d’abord, la diversité des obstacles et des monstres n’est pas légion. On aurait aimé se confronter un peu plus avec d’autres éléments comme des météorites, des objets flottants dans les airs, afin de faire varier le gameplay et diminuer cette redondance qui peine àdisparaitre. Et c’est bien ce dernier aspect qui au final a de l’importance, car on perd au fur àmesure l’envie de refaire une envolée lunaire.

PNG - 854.8 ko

Alors que la difficulté est justement dosée dans le mode aventure, c’est moins le cas au détour de la section partie libre. Le même degré de difficulté tout du long n’empêchera pas l’astronaute que vous êtes de gravir aisément les strates de l’atmosphère. Un regret qui plus est, car l’ascension de notre Lune ressemble très vite plus àun pèlerinage qu’àun rallye automobile. Le corolaire étant que pour l’un, le parcours sera facile et sans embuche, tandis que pour l’autre, le trajet ne se fera pas sans difficulté.

Autre grief très subjectif, il aurait été apprécié un mode supplémentaire afin d’apporter du renouveau au genre, qui diffère de ce que l’on peut voir ici et ailleurs, comme chez un Doodle Jump ou un Bird Strike par exemple. Cela peut se traduire par la création d’un mode unique pouvant nous tenir en haleine ou par un mode multijoueurs qui trancherait avec ce que l’on peut connaitre actuellement…

         

« J’ai demandé àla lune, si tu voulais encore de moi »

Non sans être totalement convaincu, on attend ce petit quelque chose qui nous ferait « tomber de notre lune ». Comme voilé par une éclipse partielle, A Moon For The Sky manque légèrement de contenu dans un contenant pourtant très appréciable. On aime ainsi incontestablement la pâte graphique et musicale propre au studio français. Cependant, le manque de diversité dans les obstacles, de modes et modificateurs du gameplay, entraine une certaine mélancolie, se traduisant par une légère lassitude au bout de quelques heures de jeu.

On ne peut qu’espérer que notre Lune empreinte avec brio sa phase gibbeuse croissante, afin de nous montrer au final, une pleine Lune somptueuse, pleine de nouveautés. Gageons que nos amis de chez Egg Ball continuent de capturer toute la brillance du jeu, comme ils l’on fait par le passé avec Boowie The Strong Warrior et Woolly Factory, pour que l’on puisse apprécier àjuste titre cet astre qui ne demande qu’àbriller.

« J’ai demandé àla lune » si A Moon For The Sky était appréciable sur notre plateforme, « elle m’a dit que c’était juste une aventure », une belle et agréable épopée. Comptez 0,79 euro sur iPhone et 1,59 euro sur iPad.

Version de test : 1.0
Machine de test : iPhone 3GS et iPad (iOS 4.2)
Niveau d’anglais requis : non, tout est made in french !
Affiliation réseau : Game Center

Téléchargez A Moon For The Sky

Téléchargez A Moon For The Sky HD

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page