iPad : recette pour une console de salon

Par iMike le 14 janvier 2011 à 18h05

iPad : recette pour une console de salon

L'iPad est trop étriqué pour vos exploits vidéo-ludiques ? Il est temps de passer à un écran plus grand, celui du téléviseur !
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

La recette permettant de transformer l’iPad en console de salon n’est pas si simple. Surtout, le résultat final pourrait bien laisser comme un petit goà»t d’inachevé dans la bouche… FunTouch vous raconte tout. Sortez la marmite !

JPEG - 197 ko

Ingrédients

Pour jouer sur le téléviseur familial avec son iPad et/ou son iPhone, encore faut-il disposer du matériel adéquat. Les pré-requis sont donc l’un et/ou l’autre des appareils ci-dessus, une télé, ainsi qu’un câble. Apple en propose deux types, Composite ou Composante. Les deux coà»tant 39 euros, lequel choisir ? Tout dépend en fait votre téléviseur : s’il est HD, on choisira de préférence un modèle Composante, qui offre une image de meilleure qualité. Le Composite sera parfait pour les téloches de petite taille ou n’offrant que des entrées rouge/jaune/blanche. Sachez que toutes les TV récentes offrent au minimum les entrées composantes nécessaires (aussi appelé YPbPr).

JPEG - 34.3 ko

Ces deux câbles sont fournis avec un cordon USB permettant la recharge de l’iPhone, iPod touch ou iPad (il n’est pas obligatoire de le brancher au secteur). Oubliez l’entrée HDMI du téléviseur, àmoins d’en passer par des solutions exotiques, il ne sera d’aucun secours pour afficher des jeux sur le téléviseur.

Recette

Les jeux utilisant la sortie TV Out d’iOS ne sont pas légion. Pour ce petit dossier, nous en avons sélectionné quatre parmi les plus représentatifs (et je ne suis pas certain qu’il y en ait beaucoup plus…), que l’on peut séparer en deux groupes.

Le premier groupe est composé de Max Adventure (notre test) et Rage HD (notre test). Ils ont pour particularité d’être jouables directement depuis l’iPad ou l’iPhone/iPod touch sans demander leur reste.
La deuxième catégorie regroupe The Incident (notre test) et Chopper 2. Ces deux-làsont fort intéressants pour une raison : l’iPad ne sert que de lien entre le téléviseur et un iPhone/iPod touch, servant alors de télécommande sans fil. En ce sens, son usage se rapproche beaucoup de celle d’une « vraie » console de salon !

Une fois le branchement du câble effectué, une dure réalité nous saisit : la longueur du cordon est très courte et pour peu que l’on soit équipé d’une TV de 42 pouces, on se retrouve fort près de l’écran - en tout cas, bien éloigné du confort du canapé…

Autre grief : les jeux de notre premier groupe sont eux aussi jouables àpartir de l’iPhone/iPod touch, mais le module connecteur étant assez gros, la manipulation se révèle malheureusement peu aisée. Ergonomie àrevoir du côté d’Apple, donc… En revanche, aucun souci avec l’iPad.

Cette fonction TV Out, qui est également une API fournie par Apple aux développeurs qui souhaitent l’intégrer dans leurs applications, est limitée àun seul joueur : impossible de rameuter ses potes dans le cas des jeux du deuxième groupe, on ne pourra pas se regrouper àplusieurs autour de l’iPad.

Ceci étant dit et posé, il est temps de goà»ter ànotre recette du jour, avec nos quatre plats principaux.

À la bouffe !

Rappelons que les deux jeux ci-dessous se jouent directement depuis l’iPad, l’iPhone ou l’iPod touch relié au téléviseur.

Max Adventure

Le studio Imangi nous a gratifié avec ce Max Adventure d’un bon petit jeu de tir àdouble pad, bien fichu, mais hélas un peu court. Après avoir sélectionné la taille -unique- àlaquelle on pourra jouer sur la TV, c’est parti !

JPEG - 367.7 ko

Le menu de sélection ainsi que la boutique resteront affichés sur l’écran de la tablette, tandis que le téléviseur se contentera d’un laconique message d’attente. Une fois le niveau sélectionné et lancé, le jeu s’affiche alors la TV ; l’ami Max se dirige de façon assez naturelle depuis l’iPad, dont l’écran est séparé en deux parties : le pilotage àgauche, le tir àdroite.

         

Si la prise en main est quasiment immédiate (pour peu qu’on soit habitué au genre), en revanche activer un bonus n’a rien d’aisé : il faut tout lâcher pour tapoter sur le bouton… Notons des petits soucis très légers au niveau de la position du héros qui n’a parfois pas l’air de bien réagir aux commandes.
Le titre est aussi sympathique sur l’écran de l’iPad que sur le téléviseur, et on passe un agréable moment.

Téléchargez Max Adventure

Rage HD

Le petit dernier d’Id Software place le joueur dans une bien mauvaise position : celle du participant pas vraiment volontaire àun jeu télévisé, consistant àdessouder du mutant au sein de 3 niveaux glauques. Ce jeu de tir sur rails s’est largement amélioré grâce àune première mise àjour venant combler les manques les plus criants de la version originale, et c’est donc avec grand plaisir que l’on empoigne la tablette.

JPEG - 623 ko

Au contraire de Max, le jeu affiche ses menus aussi bien sur la tablette que sur le téléviseur. Lors du jeu, la tablette se contentera des boutons d’action et sans surprise, il faudra y aller àl’accéléromètre pour les meilleures sensations.

Surprise : làoù l’aspect « rails » pouvait gêner aux entournures sur iPhone/iPad, ça fonctionne bien mieux sur le téléviseur. On se concentre donc sur la visée et les bonus àrécupérer et force est de constater que le tout se révèle fort amusant et très plaisant.

         

Les graphismes grand luxe autorisés par l’usage du moteur Rage ne sont malheureusement pas aussi flamboyants sur la téloche qu’ils le sont sur iPad. La faute en revient sans doute au câble Composante, incapable d’afficher les graphismes HD dans toute leur splendeur… Une constante d’ailleurs pour tous les jeux de ce banc d’essai. Quoi qu’il en soit, Rage n’en reste pas moins franchement épatant sur téléviseur !

Téléchargez Rage HD

Les deux jeux suivants se jouent avec un iPad accompagné d’un iPhone ou d’un iPod touch qui fait office de manette.

Chopper 2

Le titre de Majic Jungle a été l’un des premiers àutiliser cette fonction TV Out, et il s’en sort plutôt bien ! Il consiste àpiloter un hélicoptère, devant récupérer des otages tout en explosant les ennemis planqués, les fourbes, partout dans le paysage.

JPEG - 188.1 ko

L’iPad, branché sur le téléviseur, attendra patiemment que le joueur sélectionne son iPhone/iPod touch en tant que Remote, puis une fois le jumelage entre les deux appareils effectué, roule ma poule ! C’est l’iPhone qui permettra de naviguer dans les menus, l’iPad ne servant plus que d’appareil de liaison avec la TV.

         

Cette configuration plus proche de celle d’une console de salon est bien plus agréable que pour les deux jeux précédents, ne serait-ce que grâce àla liberté de jouer sans fil.
En ce qui concerne Chopper 2 en lui-même, le titre demande de la dextérité mais également des réflexes. Pour en profiter àfond, un peu d’entraînement sera nécessaire car le pilotage de l’hélico demandera de maîtriser parfaitement l’accéléromètre de l’iPhone !

Téléchargez Chopper 2

The Incident

Jeu chouchou de moi-même, ce titre de Big Bucket s’adapte plutôt bien au grand écran. L’aspect 8 bits du titre participe amplement àcette sensation et rend particulièrement bien àl’écran !

JPEG - 149.8 ko

Une fois le processus de jumelage entre l’iPhone/iPod touch et l’iPad réalisé, le jeu se lance et réclamera du joueur de solides réflexes pour éviter l’incroyable bric àbrac qui tombe du ciel ! Rappelons que si vous êtes coincé, il suffit de secouer l’iPhone : une bulle se formera autour du héros, qui sera alors transporté dans un endroit un peu plus tranquille… Du moins, durant quelques secondes !

         

Le jeu souffre d’un mal étrange : des artefacts vidéo apparaissent sous l’écran du jeu. Rien de bien grave, mais c’est gênant tout de même. Quoi qu’il en soit, le fun est assuré avec The Incident, que ce soit sur un iPhone ou sur le téléviseur !

Téléchargez FunTouch

Comme dessert, vous prendrez bien une conclusion ?

Soyons sérieux un instant : àl’heure actuelle, l’iPad n’est pas qualifié pour se transformer en console de salon. D’une, les jeux compatibles sont trop peu nombreux, de deux le cordon est sacrément encombrant et de trois, la qualité de sortie vidéo n’est pas au top.

Pour le premier point, Apple ne peut pas faire grand-chose, si ce n’est pousser les éditeurs às’intéresser àcette fonction. Mais pour le reste, la solution tient en un mot magique : AirPlay. Cette fonction, introduite avec l’Apple TV et iOS 4, permet de diffuser du contenu vidéo (y compris HD), photo et audio sans-fil sur un téléviseur, en passant par le fameux petit boîtier noir. La qualité est excellente et très « user friendly » - alors, pourquoi pas pour les jeux ?

Un autre souci très terre àterre vient heurter ce joli tableau, celui du coà»t : même si l’on ne prend pas en compte le coà»t du câble ou de l’Apple TV (119 euros tout de même), àl’heure où on peut trouver une XBox 360 àpeu près bien équipée àmoins de 200 euros, la solution d’Apple se révèle particulièrement onéreuse.
Seul le prix des jeux pour iOS est un atout pour Apple, dans cette configuration.

Alors, c’est plié ? Disons que l’avenir de l’iPad, de l’iPhone ou de l’iPod touch en tant que console de salon ne passe pas forcément par l’image traditionnelle que l’on a d’un tel appareil. Il s’agit plus sà»rement d’un bonus sympathique (et onéreux, certes) qui prendra plus de poids le jour où il sera possible de supprimer le cordon, ou quand l’Apple TV disposera de sa propre boutique de jeux avec l’appareil iOS comme manette. Et surtout, il faudra aux studios penser en amont àproposer des graphismes véritablement en HD (on aurait adoré pouvoir jouer àInfinity Blade sur la téloche…) En attendant, mieux vaut encore se contenter de l’aspect « console portable » des iBidules, et ça leur convient assez bien.

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page