Hysteria Project 2 : un jeu de série B

Par iMike le 26 janvier 2011 à 18h05

Hysteria Project 2 : un jeu de série B

Le tueur d'Hysteria Project est de retour dans une suite qui laisse de nombreuses questions en suspens…
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

Hysteria Project : un nom qui a laissé une trace indélébile dans l’imaginaire des joueurs qui se sont frottés au « film dont vous êtes le héros » de Bulkypix. Le titre s’achevait (un peu trop rapidement) sur l’explosion de 13, le tueur àla poursuite du joueur. Mais comme dans tous les bons jeux, le studio a semé des petits cailloux pour justifier une éventuelle suite : d’où vient 13, le tueur en question ? Que cherche t-il ? D’où vient-il ? Qui est-ce ? Toutes ces questions recevront des réponses -partielles- dans Hysteria Project 2 !

JPEG - 526.6 ko

Il en a fallu du temps àBulkypix pour développer la suite de son jeu phénomène ; plus d’un an et demi en fait, une période durant laquelle on se demandait si Hysteria Project 2 allait bien voir le jour. Gens de peu de foi que nous sommes, nous avions bien tort !

Viens voir le docteur

Le jeu débute par une longue série de flashes entremêlant images de forêt, inserts craspecs sur un dentier ensanglanté, et autres clichés peu amènes. La suite n’est pas tellement plus brillante : le joueur se retrouve dans une salle de ce qui ressemble àun hôpital, soigné par une infirmière qui semble en savoir plus que ce qu’elle veut bien dire…

JPEG - 155.3 ko

Une fois ce prologue (long) achevé, on se retrouve immédiatement dans le bain du jeu : vite, se détacher de ses sangles, sortir de la pièce, échapper au tueur qui rôde dans les couloirs de l’étrange bâtiment, inscrire un code marqué sur son bras, àcôté du fameux tatouage « H »â€¦ Inutile d’en dire plus sur le scénario du jeu qui en dévoilerait trop et vous gâcherait le plaisir de la découverte. Sachez simplement que le ce deuxième épisode sera suivi d’un troisième…

JPEG - 150.9 ko

Bien qu’il reprenne la même forme que son prédécesseur, Hysteria Project 2 diffère largement par son gameplay. Exit la folle course-poursuite dans la forêt, avec des choix àfaire àchaque embranchement (àgauche ? À droite ? Se cacher ?), suivi par des tapotages sur des icônes. HP2 est une suite de mini-jeux qui mêle aussi bien infiltration qu’arcade pure et dure.

JPEG - 376.9 ko

Enfermé dans un placard, il faudra par exemple entr’ouvrir les portes (mais pas trop !) afin de découvrir ce que manigance 13 avec un cadavre. Ou encore rassembler les pièces d’un puzzle pour reconstituer un mot de passe. Ou bien éviter de tomber dans le coma en restant en équilibre avec son doigt… Bref, les activités sont variées et nombreuses, mais on est clairement dans une collection de mini-jeux dont la cohérence est assurée par le métrage, que ne renierait pas un réalisateur de films d’horreur.

JPEG - 497.9 ko

Ceci étant dit, qu’on se rassure, le jeu offre peu de scènes sanguinolentes ou d’horreur pure ; on est ici plus dans la suggestion et la peur que fait planer le terrible tueur àla hache…

C’est un peu court monsieur le tueur

Si l’action est moins soutenue dans cet épisode, la structure en mini-jeux offre aussi plus de variété… mais aussi plus de frustrations. Qu’il est pénible de recommencer 20 fois le même tableau parce qu’on ne tapote pas exactement au bon endroit ! Un vrai tue-l’amour qui finit par franchement agacer, àtel point qu’on se demande si le jeu ne souffre pas de bogues. Je vous rassure : non ! Il y a toujours une solution, dont le jeu donne d’ailleurs un indice lors de la mort (très fréquente…) du joueur.

JPEG - 522.5 ko

Cependant, une fois qu’on a pigé le principe, le jeu se révèle relativement facile et après quelques morceaux de bravoure (dont une séquence d’incendie impressionnante, mais je n’en dis pas plus !), on termine sur une phase d’action pure et dure dont le final révèle enfin une partie des secrets du jeu.

JPEG - 186.7 ko

À l’image du premier tome, HP2 est assez court ; j’estime sa durée de vie àune heure grosso-modo (le double d’HP1), suivant l’habileté et la jugeotte dont on saura faire preuve. J’avoue que les deux mots « Ã€ suivre », qui arrivent toujours trop rapidement, sont particulièrement frustrants, au moment où le scénario s’emballe enfin ! Mais il faut bien cela pour accrocher le joueur… Espérons cependant que le troisième épisode arrivera plus vite que le second.

JPEG - 361.6 ko

Pour les amateurs qui voudront aller plus loin, il est possible de récupérer des feuillets du journal intime du joueur qui nous en apprendra plus sur son esprit torturé. On comprendra au fil du jeu ce qui le tourmente…

Une tronche de samedi soir

Au niveau de la réalisation, le jeu s’offre des séquences filmées en meilleure résolution (Retina oblige) et bien fichues, des effets spéciaux convaincants (notamment, encore une fois, la scène de l’incendie) et d’autres un peu moins, et une ambiance sonore digne, encore une fois, d’un film d’horreur petit budget, mais sympathique.

JPEG - 383.4 ko

L’aide du joueur, la fameuse infirmière, parle en anglais mais est sous-titrée en français ; pas de panique donc, on arrivera àsuivre même si on est allergique àla langue de Britney Spears.
15 succès Game Center sont àdébloquer pour ceux qui voudront rentabiliser àfond leur investissement.

Pour conclure

Le choix de proposer une série de mini-jeux plutôt qu’une course poursuite comme dans le premier épisode est gonflé de la part de Bulkypix, qui aurait pu se contenter de se reposer sur ses lauriers. Si Hysteria Project 1 reste homogène grâce àun gameplay qui se poursuit tout au long des péripéties du joueur, sa suite est plus inégale, certains jeux se montrant plus ou moins intéressants. Et malgré l’aide, on a parfois du mal àse sortir de situations retorses, ou comprendre ce que le titre veut nous voir accomplir. En même temps, au vu de sa durée somme toute limitée, il vaut mieux « rallonger la sauce », quitte àfrustrer le joueur.
Une phase de course poursuite dans les couloirs du bâtiment aurait permis d’offrir un peu plus de jeu et, àmon sens, de raccrocher les wagons avec le premier chapitre. On attend désormais le troisième épisode…

Version de test : 1.0
Machine de test : iPhone 4
Niveau d’anglais requis : sous-titres en français
Affiliation réseau : Game Center

Téléchargez Hysteria Project 2

Téléchargez Hysteria Project 2 HD

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page