Missill Kawaï : sautez votre tour

Par iMike le 1er février 2011 à 18h05

Missill Kawaï : sautez votre tour

Egg Ball se lance dans le run'n jump en adaptant à l'iPhone l'univers du prochain album de Missill. Musique ?
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

Egg Ball s’est visiblement donné pour mission de revisiter les codes des principaux concepts de jeu : le shoot’em up avec Boowie, le match 3 avec Woolly Factory, le « Doodle Jump-like » avec A Moon for the Sky… en attendant, peut-être, le FPS ou la simulation de course, voici le run’n jump avec Missill Kawaï !

JPEG - 352.2 ko

Pour l’occasion, le studio s’est acoquiné avec une héroïne bien particulière, DJette et (future, espérons-le pour elle) icône du 8 bits, la fameuse Missill. Sa première apparition date de 2005, avec une première compilation « Mash Up », puis de clubs en festival, le personnage a commencé àprendre corps. À la faveur d’un deuxième album, Kawaï, et pour poursuivre dans la veine « jeu vidéo 8 bits », le collectif-concept façon Gorillaz a fait appel àEgg Ball pour une adapter l’univers de Missill àl’iPhone. La greffe a t-elle pris ?

Trop kawaï pour être honnête

Dans l’univers de Missill Kawaï, tout n’est que pixels et couleurs qui pètent. Tout aurait pu continuer pendant des siècles et des siècles, mais le fort hideux Terrible Square en a décidé autrement en enfermant les amis de l’héroïne, les Bubblies. Vous l’aurez deviné, le jeu consiste donc àlibérer ces derniers, tout en évitant les sbires du méchant.

JPEG - 230.4 ko

Courant comme une dératée, Missill aura en sa possession deux mouvements : un saut qu’il sera possible de prolonger en court vol plané, et une onde sonique. L’héroïne pourra également sauter sur la tête des sbires pour se tirer d’affaire, et ne disposera que de trois vies pour sauver ses amis dans un certain laps de temps. Fort heureusement, sur son chemin elle trouvera des notes de musique qui en remplissant une jauge, lui permettront de gagner un peu de vie supplémentaire.
L’onde sonique, quant àelle, permet àMissill de se débarrasser des méchants les plus proches. Ne pas hésiter às’en servir !

JPEG - 205.8 ko

Comme dans tout bon jeu de run’n jump qui se respecte, il faudra sauter par-dessus les obstacles qui se trouvent surtout être des fossés. Un plongeon dans l’inconnu et notre sauveuse perdra une vie - en échange de quoi, le joueur pourra la replacer où il le souhaite.

JPEG - 462.2 ko

Le saut est bien particulier : un simple tapotement permet de franchir les principales difficultés, mais un appui prolongé offre àMissill quelques secondes de vol plané. Il devient ainsi possible de passer par-dessus les crevasses les plus importantes, mais également (et surtout !) de récupérer notes de musique et Bubblies enfermés dans des cages. Et attention àl’atterrissage, on ne sait jamais sur qui on va tomber…
Pas forcément simple àmaîtriser au début, surtout par les adeptes de ce genre de jeu, la possibilité de voler est tout de même assez simple àprendre en main.

JPEG - 259.4 ko

Après avoir libéré le nombre de Bubblies voulu dans le temps imparti, Missill devra se colleter avec le boss de fin de niveau, qu’il faudra détruire en récupérant des sortes de bulles d’eau déchaînant au bout de cinq items un super-tir. L’opération sera àrenouveler deux ou trois fois pour finalement avoir raison du gros méchant. Et bien sà»r, durant ce niveau, il faudra éviter les ennemis et sauter par-dessus les fossés…

Un missile contre le bon goà»t

Le jeu comprend 3 niveaux qui chacun comporte un stage standard et un boss final. Si le titre est gratuit, seul la première zone est jouable ; les deux autres niveaux sont facturés 0,79 euro pièce. Autant dire qu’il sera nécessaire de rapidement mettre la main àla poche puisque le premier chapitre est vraiment facile : on remporte la mise en moins de 10 minutes…

JPEG - 154.6 ko

L’absence de mode sans fin n’aide pas non plus àrejouer de temps en temps ; le replay est donc quasi-nul, malgré la promesse de tableaux de scores Game Center qui pourraient pousser le joueur àfaire mieux que ses petits camarades (une fonction non testée dans notre copie de test). Le seul intérêt étant de récupérer les 15 Bubblies le plus rapidement possible, les différences au score seront marginales.

JPEG - 249.9 ko

Du côté de la réalisation, Egg Ball a dà» se plier au plan marketing concocté par Atmosphériques, le label de Missill : c’est donc un univers 8 bits que nous propose le studio, dans lequel on a bien du mal àretrouver sa patte graphique qui rend pourtant chacun de ses titres unique. Les couleurs criardes et l’aspect des méchants (carré comme l’exige le scénario) n’aident vraiment pas àapprécier le jeu plus que cela.
Le pire est àchercher du côté de la bande-son, qui il faut bien le dire, pique les oreilles. La musique, tirée de sons exclusifs de Missill, sonne bien évidemment 8 bits mais malgré mon appétence pour ce genre très particulier, elle se révèle très rapidement irritante. On n’a qu’une envie, c’est de couper la chique au volume, un comble… mais peut-être que les fans hardcore du collectif seront aux anges.

Pour conclure

En matière de jeu promotionnel, on a déjàvu mieux (Waterslide Extreme pour la Barclay, You Cruise pour Mazdda…). Si on laisse de côté une réalisation àlaquelle je n’ai pas accroché (mais les goà»ts et les couleurs…), je ne suis même pas certain que les amoureux de Missill craqueront pour ce jeu tellement son potentiel de fun est réduit : un seul chapitre, pas de mode sans fin, obligation de passer àla caisse… Bref, ce Missill Kawaï est le premier vrai accroc au catalogue de bonne tenue du studio Egg Ball. Rien de bien grave, et vous ne perdrez rien àl’essayer et vous faire une idée par vous-même…

Version de test : 1.0
Machine de test : iPhone 4
Niveau d’anglais requis : localisé en français
Affiliation réseau : Game Center

Téléchargez Missill Kawaii

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page