Albert HD : prince déchu !

Par iJoys le 18 février 2011 à 18h05

Albert HD : prince déchu !

Après MultiPong, Fingerlab compte faire un carton avec leur nouveau-né Albert HD. Le labo français nous offre une création originale, qui a peu d'égal sur l'AppStore. Cependant, dans son le sens le plus strict, Fingerlab a t-il eu le « doigté » assez long avec Albert HD ?
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A
PNG - 1.3 Mo

Mettre les doigts dans l’engrenage

Mettons dare-dare les mains dans le cambouis. Albert HD est un jeu relatant en 14 étapes la journée type… d’Albert, je vous l’assure. Dans la peau de notre personnage, vous commencerez cette journée par l’étape incontournable du réveil. Afin d’éviter la grasse matinée de notre Albert, il vous faudra éteindre un par un l’ensemble des réveils répartis dans toute sa chambre et obliger ainsi notre héros àse réveiller. Il vous faudra alors simplement taper sur l’appareil musical, dès son déclenchement, pour le faire taire.

PNG - 1.4 Mo

C’est ainsi que vont se succéder les mini-jeux, tous étant assez variés, allant de la balade en voiture àla course d’escargot, afin d’illustrer les 24 heures de la vie type de notre jeune être àtête frisée. L’ensemble des niveaux devra être essuyé dans un certain laps de temps, afin d’espérer arborer fièrement les trois étoiles (maximum) pour chacun d’entre eux. Ces derniers portent bien leur nom de mini-jeux, car les parties sont assez courtes, permettant d’enchainer aisément sur un autre moment de la journée d’Albert.

PNG - 1.3 Mo

Il apparait rapidement que le jeu s’inspire beaucoup d’un univers enfantin et sera en conséquence plus approprié au monde de la petite enfance, plutôt qu’aux grands enfants. Ce facteur est alors àprendre en considération lors de votre achat.

Au doigt et àl’œil

Le multi-points ne sera pas le seul élément du gameplay àsavoir maitriser afin de réussir, un par un, l’ensemble des niveaux. Le microphone ainsi que l’accéléromètre seront mis àl’épreuve judicieusement sur quelques jeux. Intuitif et explicitement décrit àchaque début de partie, le gameplay s’apprivoise très facilement et conviendra d’autant plus ànos chers bambins.

PNG - 1.2 Mo

La diversité des commandes est un réel plaisir. On s’éprend àjouer le jeu, réveillant quelque peu notre cÅ“ur tendre de petit enfant. Autre bon point, Albert HD propose en sus de ses séquences, une chasse au trésor amusante et divertissante, permettant de débloquer un petit add-on sympathique, qui se laisse découvrir. C’est ainsi que vous devrez quérir dans les moindres recoins du jeu, 18 trésors, que ce soit au détour du menu comme dans chaque mini-jeu. De surcroit, ces derniers sont autant de succès àdébloquer au tableau de chasse du Game Center.

PNG - 1.1 Mo

Il est montré du doigt après test que la durée de vie est bien en dessous de nos espérances. En effet, il a fallu pas plus de 15 minutes, montre en main, pour venir àbout du jeu au complet ! Malheureusement, ce ne sont pas les 18 trésors dissimulés ici et làqui rallongent le temps passé sur Albert HD. On perd très vite l’intérêt que l’on avait pour le jeu ce qui malheureusement, lui portera grandement préjudice.

Des doigts de fée

Le point fort du jeu est àla hauteur du travail réalisé par Fingerlab, àsavoir les graphismes. Afin de créer Albert HD, il a fallu pas moins de 1000 pièces de cartons, découpés àla main, pour finir sous les feux des flashs afin de les numériser et les animer en post-production. Autant dire que travail d’orfèvre offre un rendu unique, légèrement hétérodoxe, mais surtout très audacieux.

PNG - 1.2 Mo

Mais l’éditeur français àdécidément les mains baladeuses et nous fait la surprise de recréer le petit monde d’Albert en animations holographiques, l’enjeu étant de donner un effet 3D au jeu. L’expression de cette technique informatique est assez intéressante et se marie judicieusement avec les décors employés. On aime ainsi l’œuvre en elle-même, même si elle ne transcende pas les foules. Elle colle parfaitement bien avec l’univers de nos mouflets et donne un aspect presque onirique au jeu avec lequel on se laisse aisément bercer.

PNG - 1.1 Mo

Le réseau Game Center est pleinement employé, que ce soit pour faire état de votre classement général ou bien rapporter les succès àdébloquer. La musique est commode, épousant les formes du jeu.

Fingerlab va s’en mordre les doigts

Fingerlab va regretter amèrement de n’avoir pas poussé le concept jusqu’en ses retranchements. Il passe en effet àdeux doigts (si ce n’est plus) d’un jeu original, qui aurait pu bouleverser les codes. Albert HD est mangé sur le pouce, àla hâte, sans même prendre pleinement la profondeur de celui-ci, le jeu étant rapidement fini. Et pour cause, on en viendrait presque àen oublier le travail et la qualité des graphismes, qui sont àsouligner.

Pour le jeune bambin, Albert HD pourrait trouver facilement preneur, le gameplay étant adapté au petit doigt de nos loupiots. Cependant, l’adulte lui, oubliera très vite le jeu, éprouvant au final très peu d’intérêt, faute d’un manque incontestable de contenus.

Mon petit doigt m’a dit que prochainement Fingerlab pourrait proposer un peu plus de défis si le jeu reçoit les faveurs du public. Pas sà»r pour autant que l’éditeur réussisse àsortir la tête de l’eau, les portes de sortie étant minimes, sauf si la prochaine mise àjour apporte son lot de surprises.
Espérons que notre développeur français puisse remuer son petit doigt, comme il l’a fait avec brio et ingéniosité avec MultiPong, pour ne pas gâcher le talent graphique qui a été employé avec Albert HD.

Version de test : 1.1
Machine de test : iPad (iOS 4.2.1)
Niveau d’anglais requis : non
Affiliation réseau : Game Center
Prix : 0,79 euro (iPhone), 1,59 euro (iPad)

Téléchargez Albert

Téléchargez Albert HD

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page