Liqua Pop : un match 3 àla coule

Par iMike le 18 mars 2011 à 18h05

Liqua Pop : un match 3 Ã la coule

Le match 3 est décidément un genre increvable : quand on croit qu'il est arrivé au bout du rouleau, hop, un nouveau jeu se lève qui relance le genre, parfois avec brio. Cela sera t-il le cas de Liqua Pop ? Suspens…
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

Édité par Electronic Arts mais développé par le studio iChromo, Liqua Pop a de nombreux arguments àfaire valoir… mais aussi de troublantes absences, comme on le verra plus tard.

JPEG - 362.4 ko

En attendant, on peut faire la connaissance de Toadie, charmant crapaud multicolore dont le but dans la vie est simple : grimper tout en haut de roseau. Pour une raison que je ne m’explique toujours pas, il faudra lui filer un coup de patte en explosant des bulles, qui libèreront alors une substance magique àmême de faire monter notre grenouille. Ça paraît bizarre ? Le pitch est en effet étrange, mais plus rien ne nous étonne ma bonne dame.

C’est la grenouille qui monte…

Donc, des gouttes de couleur tombent du haut de l’écran. Que croyez-vous qu’il faut faire ? Bingo : il s’agit de les mélanger afin de les éliminer du tableau du jeu, ce qui aura pour effet de faire sourdre la fameuse substance hallucinogène de tout àl’heure. Il faut mixer au moins quatre bulles de même couleur pour espérer les supprimer, mais il est fortement recommandé de créer la plus grosse bulle possible, synonyme de grimpette plus rapide.

JPEG - 437.4 ko

Évidemment, au départ, c’est la belle vie : les gouttelettes n’affichent que deux ou trois couleurs et il est aisé de les regrouper. Mais rapidement, le rythme s’emballe ! Les gouttes sont de plus en plus petites, les couleurs de plus en plus nombreuses, et voilàque débarquent le petit plus qui renouvelle l’intérêt du jeu : des bestioles. Ces coccinelles, enfermées dans les bulles, sont en fait des power-up (ou down) qui s’activent dès que leur prison d’eau éclate.
7 coccinelles en tout seront àdécouvrir tout au long du mode Histoire, avec leurs pouvoirs bénéfiques ou maléfiques. Il faudra faire avec !

JPEG - 338.5 ko

Tout cela est bel et bon et il faut bien dire qu’au niveau de l’ergonomie, le jeu est très bien fichu. Il suffit de choper une goutte et de la faire glisser sur une consoeur de même couleur : difficile de faire plus simple. Il y a tout de même quelques subtilités. Ainsi, un amas de gouttes n’explosera qu’au bout d’un certain temps, symbolisé par un chronomètre qui égrène les secondes. Il est toutefois possible de forcer le destin, en secouant légèrement l’iPhone/iPod touch… ou en tapotant deux fois sur la bulle pour ralentir l’issue finale ! Il peut en effet être intéressant de continuer àmélanger des gouttes histoire de claquer un plus gros score, et faire monter Toadie plus vite.

… et qui descend

De prime abord, on s’amuse donc beaucoup avec Liqua Pop, ce d’autant que la réalisation, sur laquelle on reviendra vite, est vraiment excellente. Au bout d’un certain temps toutefois, il y deux choses qui chiffonnent, comme l’absence de tableaux de scores en-dehors de Facebook. Il faut impérativement se logguer sur le réseau social pour connaître sa position - il n’y a même pas de tableaux en local ! C’est un peu fort tout de même, surtout pour un jeu dont le but est de scorer un maximum.

JPEG - 374.1 ko

Deuxième caillou dans la chaussure : en-dehors du mode Histoire, il n’y a tout simplement… rien d’autre. Pas de mode Survie, Contre la montre, Blotz ou que sais-je encore, le jeu ne propose qu’une seule façon de jouer. Quand on voit l’abondance de modes de jeu dans Bejeweled ou Woolly Factory, on a peine àcomprendre ce qui a retenu iChromo de plancher sur des variations qui auraient rendu le titre encore plus agréable. Et ne parlons pas d’un éventuel multi qui aurait pu être vraiment amusant.
On peut toutefois raisonnablement penser que des mises àjour de contenu sont dans les tuyaux du studio…

JPEG - 389.5 ko

Ces deux défauts pourraient être rédhibitoires si Liqua Pop n’avait pas bénéficié d’une réalisation aux petits oignons ! Il lui sera donc beaucoup pardonné… Les graphismes Retina sont splendides et les couleurs, la matière première du jeu, fort agréables devant les yeux.

Mais ce qui frappe en particulier, c’est le moteur physique àl’Å“uvre : aussi réaliste que possible, il semble qu’on a sous le doigt de vraies gouttes d’eau… ou des morceaux de gelée ! Les effets de fluide sont saisissants et on n’a de cesse que de se payer une nouvelle partie histoire d’en profiter ! De plus, ils ont comme un effet psychédéliques qui rappellent ces étranges lampes Lava…

JPEG - 328.5 ko

La bande-son, composée de bruits de nature, est bien sympathique également, mais pour les allergiques, il sera toujours possible d’écouter ses propres morceaux. En revanche, c’est la soupe àla grimace du côté du réseau : rien àsignaler de ce côté.

Pour conclure

Liqua Pop aurait pu être excellent. Il n’est « que » bon, la faute en revenant àl’absence de modes de jeu alternatifs et de tableaux de scores autres que sur Facebook, aussi incroyable que cela puisse paraître. Car pour le reste, aussi bien la réalisation que le gameplay sont très accrocheurs et font du jeu un titre idéal pour les amateurs de match 3, mais aussi pour les joueurs plus casual.

Version de test : 1.0.9
Machine de test : iPhone 4
Niveau d’anglais requis : pas vraiment utile
Affiliation réseau : Game Center

Téléchargez Liqua Pop

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page