Modern Combat entre en guerre

Par Doomsday le 24 décembre 2009 à 12h06

Modern Combat entre en guerre

Modern Combat, le premier FPS de Gameloft, s'est récemment amélioré d'un mode multijoueur très complet. Gameloft réussira-t-il à s'imposer dans le cercle restreint des FPS de l'AppStore ?
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

Gameloft s’aventure avec Modern Combat : Sandstorm sur une pente glissante mais prometteuse, adapter un FPS velu sur iPhone. Les FPS connaissent leur heure de gloire sur consoles et PC, qu’en est-il sur iPhone ? Le contrat est-il rempli ?

Un début qui met l’eau àla bouche

Lorsque l’on ouvre l’application, on se retrouve nez-à-nez avec une cinématique d’introduction assez agréable. Celle-ci vous plonge au coeur de l’action et vous prépare mentalement àl’action. Une fois la vidéo passée, on se retrouve sur le menu principal, pas très garni mais qui va àl’essentiel. Un bouton pour commencer une nouvelle partie, un autre pour continuer la précédente et enfin un ultime bouton vous permettant de choisir directement le niveau (si vous les avez déjàdébloqués évidemment). Vous retrouverez le bouton du mode multijoueur ajouté récemment. Avant chaque mission, vous aurez le droit àun bref briefing, pas très utile mais qui a le mérite d’exister.

Paré àl’action Sergent !

La première mission est un tutorial vous expliquant les bases ainsi que les commandes. Après l’avoir réalisé sans grand enthousiasme, nous nous retrouvons dans le feu de l’action et c’est làque les choses sérieuses commencent ! Vous faites équipe avec quatre fiers coéquipiers. Ils ne seront pas d’une aide capitale car vous vous retrouverez la plupart du temps seul contre tous. Vous avez àvotre disposition un nombre limité d’armes, le fusil d’assaut, le fusil àpompe, les grenades àfragmentations et les grenades flashs. Vous pouvez également donner des coups au corps àcorps avec votre arme.

Un scénario inexistant et linéaire

Un des gros point faible du jeu. Le scénario est inexistant et revu des centaines de fois. En gros, la guerre qui oppose les Américains aux terroristes. Les missions sont linéaires. Il suffit de tuer tout le monde et de récupérer des fichiers ou de retrouver son escouade, pas très original !
De plus, le manque de liberté peut être très frustrant. Il faut impérativement suivre les flèches pour progresser. Cela enlève toute forme de stratégie et ôte au titre son potentiel d’aventure, dommage !

Une réalisation globale convaincante

Côté purement technique, le jeu tient la route. Les graphismes sont très réussis. Il n’y a pas de bogues flagrants, ni de ralentissements trop important. Aucun crash àsignaler également. Gameloft aurait pu faire un sans faute, mais hélas il existe une ombre non négligeable au tableau, l’intelligence artificielle…
L’intelligence artificielle est en effet bas de gamme et on sera deçu par le manque d’agressivité des terroristes. Il vous suffira de vous planquer derrière un mur pour récupérer votre énergie sans que l’ennemi daigne venir vous écorcher. Cela est d’autant plus dommage que cela baisse significativement la difficulté globale du jeu.

Du fun ou pas du fun ?

Modern Combat : Sandstorm est un jeu agréable àjouer. La maniabilité est bonne, les commandes sont bien pensées. On regrettera cependant que le jeu tire aussi peu profit des capacités de l’iPhone (comme l’acceléromètre par exemple). On prend plaisir àdézinguer les ennemis àtout vas mais le jeu pêche dans son manque de réalisme. On aurait aimé que nos 4 coéquipiers servent àquelque chose. Ne serait-ce qu’ànous soigner par exemple, ou pourquoi pas leur donner des ordres, ce qui aurait renforcé l’immersion.

Une durée de vie acceptable

Le jeu est vite fait en solo, quelques heures vous suffiront àfinir les missions disponibles. Pour les plus joueurs d’entre vous, on pourra s’amuser àrefaire le mode solo avec les 4 différents modes de difficultés.
Heureusement, le mode multijoueur arrivé il y a peu fait augmenter le tout en vous proposant une durée de vie quasiment infinie. On ne va pas s’en plaindre !

Une bande son minimaliste

Gameloft ne s’est vraiment pas foulé de ce côté là. Bien sà»r, les armes àfeu émettent du bruit (heureusement), il n’y a pas de doublages en français, simplement des sous-titres. Les personnages ne sont pas très charismatiques. On notera une touche d’humour plutôt bienvenue.

Un multijoueur sensationnel !

Le multijoueur, attendu depuis le jour de la sortie, a connu quelques ratés de taille. Mais finalement, après une mise àjour de stabilité, le voici prêt. Et c’est une grosse surprise !

Ce mode est vraiment fun, on y prend beaucoup de plaisir àparcourir les trois différentes maps afin de dessouder ses adversaires. Ces cartes sont franchement épatantes, mention spéciale àla grotte qui permet de se planquer dans tous les coins et abattre son sale boulot de sniper en toute quiétude… Mais les deux autres offrent également leur lot de cachettes et de surprises qu’on n’a pas fini d’explorer. Contrairement àEliminate (le mètre-étalon en la matière), les maps sont assez grandes mais attention : on y est particulièrement vulnérable !

Modern Combat offre deux modes de multi en ligne : deathmatch et team deathmatch. Si le premier ne réclame pas d’explications particulières, en revanche le deuxième est plus incongru : l’absence de chat audio ou un autre système de communication ne permet pas de coordonner les actions entre les membres de l’équipe.

Les parties sont jouables àquatre et sont facilement paramétrables. Il y a quatre différentes classes : infanterie, combat rapproché, combat àdistance et canonnier. Chacune propose ses propres armes (AK-47, sniper, mitrailleuse, M16, MP5 et fusil àpompe). Autant dire qu’il y en a pour tous les goà»ts !
Autrement, les serveurs tiennent le choc, on ressent tout de même parfois quelques ralentissements et déconnexions mais rien de grave, le plaisir de jeu reste entier. Vous pouvez choisir entre 3 modes multijoeurs : WiFi local, en Bluetooth et en ligne.

Un bilan en demi-teinte.

Pour un premier FPS, Gameloft peut-être satisfait. Malgré un solo un rien linéaire et manquant un peu de nerfs, le multijoueur est un carton malgré son lancement laborieux. Les fans de FPS seront ravis tandis que les amateurs seront convaincus par le multijoueur vraiment prenant.

Modern Combat : Sandstorm

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page