Babel Rising : la fureur de Dieu

Par iMike le 7 décembre 2009 à 12h33

Babel Rising : la fureur de Dieu

Ces impudents d'humains ont l'outrecuidance de vouloir se hisser à Votre hauteur, Dieu que vous êtes… et pour ce faire, ces vermisseaux tentent d'ériger une tour, la fameuse tour de Babel. Il va falloir y mettre bon ordre, et en tant que Dieu, vous avez quelques arguments à faire valoir.
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

En tant que Dieu certes d’amour, mais aussi et surtout de vengeance, il va falloir éviter àtout prix l’érection de cette tour. Les hommes ont suffisamment mis le Bronx sur Terre pour ne pas qu’ils s’attaquent en plus àla voà»te Divine !

Dieu, c’est moi

Babel Rising conte cette aventure, dans une amusante relecture du mythe de la tour de Babel, transformée en tower defense par Bulkypix. L’idée est simple, il s’agit de repousser au maximum les vagues d’humains qui n’ont de cesse que d’ériger la fameuse tour, peu importe leurs pertes. Et elles seront nombreuses…

Si ces minables d’humains ont pour eux leur nombre, de votre côté vous n’êtes pas dépourvu d’armes divines : doigt vengeur, vent meurtrier, foudre, pluie de météorites, tsunami, et tremblement de terre sont àVotre disposition. Malheureusement pour vous, tout Dieu que vous êtes, ces armes ne tomberont pas toutes seules du ciel, c’est le cas de le dire : il faudra attendre qu’elles soient chargées pour s’abattre sur les hommes.
Si le doigt vengeur est très rapide àla recharge, en revanche il ne peut toucher qu’un seul humain àla fois. La foudre peut frapper plusieurs humains, mais il faudra attendre un peu plus longtemps, et ainsi de suite, ce qui ajoute un gros élément tactique àprendre en compte.

Les frappes divines se lancent via des gestures (glisser horizontal de deux doigts pour le tsunami par exemple), tandis que le tremblement de terre, Votre arme la plus fatale mais aussi la plus longue àcharger, sera activée en secouant le baladeur !

Babel Rising est le type même de jeu dans lequel on ne pourra que perdre, car malgré votre statut de Dieu, les humains arriveront toujours àleurs fins. Il s’agit donc de retarder ce moment le plus possible en usant intelligemment de votre arsenal. En ce sens, le jeu se montre plutôt prenant - et dangereux pour l’écran de l’iPhone ou de l’iPod touch puisqu’on n’a de cesse que de tapoter frénétiquement dessus !

À la réalisation

Visuellement parlant, Babel Rising est vraiment bien fichu. Malgré la prolifération d’humains àl’écran, il est possible de n’en viser qu’un en particulier. Les effets sont également très agréables àvoir, mention spéciale àla foudre. Le décor, s’il est toujours le même , bénéficie d’effets météo réussis au fur et àmesure que la tour s’érige.

Les mimiques des humains sont impayables, notamment quand ils ont réussi leur coup, ils se mettent àdanser et chanter de telle manière qu’on leur pardonne aisément leur forfaiture.

Pour conclure

Enlevé et enlevant, Babel Rising est un excellent jeu idéal pour tuer quelques minutes dans les transports en commun (où l’on risque de vous prendre pour un fou àtapoter comme un âne sur votre iPhone). Ce petit jeu est une bonne surprise pour les adeptes du tower defense, même si on pourra s’en lasser au bout d’un moment.

[Bulkypix->http://itunes.apple.com/fr/artist/b...

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page