Annihilation Undead : viande de zombie au menu

Par iMike le 16 décembre 2009 à 12h15

Annihilation Undead : viande de zombie au menu

Tout ce qui zombie n'est pas or, loin de là . Voici un exemple typique de jeu qui abuse de l'alibi zomblard pour attirer vers l'infortuné esthète amateur de mort-vivant. Ne tombez pas dans le panneau !
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

Sous ses dehors affriolants (pensez donc, un survival vu de haut avec des zombies partout), Annihilation Undead se révèle très vite décevant et fatiguant. Le jeu n’a pas vraiment de scénario, sinon que les morts-vivants sont de nouveau de retour et ils ont faim ! Malheureusement pour vous, vous représentez l’unique source de viande fraîche disponible dans les parages, et il va falloir vous battre pour éviter de finir dans l’assiette.
Notez, on a vu pire comme histoire !

Pour vous filer un coup de louche, le jeu regorge d’armes en tout genre, de la batte de baseball aux six coups, en passant par le fusil àpompe (un classique) ou… la tondeuse ! Une dizaine d’armes en tout sont àdébloquer au fur et àmesure de votre progression, qui disposent en plus de munitions illimitées - ce qui, au vu du nombre de zomblards qui vous tomberont sur le poil, est plutôt bienvenue. Voilà, c’est le point le plus sympa du jeu, car pour le reste…

Certes, un zombie, c’est plutôt laid. Mais pourquoi faut-il que le jeu en lui-même soit aussi moche ? Les graphismes font mal aux yeux et sont d’une insondable tristesse, pas aidés il est vrai par les mares de sang et de tripaille que votre héros lisse traîner partout derrière lui. Même le niveau dans la ferme ne vaut pas tripette, et pourtant c’est le seul intéressant.
Car malheureusement, le jeu n’a que trois pauvres niveaux àproposer, dont un tutorial qui donne immédiatement accès àtoutes les armes ! L’effet de surprise est donc nul au moment d’attaquer les deux autres niveaux (une ferme, donc, et… un parking. Question ambiance, merci…)

Le héros du jeu se déplace au moyen de deux sticks virtuels qui répondent plutôt bien aux commandes (deuxième bon point), tandis que sur l’écran peuvent surgir des dizaines de zombies sans que le jeu ralentisse (dernier bon point).

Pour conclure

Beuh. Annihilation Undead est bon pour vous dégoà»ter du zombie àtout jamais ! Il manque cinq ou six niveaux et un sérieux travail sur le graphisme pour que ce jeu se hisse àquelque chose de potable. En l’état, 1,59 euro, ça reste encore trop cher pour ce que c’est. À éviter !

Annihilation Undead

Annihilation Undead Lite

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page