Third Blade : troisième couteau ?

Par iMike le 16 mai 2011 à 18h05

Third Blade : troisième couteau ?

Au moins, ce titre de Com2Us n'a rien de compliqué : le joueur n'a guère qu'à tapoter sur le même bouton pour en venir à bout.
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

Lors d’une petite balade en forêt, les deux héros de Third Blade font une rencontre impromptue et peu agréable : des vers géants les attaquent, et en moins de temps qu’il n’en faut pour dire ratapouë t, hop, ils ingurgitent la donzelle (la scène n’est pas très belle àvoir). Ni une, ni deux, notre valeureux combattant mâle décide de partir àla rescousse de sa belle.

JPEG - 466 ko

Bon, avec un tel scénario, on ne risque pas de se faire un noeud au cerveau, mais au moins a t-on échappé àl’histoire du grand méchant qui veut asservir l’humanité en esclavage, ou ce genre de choses. De toutes manières, le pitch n’est qu’un prétexte pour masquer le fond du jeu, qui n’est autre qu’un écrase-boutons… avec quelques subtilités quand même !

À la baston !

Mais pas trop quand même, les subtilités. La très grande partie du temps de jeu est consacré àla baston pure et dure, qui consiste àtapoter sans fin sur le bouton d’action, en bas àdroite. Il faudra également se déplacer au sein des niveaux et éviter de se faire encercler par les hordes de vilains. Niveau gameplay, c’est donc assez léger : pas d’énigmes, pas d’exploration, on franchit les niveaux (très petits) via des portails, , mais on était prévenus dès le départ : Third Blade est un hack’n slash !

JPEG - 468.6 ko

Notre héros pourra passer d’une arme àune autre : deux couteaux (rapides mais peu puissants), épée (une arme polyvalente), et une épée àdeux mains (lourde, mais puissante). Personnellement, l’épée standard m’a paru tout àfait équilibrée, mais certains préfèreront sans doute le gros sabre qui en arrache !

JPEG - 532.6 ko

Il y a également toute une série de super coups qu’il est possible de déclencher - il faudra auparavant les avoir débloqués via une boutique proposant trois rayons : améliorations d’armes et d’armures, compétences et super coups, et un troisième rayonnage qui permet d’acheter des runes et de l’or (via des micro-paiements). Qui veut aller dans le jeu ménagera sa mouture et n’hésitera jamais àgrinder comme un fou pour améliorer son arsenal : il faudra se jeter sans complexe sur les pièces d’or qui traînent, ainsi que sur les runes, des items précieux et rares qui permettent d’acheter des améliorations de compétences, et de respawner sans mal (sinon, on perdra sa progression dans le niveau ainsi que des points d’XP en moins).

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page