Pulse est chiche

Par iMike le 18 mai 2011 à 18h05

Pulse est chiche

Pulse se tient aussi loin que possible des ténors du genre « jeu de rythme musical »â€¦ Peut-être même trop loin !
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

Élégance, c’est sans doute ce qu’avaient les petits gars du studio Cipher Prime en tête pour Pulse : Volume One, un jeu de rythme musical aussi stylé que limité. On vous explique tout dans ce test !

JPEG - 227.1 ko

Cipher Prime est un studio qui connaît la musique : déjàauteur d’Auditorium et de Fractal, qui tous deux impliquent àdes degrés divers la musique, Pulse est leur premier titre pour iOS, pour l’iPad en l’occurrence - et uniquement, puisque rien ne dit que Pulse sera un jour proposé sur iPhone et iPod touch. Il faut dire que l’écran de la tablette est l’écrin idéal pour le jeu.

La musique au bout des doigts

Le jeu, justement : celui-ci est d’une simplicité désarmante. Sur 4 rayons circulaires (jusqu’à8) de plus en plus grands, apparaissent des ronds blancs. Ce sont sur eux qu’il faudra tapoter au moment du passage d’un cercle « pulsant » depuis le centre vers la périphérie. Plus difficile àexpliquer qu’àjouer, croyez moi, mais un coup d’œil àla vidéo avant la conclusion devrait vous éclairer sur le gameplay.

JPEG - 594.9 ko

Alors évidemment, tapoter bêtement sur des ronds n’a rien de franchement folichon, c’est pourquoi ces derniers ont la mauvaise habitude de se mouvoir autour de leurs cercles respectifs : le jeu demande ainsi de bons réflexes ainsi que des mouvements coordonnées des deux mains, certaines séquences nécessitant en effet de poser rapidement plusieurs doigts àl’écran.

JPEG - 556.2 ko

Mais plus que tout, Pulse demande surtout de la mémoire, car on ne pourra atteindre les 100% de réussite qu’après de multiples essais, et les musiques bien en tête. Le jeu est en fait régi par la « signature » temporelle du titre : une chanson avec une signature 4/4 pourra être joué sur 4 ou 8 cercles. 6 cercles pour les morceaux 3/4. Chaque « pulse » représente entre une ou deux mesures.
Les 8 morceaux proposés sont de très grande qualité, en particulier pour ceux qui apprécient l’électro-ambient un peu planante, c’est un régal. Le studio promet par ailleurs de nouveaux packs de 4 titres par mois et ce, gratuitement (on verra combien de temps ça va durer !).

JPEG - 563.9 ko

Tout cela est bel et bon et si l’on y rajoute une réalisation exemplaire sur laquelle on revient très vite, on pourrait croire que Pulse tient tête aux meilleurs jeux du genre. Hélas, ça n’est pas le cas.

Et c’est tout ?

Les limites du jeu se repèrent en effet très rapidement : au contraire d’un Tap Tap Revenge ou d’un Rock Band, Pulse n’offre que son gameplay, simple certes, mais que certains jugeront simpliste. Pas de bonus, pas de power-up, pas de multiplicateur de scores, même pas de tableaux de score, pas de réseautage, le néant intégral. Et oublions les profils façon Rock Band et autres subtilités multi-joueurs : Pulse n’a pour sa défense qu’une réalisation aux petits oignons. Trop léger pour le prix demandé ? Sans doute…

JPEG - 576.5 ko

L’expérience du jeu est aussi limitée que sa réalisation est brillante, ce qui fait d’autant plus regretter que Cipher Prime n’ait pas poussé plus loin le développement du titre. Chaque tapotage réussi donne lieu àune animation qui fait la part belle aux envolées : d’oiseaux, de particules… L’aspect élégant, presque délicat, des graphismes participe de l’ambiance zen qui se dégage du jeu. On est loin de l’atmosphère fiévreuse et un rien bordélique de Rock Band !

JPEG - 581.4 ko

Inutile de revenir sur les musiques, qui sont toutes excellentes (avec mention spéciale àPorcelain Doll et Straylight) mais il faut apprécier le genre. Le réseautage pointe aux abonnés absents, comme on l’a vu plus haut.

Pour conclure

Vous allez me dire, il est bien court ce test. Il est àl’image du jeu en lui-même, qui manque de chair ; une fois qu’on en a décrit le gameplay et dit que la partie musicale était de haute volée, on a un peu tout raconté. En l’état, Pulse aurait besoin d’une sérieuse mise àjour lui apportant une ouverture sur le monde et des fonctionnalités qui font l’ordinaire des jeux du même genre (qu’on songe àdes power-up ou même au support de Facebook). L’excellente qualité des musiques et la réalisation zen permet au jeu de ne pas sombrer au niveau de sa note, mais c’est tout ce qu’il a àproposer malheureusement.

Version de test : 1.0.0
Machine de test : iPad
Niveau d’anglais requis : pas besoin
Affiliation réseau : peaud’

Téléchargez Pulse : Volume One

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page