Bumpy Road : sur les chapeaux de roue

Par iMike le 24 mai 2011 à 18h05

Bumpy Road : sur les chapeaux de roue

Les petits vieux en ont encore sous la pédale pour émerveiller les petits jeunes que nous sommes - surtout quand Simogo y apporte sa patte : Bumpy Road est aussi attachant qu'inclassable !
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

L’univers de Bumpy Road est au croisement de plusieurs influences : les films animés de Sylvain Chomet (« Les Triplettes de Belleville ») et l’exceptionnelle première séquence du « Up » de Pixar, contant la vie en accéléré des héros du film. On y suit en effet la balade en voiture d’un petit couple, bien décidé àprofiter de leur voyage aussi longtemps que possible. Le tout se déroule dans un Paris des années 50 découpé en tranches, le tout formant un jeu vraiment iconoclaste !

JPEG - 672.5 ko

Le studio Simogo fait souffler un petit vent de poésie sur l’AppStore, avec un premier jeu, Kosmo Spin diversement apprécié mais faisant entendre une petite musique déjàunique (lire notre test). Il récidive avec Bumpy Road, un jeu bien plus abouti aux mécanismes originaux !

Une petite balade

Histoire de profiter un peu du joli temps, nos héros (un couple d’âge avancé) ont sorti leur voiture et se lancent àl’assaut de la grande ville. Le joueur aura pour mission de les aider àaller toujours plus loin par le biais d’un gameplay unique : le décor est découpé en tranches, qu’il sera possible de « soulever » lorsqu’il s’agira de faire prendre de la vitesse au véhicule, ou encore de le faire sauter.

JPEG - 559.6 ko

La jouabilité n’a rien d’évidente au premier abord, et on pestera souvent àforce de tomber dans les trous d’eau. Ne pas oublier de prendre de l’élan pour franchir les fossés ! Mais la récompense est au bout du chemin : on récupérera au fil de sa progression des diapositives qui permettront d’en savoir un peu plus sur l’histoire du couple, au travers d’une séquence absolument charmante (le « Chemin Mémorial »). Tout l’intérêt du jeu consiste àrécupérer le maximum d’images pour tout savoir des souvenirs des héros !

JPEG - 501.6 ko

Le jeu est bourré de bonus en tout genre, des croissants, des papillons, des lucioles, et des gizmos ! Ces derniers sont forts importants puisqu’ils remplissent continuellement le tank d’essence de la voiture - et si l’on arrive àremplir la jauge àfond, le jeu basculera dans un mode noir et blanc bourré d’items.

Un fabuleux destin

Le jeu suit le rythme jour/nuit : au bout d’un certain temps, le décor s’assombrira et donnera un nouvel aspect au titre. Notons pour finir la présence de ressorts qui permettront de sauter plus haut et atteindre les plus hautes plateformes, ainsi que de leviers qui feront apparaître de nouvelles routes.

JPEG - 489.6 ko

Le mode Balade Increvable est sans fin et ses éléments sont aléatoirement générés ; une partie ne ressemblera donc pas àune autre, évitant l’écueil de la répétitivité - malheureusement, on aurait toutefois apprécié de voir un système d’objectifs mis en place, permettant de rompre une certaine monotonie qui finit invariablement par pointer.
Au cas où cela adviendrait, Simogo propose un deuxième mode, Voyage du Dimanche, qui consiste àboucler le plus rapidement possible un parcours àl’ambiance campagnarde. Pas de trous àsauter dans ce mode, mais des turbos et des bonus de temps àchoper !

JPEG - 432.1 ko

Toutefois, avant de trouver le jeu monotone, on pourra en apprécier l’excellente réalisation, en droite ligne de Kosmo Spin ; Simogo a une véritable patte qui rend le studio et ses jeux uniques. C’est un plaisir de visionner les arrière-plans parigots typiques (avec du french dans le texte) et les effets de particules lorsque des plateformes s’effritent ! Il y a plein de petits détails dans les coins, signe que le boulot a été fait avec amour…

JPEG - 482 ko

La bande-son est du même niveau que les graphismes, et totalement adaptée àl’ambiance très particulière. Les bruitages sont plus discrets en revanche.
Le réseautage tire partie de Game Center pour les tableaux de scores et les succès, au nombre de 12.

Pour conclure

Un univers charmant et poétique et un gameplay original : comment demander plus àun jeu qui se paie en plus le luxe d’être universel ? Pas grand chose, si ce n’est un système d’objectifs qui aurait permis d’éviter une certaine monotonie, mais enfin, on chipote. Certains trouveront que le jeu ne vaut pas le prix demandé, qui est déjàtrès bas (2,39 euros) ; mais la qualité et l’originalité se paient et ça vaudra toujours mieux qu’un vulgaire clone d’Angry Birds.

Version de test : 1.0
Machine de test : iPhone 4
Niveau d’anglais requis : pas besoin
Affiliation réseau : Game Center

Téléchargez Bumpy Road

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page