The Heist se fait sauter le caisson

Par iMike le 27 mai 2011 à 18h05

The Heist se fait sauter le caisson

MacHeist a l'habitude de glisser dans ses bundles de logiciels à prix cassés des petits cadeaux. Avec The Heist, l'éditeur refile directement le cadeau !
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A
JPEG - 355 ko

Et comment ça, vous ne connaissez pas MacHeist ? C’est que vous n’avez pas n’avez certainement pas de Mac devant les yeux, car sinon vous sauriez que cet éditeur est spécialisé dans la vente de compilations d’utilitaires àpas cher, bien moins cher en tout cas que la somme des logiciels proposés. Histoire de se diversifier, le studio a mis au point avec le studio Tap Tap Tap un jeu pour iPhone et iPod touch ! Nos petits malins ont derechef frappé un joli petit coup. On vous explique tout dans ce test !

Le coffre-fort au trésor

Ce qui compte, ça n’est pas la destination, c’est le voyage. Cette maxime, MacHeist a tenté de l’incarner dans The Heist qui propose certes une belle carotte en bout de course, mais le chemin qui y mène est tout aussi intéressant ! Le but de Heist (le « casse ») est d’aider une certaine Sophia àouvrir un coffre-fort, et qui dit coffre-fort dit trésor en bout de course - et MacHeist ne s’est pas défilé : il y a bien un cadeau offert àcelui qui réussira le casse du siècle. Il s’agit d’un coupon pour un jeu Mac/PC àtélécharger sur Steam, dont je ne vous dirais pas le nom mais qui coà»te bien plus cher que The Heist, ce qui est déjàune satisfaction.

JPEG - 117.8 ko

Mais le voyage qui mène vers ce cadeau se révèle lui aussi très satisfaisant ! Il y a déjàla surprise de recevoir de (faux) coups de fil de la fameuse Sophia, qui réclamera votre aide et vous relancera de temps àautre, le tout dans une interface qui singe parfaitement celle de l’app Téléphone de l’iPhone - autant dire qu’on s’y laisse prendre très facilement… On apprécie en tout cas le travail réalisé par le studio pour justifier le scénario du jeu !

The Heist se constitue de 60 casse-têtes répartis dans 4 chapitres, chacun apportant un gameplay très différent mais qui ne se révéleront pas des inconnus pour tout joueur qui se respecte.

JPEG - 902.2 ko

Le premier chapitre demandera de brancher un circuit imprimé mâle dans sa prise femelle. Rien de plus simple (ça n’est pas sale, en plus), sauf qu’entre la coupe et les lèvres il y a tout un monde, incarné par des pièces de bois qu’il faudra déplacer afin de faire passer le petit bout de silicone. Sachant que ces morceaux de bois ne peuvent se glisser qu’àl’horizontale ou àla verticale et que le plateau du jeu est fort réduit, il va falloir faire chauffer le jus de crâne.
Bonne surprise : ces 15 premiers niveaux sont ingénieux et demanderont un petit effort de jugeote.

JPEG - 952.3 ko

Le deuxième volet est le plus finaud des quatre : il s’agit d’un sudoku dans lequel les chiffres sont remplacés par des formes de toutes sortes. Il s’agira de ne pas en aligner deux identiques au sein d’une ligne verticale ou horizontale. Pour aider, les formes en question sont regroupées par couleurs.
Plutôt sympa ces niveaux, même ceux qui n’ont pas accrocher au principe du sudoku pourront s’intéresser àce casse-tête bien fichu.

JPEG - 996.6 ko

La troisième sélection met en scène un petit robot qui devra poser des blocs sur des zones spécifiques. Évidemment, rien n’est jamais simple et il faudra faire preuve d’un grand sens du calcul pour ne pas se retrouver très vite coincé !
Bon, je ne vous le fais pas dire, ce Sokoban-like hérite d’un concept archi-connu et vieux comme le monde. Cette série n’en reste pas moins agréable àjouer malgré l’absence patente de nouveautés qui viendrait bousculer des mécanismes vus et revus.

JPEG - 607.6 ko

La dernière section se compose d’un taquin, oui, un couillon de taquin, dont le but est de reconstituer un ou plusieurs fils électriques de couleur. Comment dire, c’est… un taquin quoi, qui n’apporte vraiment rien àun genre bien labouré depuis quelques décennies.

Faisons sauter le coffre

Les goà»ts et les couleurs ne se discutant pas, chacun sera plus attiré par un type de gameplay plutôt qu’un autre. Sachez que pour arriver àvos fins, il vous faudra tout de même résoudre tous les casse-têtes afin de déverrouiller les quatre serrures du coffre !
Qu’on se rassure, la difficulté n’est pas si élevée et au final, les 15 puzzles par chapitre se terminent relativement rapidement : comptez moins de trois heures… Ce type de jeu étant plutôt orienté vers le « pick’n play », cette durée de vie n’a rien de honteux même s’il est vrai qu’on n’aurait pas craché sur quelques dizaines de niveaux supplémentaires… et quelques nouveautés en terme de gameplay, parce que franchement, un taquin… De la part de MacHeist on aurait apprécié un peu plus d’originalité !

JPEG - 452.2 ko

Les sites web montées àl’occasion de leurs bundles sont àchaque fois l’occasion pour MacHeist de ciseler des petits bijoux graphiques, et il n’y avait pas de raison pour que l’éditeur laisse cette bonne réputation au vestiaire au moment de créer son premier jeu pour iPhone ! La réalisation du titre est donc d’excellente qualité même s’il est vrai qu’il n’y a pas vraiment besoin de se défoncer pour dessiner des rondins de bois ou des pièces de taquin. Les quelques effets (de lumière surtout) sont quant àeux réussis, même si trop rares.

Game Center est làqui nous apporte sa cohorte de succès (19 àdécrocher), mais pas de tableaux de scores ; au vu de la nature du jeu, cela n’aurait pas servi àgrand chose.

Pour conclure

The Heist m’a beaucoup fait penser au Ramp Champ de The Iconfactory : ce jeu et The Heist sont très différents, mais ils représentent tous deux la première incursion d’un éditeur Mac dans les jeux iOS (même si Heist est distribué par Tap Tap Tap), ils sont très bien réalisés, et ils utilisent un gameplay pas tout neuf - le chamboule-tout pour Ramp Champ, des casse-têtes aux concepts éculés pour The Heist. Comme si ces studios avaient peur de taper dans l’original et préféraient tout mettre dans l’exécution… Mais il ne faut pas avoir peur d’être innovant ! Alors ce jeu est plutôt pas mal et si on rajoute la sympathique carotte au bout, le joueur n’y perdra pas au change, mais la prochaine on veut autre chose qu’un taquin (oui, je ne m’en remets pas).

Version de test : 1.0
Machine de test : iPhone 4
Niveau d’anglais requis : pour piger ce que dit Sophia
Affiliation réseau : Game Center

Téléchargez The Heist

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page