Chaos Rings Omega manque le train

Par iJoys le 3 juin 2011 à 18h05

Chaos Rings Omega manque le train

C’est dans les vieux pots que l’on fait les meilleures soupes... À dire vrai, le dicton perd de sa puissance avec cette suite estampillée Omega du jeu de rôle de Square Enix, Chaos Rings.
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

De néant et de confusion générale, il en sera question dans ce nouvel opus. Le titre s’apparente àune signalétique phare de la SNCF : « Un train peut en cacher un autre ». Cependant, aucune information ne va transpirer sur la nature de la locomotive qui va succéder àla première, entre un TGV ou un train corail. Chaos Rings Omega prendra t-il le bon wagon ?

PNG - 1.1 Mo

Contrôle des billets

Le premier opus de cette série a fait honneur àla plateforme iOS, en introduisant avec brio l’ensemble des codes qui réussissent àun RPG (lire notre test). En effet, le studio qui tire toutes les ficelles de ce titre est passé maître dans l’art de créer ce genre d’univers, nourrissant toujours plus la curiosité des adeptes.

PNG - 915.8 ko

Chaos Rings Omega se destine àêtre le digne successeur de la première version àsuccès de cette saga. L’histoire prend place 10 000 ans avant l’original, un retour aux sources avisé pour en apprendre un peu plus sur ce monde contrôlé par cet étrange protagoniste, appelé promptement « Agent ». De la même manière que le premier titre, un groupe de guerriers va être enlevé et conduit vers cet univers étrange pour y être emprisonnés. Abandonnant leurs anciennes aspirations, ces combattants aux destins différents vont devoir composer avec les nouvelles règles de ce monde. Leur centre d’intérêt principal ayant évolué, chaque groupe de guerrier (au nombre de 2) ne devra en conséquence plus vivre, mais survivre !

PNG - 1 Mo

Car tels sont les aspirations de l’« Agent » en charge de contrôler le respect total des règles du jeu. Le groupe qui réussira àrecueillir les différents anneaux disséminés dans les diverses contrées pourra prétendre àl’immortalité, àdécharge d’avoir également le poids de la mort des autres concurrents àcette course folle vers la vie éternelle. Les codes de l’histoire s’en trouvent inchangés vis-à-vis de la première version de la saga. Cependant, l’intrigue, une fois n’est pas coutume, est davantage centrée sur 4 personnages que sur le panel des conquérants.

PNG - 1.1 Mo

Les lumières du jeu se feront pressantes autour de Vieg, futur père de famille que vous incarnerez, ce qui bouleversera quelque peu la structure même du jeu. Vous en apprendrez d’autre part un peu plus sur les rouages de l’Ark Arena et sur le passé tumultueux de nos protagonistes. Et ce n’est que la partie immergée de l’iceberg...

Mener grand train

La réaction chimique qui existe entre le joueur et Chaos Rings Omega obéit bien àla règle physique suivante : « Rien ne se créé, tout se transforme ». En effet, pourquoi changer les règles d’un gameplay qui fonctionne ! Vous n’échapperez pas ainsi aux combats au tour par tour, déterminés de façon aléatoire, mais également aux casse-têtes des énigmes. Tout comme le premier opus, les capacités de vos personnages que vous apprendrez au fil du temps seront fonction du type de monstre que vous aurez terrassé. De même, la magie aura un rôle tout aussi important, augmentant d’un degré la difficulté du jeu.

PNG - 1.2 Mo

La plateforme iOS a vu apparaitre un système de combat assez novateur, qui n’était pas encore effectif dans les anciens jeux de ce genre. En effet, vous pouvez choisir de combattre de façon solo ou bien en duo, afin d’accroitre et de multiplier la portée de vos coups. Ce système de combat est àla fois simple et accessible àtous. Pour autant, il vous faudra garder un œil avisé sur la magie et les capacités de vos personnages, qui vous sauveront de bien des situations.

PNG - 1.1 Mo

Un calendrier de mise àjour gratuite a été mis en place par Square afin de vous tenir en haleine encore plus longtemps et de vous aider àrevenir dans un futur proche au titre.

Un train de retard

Alors que le premier opus de Chaos Rings nous avait conquis, il en est beaucoup moins pour ce nouveau titre. De prime abord, les graphismes apparaissent être vieux jeu, passez-moi l’expression. Ces enchevêtrements de polygones, tout en usant avec effroi de l’art de la pixélisation, nous coupent quelque peu dans notre élan. Nonobstant ces déboires, retrouver des terrains que nous avions déjàfoulés dans la première version rajoute un goà»t amer, enrayant la machine pourtant bien huilée de Chaos Rings.

PNG - 1.4 Mo

L’optimisation des graphismes pour l’iPad 2 et les écrans Retina ne feront rien, cette sensation d’avoir une PlayStation 2 entre les mains n’en est que plus belle... ou plus difficile àappréhender. Si l’on pousse notre perversité encore plus loin dans le raisonnement, il apparait alors évident que les maps sont construites avec d’innombrables enchevêtrements de blocs en tout genre, donnant l’impression d’être piégé dans un labyrinthe où la sortie est inaccessible. Ne comptez pas sur la carte de chaque monde pour vous remettre dans le droit chemin, celle-ci souffrant de réalisme.

PNG - 843.6 ko

Toutefois, Chaos Rings Omega s’offre les services de Game Center pour donner un petit plus au titre, enfin, ce qu’il en est.

Chaos Rings Omega mène un train d’enfer

Notre jeu ne s’est pas fait prier pour faire un énorme vacarme, une entrée en matière remarquée, àl’image du premier opus. Pour autant, les ressemblances avec ce dernier sont dérangeantes, et le manque d’évolution dans les graphismes tout aussi crispant. Les fans de la première heure trouveront de bon aloi ce nouveau scénario. Mais heureux sera le joueur qui n’aura pas succombé au titre qui manque de saveur, ne satisfaisant qu’àmoitié les amateurs de RPG. Le jeu étant en anglais (et japonais), cela n’aide pas les plus réfractaires au genre àsauter le pas.

Alors que nous étions àla rédaction des adeptes du premier opus, ce dernier titre en date nous a déçu, àla hauteur de nos espérances. Le prix du jeu rajoute qui plus est un frein, d’autant qu’il apparait discutable aux vues des évolutions vidéo-ludiques que connait notre plateforme ces derniers temps.

Pourvu que les prochains RPG du studio Square Enix sachent rattraper le train en marche...

Version de test : 1.0.0
Machine de test : iPhone 3GS et iPad (iOS 4.2)
Niveau d’anglais requis : Bac L recommandé ;-)
Affiliation réseau : Game Center
Prix : version iPhone : 9,99 € / version iPad : 11,99 euros

Téléchargez Chaos Rings Omega
Téléchargez Chaos Rings Omega pour iPad

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page