H.A.W.X en zone de turbulences

Par Doomsday le 22 décembre 2009 à 12h25

H.A.W.X en zone de turbulences

On l'attendait comme le messie, comme un concurrent sérieux à Ace Combat. Cependant, H.A.W.X ne nous a pas emmené au 7e ciel...
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

Tout le monde attendait Gameloft au tournant pour proposer une simulation capable de faire mieux qu’Ace Combat. L’attente était grande pour les déçus du jeu de Namco, il n’y avait qu’àaller voir les commentaires du jeu pour s’en rendre compte. Malheureusement, Gameloft s’est brà»lé les ailes et laisse le champ libre aux autres éditeurs.
Mais revenons-en aux faits. Comment Gameloft, au catalogue si riche de jeux de qualité et fort d’une grande expérience a t-il pu laisser s’échapper un HAWX aussi peu intéressant ?

Un développement àla rue

C’est étonnant d’entendre cela surtout lorsque l’on parle d’un jeu Gameloft mais les faits sont là, et ils sont têtus : les menus sont trop lents, le jeu consomme beaucoup trop de batterie, les chargements sont trop présents et les graphismes moyens ; les avions sont en revanche bien modélisés mais les décors sont plats et pixelisés... Quel choc pour une licence de cette taille !
Heureusement, le jeu est parfaitement fluide, on se déplace parfaitement, pas de ralentissement ni de freeze. Cependant, cette simulation donne un sérieux goà»t d’inachevé tant les lacunes techniques s’accumulent et gâchent inévitablement le plaisir de jeu. Vous l’aurez compris, ce n’est pas de ce côté-ci que Gameloft marque des points.

Un gameplay linéaire mais velu

Il est vrai que porter ce type de jeu sur iPhone est un pari risqué. Cependant Gameloft ne s’en tire pas si mal même si on ne prendra pas un plaisir fou ày jouer. Le jeu nécessite un temps d’adaptation nécessaire avant de se laisser dompter. Les deux systèmes de contrôle, l’accéléromètre et le joystick sont assez bons. Néanmoins, le jeu n’a d’autre but que de flinguer les triangles jaunes qui symbolisent les ennemis àabattre. Cela reste trop classique pour pouvoir se démarquer.
Néanmoins, H.A.W.X bénéficie d’un grand nombre d’avions bourrés d’armements. Vous aurez le choix entre quelques 26 avions, chacun d’eux disposant de 3 types d’armements distincts et de compétences variés comme la rapidité, maniabilité et le blindage. On appréciera également les descriptifs des missions qui renforcent l’immersion. Les différentes caméras sont d’ailleurs plutôt immersives, ce qui est sans conteste un bon point.

Un contenu solide

Le jeu propose 13 missions, cela n’est pas excessif mais le nombre conséquent d’avions disponibles peut aisément démultiplier les possibilités. Néanmoins, celles-ci s’avèrent bien trop faciles, ce qui en devient vite lassant. Par ailleurs, les succès et les trophées sont très nombreux et assez stimulants. Le jeu propose même un mode multijoueur en local en Bluetooth ou WiFi. Cette alternative au mode solo peut être vraiment amusante. Enfin le Gameloft Live ! apporte un petit plus communautaire non négligeable en permettant par exemple, de comparer vos succès durement acquis. On regrettera l’absence de différents modes de difficulté et l’absence d’un mode en ligne.

Un résultat décevant

Malgré quelques points positifs, le titre de Gameloft ne s’en tire pas avec les honneurs et n’a pas réussi ànous convaincre... Qu’on se le dise, H.A.W.X n’est pas une bonne simulation et l’on devra patienter avant de la trouver, chez Gameloft ou chez quelqu’un d’autre.

Tom Clancy’s H.A.W.X

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page