Block Breaker 3 Unlimited : frais comme une brique

Par iMike le 11 juillet 2011 à 18h05

Block Breaker 3 Unlimited : frais comme une brique

Raah allez je vous la fais quand même parce que bon, un test sur un jeu de casse-briques ne serait pas complet sans ça : Block Breaker 3 Unlimited casse t-il des briques ? Voilà , ça c'est fait.
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

Le genre est pratiquement aussi vieux que le jeu vidéo lui-même (Pong n’en est-il pas une ébauche ?), et force est de constater que depuis dix ou vingt ans, le casse-briques a assez peu évolué. Il s’agit toujours de, hé bien… casser des briques, àl’aide d’une palette généralement placée en bas de l’écran, et d’une bille qui rebondit. Après l’invention des briques power-up (dans Arkanoid, me semble t-il), rien n’est venu secouer cette catégorie toujours très appréciée mais qui ronronne. Ce nouvel épisode de Block Breaker va t-il ruer dans les brancards ?

PNG - 997.6 ko

Deuxième épisode de la franchise initiée par Gameloft (l’épisode 1 n’est jamais sorti sur notre plateforme), Block Breaker 3 Unlimited (BB3U pour les intimes) n’a jamais cherché àrévolutionner un genre bien bordé par des centaines, sinon des milliers de titres. Cependant, l’éditeur a toujours pris soin àpousser le casse-briques dans ses extrêmes, avec des power-up délirants et surtout, un travail sur les niveaux qui rompent avec la monotonie des casse-briques habituels. On verra dans ce test si le contrat a été rempli une fois de plus…

Casse-moi la brique

Un casse-briques, bin… c’est fait pour caser des briques. À ce niveau, on n’est pas déçu : BB3U consiste bel et bien àpiloter une raquette renvoyant une bille aux fortes capacités d’explosion. Le jeu consiste àbattre 7 boss dans autant de lieux différents (plage, bar, manoir, casino…), en franchissant d’abord la quinzaine de niveaux de chaque chapitre. Ces boss sont de parfaits stéréotypes : il y a làle garçon de plage bogoss, la starlette irritante… Pas de quoi se relever la nuit, mais les protagonistes sont tellement tête àclaque qu’on a qu’une envie : les battre !

JPEG - 782.9 ko

La maniabilité du jeu est on ne peut plus simple : il suffit de déplacer son doigt de droite àgauche pour emporter dans la foulée la raquette. Il sera parfois nécessaire de maintenir son doigt sur cette dernière pour activer un tir spécial lié àla récupération d’un bonus, mais c’est àpeu près tout ! Le jeu offre parfois la possibilité de diriger deux palettes placées sur une même ligne, voire l’une au-dessus de l’autre : bonne coordination demandée…
Outre le pilotage tactile, il est possible de jouer avec l’accéléromètre (étrangement appelée « gyroscope »). Deux réglages sont possibles, A et B, ce dernier étant le plus rapide… et aussi le plus difficile !

JPEG - 674.5 ko

Chaque niveau s’achève une fois que la bille frappe la grosse étoile qui se trouve en général au bout de plusieurs tableaux reliés par des couloirs ; cela donne au niveau un aspect labyrinthique ajoutant un soupçon de stratégie puisqu’il faudra parfois se demander si on a plutôt intérêt àfinir un tableau en entier avant de passer au prochain, ou alors filer directement àl’étoile.

JPEG - 855.5 ko

Une variable importante est àprendre en compte : l’argent. À la fin d’un niveau, le décompte des points donne un montant àdépenser dans une boutique offrant toutes sortes d’items : billes plus puissantes, accès àde meilleurs power-up, groupe d’ajouts (qui permet de conserver plusieurs items en stock)… Le nombre de bidules àacquérir est conséquent, offrant ainsi au jeu une durée de vie supplémentaire.
Cette boutique comporte également des bonus spéciaux àacheter cette fois avec du vrai argent : augmentation des vies, supernova… Des items très puissants, mais aussi onéreux. Pas sà»r qu’il soit nécessaire de craquer pour eux…

Une brique de contenu

Les power-up sont, avec l’aspect labyrinthique des niveaux, ce qui fait le sel de BB3U. Le jeu se montre en effet très généreux et ne cesse d’alimenter les capacités spéciales de la raquette et de la bille : tirs, vague de force (pour repousser la bille), attire-briques (pour s’en servir comme projectiles), fusion de briques, bille de feu et de glace, multi-billes… sans compter les cadeaux (moto, tableau, bouteille de vin, sac àmain…) qui permettent d’engranger quelques dollars en plus.
À noter qu’àla fin de chaque niveau, un bandit manchot permet de gagner un bonus ; celui-ci est relié au compte Facebook et pour remporter le gros lot, il faudra laisser un petit mot sur son mur.

JPEG - 443.4 ko

Ces fameux cadeaux offrent en sus de débloquer les nombreux modes de jeu supplémentaires : mode sans fin, contre la montre, duel, frénésie… Quand il n’y en a plus, y’en a encore ! Si Blok Breaker ne révolutionne rien, il se montre en revanche particulièrement complet, àtel point qu’il est envisageable de jouer avec durant quelques bonnes heures sans craindre les affres de la redite.

JPEG - 750.9 ko

La réalisation globale est agréable, même si on trouve l’ensemble un peu timoré au niveau des graphismes. Un peu de folie, que diable ! Le jeu se montre en effet assez sage avec des briquettes bien carrées dans les coins. Pas beaucoup d’originalité donc, si ce n’est pour les boss de fins de niveaux. Ça n’empêche pas que le titre soit sympathique sous les yeux, donc tout va bien.
Les animations restent elles assez limitées, bon, il y a bien des effets de feu sur la bille ou des monstres qui se transforment, mais on aurait sans doute apprécié des choses plus dynamiques encore.

JPEG - 781.3 ko

La bande-son est une torture pour les oreilles, sorte d’euro-dance qui colle avec l’ambiance bling-bling instillée par les adversaires, mais franchement, ça n’est pas possible. Et contrairement àla majorité des jeux Gameloft, impossible de sélectionner une liste de lecture depuis l’iPod. Les bruitages sont aussi discrets que réussis.
Le réseautage est limité au Live de Gameloft, qui apporte certes des classements et des trophées, mais qui mériterait vraiment que l’éditeur se pencher sur sa refonte car l’interface est vilaine comme tout.

Pour conclure

Pour le prix demandé, ne soyons pas trop dur : le jeu propose suffisamment de contenus et une belle tripotée de modes pour amuser n’importe quel joueur àla recherche d’un passe-temps sympa. C’est sà»r, Block Breaker 3 Unlimited n’a pas inventé le fil àcouper les briques, mais il se hisse sans trop de peine àla hauteur des meilleurs casse-briques disponibles sur l’AppStore. Si on aime le genre, on sera servi.

Version de test : 1.0.0
Machine de test : iPhone 4
Niveau d’anglais requis : tout en français
Affiliation réseau : Gameloft Live

Téléchargez Block Breaker 3 Unlimited

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page