Shift 2 Unleashed ne lâche pas grand chose

Par iMike le 8 août 2011 à 18h05

Shift 2 Unleashed ne lâche pas grand chose

Nouvel opus de la saga Need for Speed, ce Shift 2 Unleashed a une bonne tête bien faite, mais manque de ce petit grain de folie qui le transformerait en indispensable.
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

Tout comme sur les autres plateformes sur lesquelles Electronic Arts sévit, la saga Need for Speed pour iOS suit les mêmes circonvolutions : un coup un jeu fun, un coup un jeu plus sérieux. Cette alternance a été parfaitement respectée sur iPhone : nous avons en effet eu droit àNeed for Speed Undercover, puis Shift, suivi par Hot Pursuit, et aujourd’hui le studio nous offre ce Shift 2 Unleashed qui représente donc le nouvel opus plus « réaliste » du jeu de course.

JPEG - 536 ko

Malheureusement pour Electronic Arts (comme pour les autres éditeurs, d’ailleurs), ce créneau de la simulation de course réaliste est solidement tenu par Firemint dont Real Racing 2 fait toujours autorité en la matière. Il n’est pas encore né le jeu qui saura faire mieux que ce titre… et ce n’est pas Shift 2 qui viendra disputer cette couronne.

Chapeaux sans roues

Sur notre plateforme en tout cas, Need for Speed Shift a toujours eu du mal àconvaincre face aux scénarisés Undercover et Hot Pursuit, en particulier par-rapport àce dernier titre qui était assez épatant (lire notre test) et qu’Electronic Arts n’a eu de cesse que de bonifier.
Franchise oblige, Shift 2 s’affranchit d’une histoire pour proposer un plus classique mode Carrière qui permettra de parcourir les quatre classes (A, B, C et D) et devenir le roi de la route.

JPEG - 662 ko

Le jeu est assez classique dans son déroulé : après chaque course, pour peu qu’il soit bien placé, le joueur récolte un certain montant permettant de garnir son garage avec les quelques 40 véhicules licenciés du catalogue (il y a même une Renault, c’est dire). Cet argent offre également d’améliorer ses voitures de compètes : pneu, turbo, accélération… Du déjà-vu auquel on rajoutera la possibilité de modifier l’apparence de ses véhicules, en rajoutant ici un spoiler, làun nouveau pot d’échappement.
Tout cela est bien connu mais reconnaissons que c’est bien amené et qu’on a plaisir àrevenir de temps àautre dans ce garage.

JPEG - 609.1 ko

Outre l’argent, chaque course remportée apporte des points de compétences et des étoiles suivant les exploits réalisés par le joueur sur le circuit. Ces points de conduite et ces trophées permettent de débloquer de nouveaux circuits et modes de jeu. Les dollars tombent relativement bien dans l’escarcelle (ce qui relativise l’intérêt de la boutique de micro-paiements qui permet d’« acheter » des dollars), et rapidement on peut se trouver au volant d’un bolide de classe B dans une compétition de classe inférieure, au grand dam de ses adversaires…

JPEG - 533.3 ko

Les commandes sont assez complètes au niveau des options proposées, mais il faudra se contenter de l’accéléromètre, auquel on pourra ajouter ou pas la précision du gyroscope. L’accélération automatique peut être désactivée, ainsi que le tracé de la meilleure trajectoire : une option souhaitable lorsque l’on commencera àmaîtriser les différents circuits du jeu.
Certains pourront rechigner devant l’absence de contrôles tiers type volant virtuel et autre réglette, et oubliez le franchissement manuel des vitesses, qui pointe aux abonnés absents (seule une pédale d’accélération est proposée). Pour un jeu qui se veut plus réaliste, c’est assez raté.

JPEG - 661.7 ko

Malgré tout, le jeu est plutôt bon. Les sensations sont agréables même si on n’a pas toute l’adrénaline de Hot Pursuit et que la seule perspective de gagner de l’argent et des étoiles n’est pas plus emballante que cela. Les voitures offrent plusieurs vues, dont la plus impressionnante reste évidemment la caméra cockpit - pas aussi réaliste que dans Real Racing, mais on apprécie de voir le pilote bouger fébrilement des mains et le pare-brise partir en mille morceaux.

JPEG - 672 ko

Les circuits sont variés et ont le mérite de nous faire voir du pays : Émirats Arabes Unis, Japon, Allemagne, États-Unis… Au contraire de bon nombre d’autres jeux de course, Shift 2 n’offre aucuns raccourcis : il faudra suite la seule et unique route. Les paysages restent très urbains et ne font guère dans l’originalité mais enfin, on n’est clairement pas dans Fast Five !

JPEG - 665.4 ko

Le jeu multiplie les différents modes histoire de renouveler un peu l’intérêt du joueur - ce dernier pourra s’adonner àun sprint, une élimination, un duel, un contre la montre, une confrontation… Tout cela s’accompagne de défis express, comme par exemple récolter le nombre de points demandé ou encore de claquer la trajectoire idéale.
Même richesse du côté des compétitions proposées. Il y a certes le mode Carrière sur lequel s’articule le reste du jeu, mais pour celui qui attend entre deux bus pourra se lancer dans une course rapide. Autre bonus, des Essais en course qui constituent en fait des coupes qui permettent de récolter des étoiles et des sous… mais ces items ne seront pas comptabilisés dans le mode Carrière ! En attendant, on aura au moins de quoi jouer…

JPEG - 567.2 ko

Ce d’autant plus que les modes ne s’arrêtent pas là. Un mode multi est ainsi inclus qui permet d’affronter un autre joueur sur n’importe quels circuit et épreuve. Les courses contre amis ne sont visiblement que des classements dans lesquels on peut consulter les performances de ses amis, ce qui nous amène tout droit àla grande nouveauté du jeu.

Vroum ou pas vroum ?

Celle-ci n’est pas directement liée au jeu mais constitue un gros pari pour Electronic Arts : Shift 2 est en effet le premier titre àintégrer les fonctions d’Origin, le nouveau réseau social « maison » ! Une fois inscrit (gratuitement, évidemment), le joueur obtient en cadeau l’activation des défis express et surtout, offre de l’argent supplémentaire… On pourra y retrouver ses amis (Origin va chercher parmi les contacts du carnet d’adresses de l’utilisateur, mais également de Facebook et de Google ! Si avec ça vous ne trouvez personne auquel vous confronter…

JPEG - 270.9 ko

Pour le reste, àl’heure de notre test, le réseau répondait assez mal et il était par exemple impossible d’afficher son profil. L’un dans l’autre, Origin ne fait rien que ne puisse accomplir OpenFeint ou Game Center et il faudra certainement àElectronic Arts offrir plus de fonctionnalités que celles déjàproposées s’il souhaite imposer un nouveau réseau.

JPEG - 658 ko

Du côté de la réalisation, c’est plutôt de bon niveau même si encore une fois, il nous semble avoir vu mieux et plus dynamique dans des titres précédents. Malgré des emplacements exotiques, le tracé des circuits reste banal et attendu - en même temps, on parle làd’un jeu qui se veut réaliste, donc bon. Un petit grain de folie n’aurait pas nui !
Les modèles 3D de certaines voitures sont assez pauvrement détaillés et ressortent comme « lissés ». Si les étincelles entre carrosseries sont impressionnantes, en revanche les voitures conservent tout leur lustre : pas question de représenter en vrai la moindre trace de frottement.

JPEG - 611.3 ko

La bande-son est plutôt pas mal, avec des morceaux de gros rock qui tâche et des bruitages bien rendus, comme il se doit. Pas beaucoup de surprises de ce côté-là, c’est d’ailleurs la conclusion àlaquelle le jeu fait fortement penser !

Pour conclure

Rien de bien neuf sous le soleil de Real Racing 2. Ce deuxième épisode de Need for Speed Shift ne déroge pas àla règle : on se trouve en face d’un jeu solide et assez bien fait, mais qui manque du piment qu’apporte la scénarisation vue dans Hot Pursuit ou Undercover. Le mode multi manque singulièrement d’ambition, tandis qu’Origin a tout du pétard mouillé… pour le moment. Le jeu n’en reste pas moins agréable, même si techniquement, EA fait du surplace par-rapport àla concurrence (de Gameloft, notamment). Shift 2 Unleashed a pour lui ses nombreux modes solo évitant l’ennui, derrière lesquels se cache pas mal de fun. Un divertissement solide, àdéfaut d’être complètement convaincant.

Version de test : 1.01
Machine de test : iPhone 4
Niveau d’anglais requis : localisé en français
Affiliation réseau : Origin
Prix : 2,39 euros (iPhone/iPod touch), 3,99 euros (iPad)

Téléchargez Shift 2 Unleashed
Téléchargez Shift 2 Unleashed HD

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page