Squids : l’odyssée farwestique !

Par Nmacipad le 17 octobre 2011 à 18h05

Squids : l'odyssée farwestique !

Ça colle aux doigts, c'est bon pour la santé et c'est fait par des français ? Non ce ne sont pas des escargots mais presque : c'est Squids, le nouveau jeu d'aventure de cette fin d'année à ne manquer sous aucun prétexte !
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

Squids est le premier jeu proposé par The Game Bakers, un studio français qui en a dans le ventre. Le soft se faufile sur l’AppStore sans faire de bruit mais ce qui est sà»r, c’est qu’il aura sa place dans les meilleurs jeux de l’année 2011 !

Squids c’est ce jeu remplit de bon poisson frais (ou pas) qui se déroule au temps du Far-West (oui même les poissons ont eu le droit àleurs propre âge d’or...) Squids étonne surtout par le mélange tactique et RPG. Qui avait dit que FF : Tactics était le seul ? Seulement, contrairement àcelui-ci, Squids le fait beaucoup mieux !
Squids c’est aussi des personnages attachants, qui ont du charisme (gros coup de coeur pour Clint) mais aussi un challenge diversifié au fil de chaque niveau et ça, c’est plutôt bon. Outre le fait que parfois il va falloir se la jouer Cousteau, Squids est avant tout un jeu d’action pure et dure !

Mais il est où Bob ?

Comme tout bon jeu qui se respecte, Squids donne le ton dès le début en proposant un scénario digne des plus grands films d’animation. Le soft vous invitera aux commandes de la fine équipe de calamars et autres cétacés plus fous les uns que les autres afin de repousser les vagues d’ennemis en tout genre, le tout pour sauver le royaume sous-marin. Pour vous aider dans cette éprouvante quête, d’autres personnages viendront se joindre àvous en proposant chacun un type de jeu différent. Squids a ce je ne sais quoi qui fait qu’en aucun cas il ne peut faire regretter l’achat, peut être que ça vient du fait qu’il soit particulièrement collant ?

 

En tout les cas, The Game Bakers s’en sort très bien niveau scénario et c’est plutôt rare sur iBidules ! Squids, c’est aussi de l’humour àn’en plus compter : du nom des personnages en passant par les écrans de chargement et enfin les dialogues, tout y est pour donner une ambiance comique au jeu. On sent bien que le studio veut proposer quelque chose de neuf, et cela ce fait très bien ressentir àtravers son scénario !

On vous voit de suite venir : « Et les graphismes dans tout ça ? » Ceux-ci collent parfaitement au genre : colorés, beau design, menus bien pensés. Des fines bulles en provenance des abysses les plus profondes aux étincelants coraux, on ne peut que féliciter le travail artistique du studio qui propose une très belle palette de couleurs et de belles animations. Lesdites animations sont bien présentes dans le jeu. Les Squids sont plus vivants que jamais (on sent pas l’odeur faut pas pousser non plus...) C’est certain, Squids est un jeu plein de vitalité et le studio le représente très bien àtravers des graphismes top niveau.

C’est moi ou ça colle aux doigts ?

Au niveau du gameplay, Squids s’en sort tout aussi bien en mélangeant le RPG et l’action (avec un peu de stratégie mais on n’y reviendra plus tard). Il est certain que le fait de limiter les déplacement des Squids au tour par tour fait perdre un peu de la dimension d’action, mais cela apporte dans le même temps un côté stratégique au jeu : il faut bien réfléchir àchaque endroit où envoyer nos amis marins. Ce qui est encore mieux, c’est de varier les actions de chaque personnage pour donner un intérêt au jeu et ça Squids le fait très bien !

Le gameplay du jeu a été pensé pour qu’il soit le plus simple possible : tirer sur un Squids et le relâcher pour attaquer, se déplacer et aussi se soigner ! Car oui, même pour récupérer un peu de vie, il faut jouer aux auto-tamponneuses avec ses partenaires.
Au long de chaque session de jeu, Squids propose de contrôler au maximum 4 personnages (tireur, guerrier, éclaireur, guérisseur) et justement pour reprendre des force, il y a deux solutions : foncer sur le guérisseur ou bien trouver des bouteilles bonus.

Bien sà»r, comme tout bon RPG qui se respecte, compétences, objets, et classes sont de la partie même si parfois on peut perdre de vie ce côté du jeu (les niveaux ne s’acquièrent non pas par expérience mais par l’obtention de perles, ce qui peut nous faire oublier de monter leurs niveaux). Outre le sadisme de certaine actions, on ne peut que tirer notre chapeau au studio français qui propose une facilité de prise en main, qui pour paraître bizarre, est totalement adaptée àce genre de jeu.

Pour ce qui est de la bande son, vous allez être envoyé en plein Far-West ! Branchez votre casque et écoutez le bruit des baleines, des bulles qui éclatent au contact de la surface et des grognements des monstres qui ne pensent qu’àvous détruire. Les bruitages sont très bien interprétés, de même que les musiques épiques de chaque session, offrant encore plus d’authenticité àl’ambiance western humide du jeu. Squids va dans le détail de chaque action et propose une bande son digne des plus grand films de cowboy !

J’ai pas assez de caviar là...

Mais alors pourquoi n’a t-il pas obtenu la note maximale ? Tout simplement que le contenu du jeu est trop léger ! Après avoir fini les 21 pauvres niveaux proposés, il faudra recommencer la même chose, même si il y a présence d’objets, de personnalisation, quelques personnages jouables, et l’obtention des 3 étoiles dans chaque niveau : tout ceci nous laisse un goà»t amer (même de poisson pas frais parfois...)

Effectivement, un seul et unique mode de jeu est proposé, pour ce genre de titre on s’attendait àen voir un peu plus comme, un mode sans fin, un mode challenge ou encore mieux un mode multijoueurs ! Mais malheureusement rien de tout ceci n’est présent, et c’est plutôt regrettable pour un jeu pareil.

En tout les cas, on peut toujours espérer voir ces ajouts lors de prochaines mises àjour et qu’au vu de son prix, Squids peut se défendre. Malgré le manque de modes de jeu supplémentaires, le titre offre suffisamment de diversité dans chaque niveau pour éviter le répétitif (heureusement...) L’obtention des étoiles et les réalisations Game Center/OpeinFeint peut aussi inciter le joueur àrevenir sur le jeu même si ça reste assez léger...

Pour conclure !

Agréable àl’oeil, aux doigts et aux oreilles : Squids est la surprise de ce mois d’octobre. Complémentent inattendu, The Game Bakers propose un univers unique, une prise en main facile et des personnage originaux. Le seul petit bémol qu’on lui reprochera sera son manque de contenu qui se fait ressentir après plusieurs heures de jeu (quand même...) Néanmoins, Squids reste un très bon jeu qu’on vous conseille de vous procurer dès maintenant, en tout cas nous on est conquis !

Version de test : 1.1
Machine de test : iPhone 4
Niveau d’anglais requis : entièrement français !
Poids : 159 Mo
Affiliation réseau : Game Center/OpenFeint

Télécharger Squids

Concept rigolo
Prise en main aisée
Réalisation top niveau

Trop limité niveau contenu
Un seul mode de jeu

Version de test : 1.1
Machine de test : iPhone 4
Niveau d’anglais requis : entièrement français !
Poids : 159 Mo
Affiliation réseau : Game Center/OpenFeint

 

Note FunTouch.net : 9/10

Télécharger ce jeu

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page