Fara : old-school pas mort

Par Nmacipad le 20 octobre 2011 à 18h05

Fara : old-school pas mort

Vous êtes sà »rement malade de ne pas voir arriver un vrai action/RPG sur iBidules, aujourd'hui on a trouvé le remède : Fara, le seul véritable jeu de rôle sur iOS !
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

C’est sà»r, des RPG sur iBidules, il y en a des tonnes, encore faut il qu’ils soient bons... Aujourd’hui c’est la délivrance avec Fara, un jeu qui reprend les bases du jeu de rôle en les exploitant au maximum avec un gameplay ad hoc et des énigmes variées. Dit comme ça, on s’attend àvoir un RPG basique, mais que nenni ! Même si le jeu ne brille pas par ses graphismes old-school, on ne peut que féliciter le travail titanesque de Pixel & Texel sur son contenu riche en quêtes et son scénario travaillé.

Pour le fan de RPG que je suis, ce jeu n’a fait que me redonner espoir quant àl’avenir du genre sur iOS. On connait tous The Legend of Zelda, et bien Fara s’en inspire grandement, non pas sur le mode du plagiat, mais au contraire, celui de suivre la même voie en proposant de l’originalité ! C’est sà»r, pour tous les adeptes de jeux de rôle, Fara est un jeu àavoir, encore faut-il être un pro de la langue de Shakespeare pour comprendre au mieux le scénario, et pour la plupart des joueurs sur iBidules, ne pas comprendre la langue est une chose plutôt mal vue...

Le développeur indépendant àl’état pur !

Fara est un jeu travaillé. On se souvient que le titre était en développement pendant plus de 10 mois, aujourd’hui Pixel & Texel expose enfin àla vue de tous son travail, et franchement ce n’est que du bonheur ! Fara est presque parfait mais il embarque surtout de nombreux avantages (rare dans un jeu iOS...), dont le plus significatif est le gameplay. Celui-ci n’a en effet… rien d’original !

Mais bon, combien de fois a t-on vu l’accéléromètre mal maîtrisé ou encore le joystick virtuel affreusement mal exploité ? Oui, Fara reprend ces contrôles-ci mais avec brio ! Le jeu propose deux configurations : un typé souris d’ordinateur dans lequel il faudra cliquer sur l’endroit où se diriger : très utile pour admirer le travail artistique du studio mais tout de suite moins bien pour attaquer, on vous conseillera alors de jouer avec ce mode seulement sur iPad.
La deuxième configuration est quant àelle le fameux joystick virtuel, un must dans ce jeu ! Sans prendre trop de place, on contrôle très agréablement le héros grâce au pad sur la gauche, et attaquer/interagir avec l’unique bouton d’action présent sur la droite, le tout sans perdre une goutte de l’action ! Vous me direz alors : « Oui mais ça ne révolutionne rien du tout ça ? » Vous auriez tort !

Fara propose d’autres phases de gameplay plus variées les une que les autres : écraser des vagues d’ennemis grâce àune catapulte contrôlée avec des tracés sur l’écran, activer un bouclier énergétique grâce au contrôle de l’accéléromètre,... Qui n’a jamais vu dans un film les chevaliers se servir d’un bélier pour détruire une porte ? Vous avez toujours rêvé d’en utiliser un dans un jeu ? Fara l’a fait ! Au niveau de l’arsenal, on retrouve le grappin, l’épée magique et un bouclier (Zelda ?). En tout cas, c’est fort bien réalisé de la part du studio, le gameplay n’a jamais été aussi bon dans un jeu iBidules.

Qu’est-ce qu’un bon RPG sans un scénario qui tient la route ? Fara n’a pas fait l’erreur de proposer une histoire bâclée et de tout mettre dans les graphismes. Au contraire, le scénario est très bien senti et on reste en suspens du début àla fin. Comme dit précédemment, le jeu s’inspire grandement de l’histoire de l’elfe àla tunique verte, le héros de Fara (oui, il n’a pas de nom mais au moins lui, il parle...) s’est échoué sur une plage (ça vous rappelle quelque chose ?).

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page