Fruit Ninja : Puss in Boots
se fait Justice

Par iJoys le 26 octobre 2011 à 18h03

Fruit Ninja : Puss in Boots

se fait Justice

On ne peut pas dire que le studio Halfbrick soit étranger de nos colonnes. Éditeur et développeur à succès des jeux Jetpack Joyride, Fruit Ninja et Monster Dash entre autres, la petite entreprise ne connaît pas la crise. Mais ce nouveau titre, Fruit Ninja : Puss in Boots, lui rend-il Justice ?
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

DreamWorks ne s’y trompe pas en décidant de laisser entre les mains du studio australien la franchise du film « Le Chat Potté ». Le studio sait alors qu’il aura un maximum de visibilité sur le jeu, Halfbrick ayant un carnet d’adresses bien rempli. Mais le contraire est-il profitable àHalfbrick ? L’ensemble laisse entendre que oui, si le jeu est àla hauteur de nos attentes et de ceux de la société américaine de production de films d’animation.

Genesis

La genèse du titre n’est autre qu’une copie du jeu original Fruit Ninja, remodelé pour l’occasion pour accrocher aux pattes de notre Chat Potté. Ainsi, le gameplay casual et accrocheur du titre reste inchangé. Il vous sera toujours demandé de couper des fruits tout en évitant les bombes qui surgiront chacune leur tour sur l’écran de votre plateforme mobile pommée.

 

Parade

Alors que le jeu premier ne compte pas moins que trois modes de jeu, ce dernier n’en dénombre que deux àson actif. Difficile alors de ne pas pousser un miaulement de mécontentement quant au faible niveau du contenu proposé, sachant que le premier mode nommé Desperado n’est autre que le mode Classic du premier opus contrairement au second, Bandito, qui réinterprète singulièrement le gameplay.

La place de la formule Desperado apparait très vite évidente, bien qu’elle aurait pu être revue plus en profondeur. Au lieu de cela, on pourra user nos griffes sur deux nouveaux fruits, une tomate sans réel jus et un haricot magique qui vous apportera 25 points d’un coup et une vie supplémentaire. Cependant, la dynamique de jeu a légèrement évolué. L’action se fait plus vive, saccadée et presque anarchique, conduisant àaugmenter l’excitation de jeu en repoussant toujours plus loin nos capacités de réponses àune stimulation physique, beaucoup plus intéressant in fine.

Le mode Bandito est la nouveauté attendue, qui fait de cet opus la suite logique de Fruit Ninja l’original. Il revoit les règles alors établies en reprenant àsa base le jeu des fruits et des bombes, le tout orchestré sous divers tableaux, tous aussi bien pensés qu’uniques. Ces scénettes de jeu s’organiseront en actes (3 actes pour un total de 4 scènes) pour conclure sur un final. Il y sera testé vos capacités de réflexions et votre dextérité.
Chacune des scènes est un nouveau défi de taille àdépasser. On aime grandement ce renouveau, cette nouvelle manière d’aborder le gameplay.

On peut se demander alors pourquoi ne pas avoir retiré une ou deux scènes de cette deuxième partie pour en faire un mode sans fin, afin d’augmenter le potentiel de ce titre, et en faire non pas une sorte d’extension, mais un jeu unique en son genre ! La question reste de taille, mais n’enlève en rien au charme que nous offre cette révision tempérée.

Audio, Video, Disco

Le félin laisse brillamment son empreinte sur les fruits ! Visuellement, le jeu est toujours un réel plaisir. Les différents travaux effectués sur ces tableaux, du menu jusqu’au décor de jeu, rien n’est laissé au hasard, ce dont nous a habitué jusqu’ici le studio.

Le joueur aura l’occasion d’entendre les commentaires aiguisés de notre chat Potté, tout le long du jeu. On aime la répartie employée qui donne du caractère àce titre.

Làoù le pantalon àpatte d’éléphant du Disco risque d’être short, le contenu en add-on en sera l’ourlet : absent ! Le faible niveau d’options est regrettable, comparé par exemple àun Jetpack Joyride. Autre étrangeté, le réseau Game Center semble faire des facéties lors de ces dernières phases de tests. Il faut alors constamment régler dans les bonus les préférences du réseau àdéployer, au choix avec OpenFeint.

Phantom

En conclusion, cette révision de Fruit Ninja pour en faire un nouveau titre, est en réalité le fantôme de l’original ! On y reprend les codes du célèbre gameplay, ce qui en a fait son charme et son succès, pour offrir une tout autre vision aux joueurs, en guise de support du film d’animation qu’il illustre. La réalisation se révèle toujours au poil, avec des commandes maitrisées.

En l’état, on ne tire pas nécessairement notre chapeau de cow-boy au studio Halfbrick. Le titre manque cruellement d’un ou plusieurs modes de jeux et d’un catalogue plus fleurissant d’add-on. Cependant, la magie opère toujours, force de son environnement, àl’image du chat… persan !

- Téléchargez Fruit Ninja : Puss in Boots

- Téléchargez Fruit Ninja : Puss in Boots HD

+ Un mode Bandito qui renouvelle
le gameplay
+ Un jeu toujours aussi addictif
+ Sympathique Chat Potté

- Un contenu un peu maigre
- Ça sent l’opération promo
- Manque de modes

Version de test : 1.0
Machine de test : iPhone 3GS et iPad
Niveau d’anglais requis : oui
Affiliation réseau : Game Center / OpenFeint
Prix : Version iPhone : 0,79 euro /
Version iPad : 1,59 euro

 

Note FunTouch.net : 7/10

Télécharger ce jeu

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page