Space Tripper :
un trip pas de tout repos

Par iMike le 23 novembre 2011 à 18h05

Space Tripper : 

un trip pas de tout repos

Il est bon parfois de ne pas s'embarrasser de scénario, ni même de prétexte. Au moins, avec Space Tripper, c'est clair, net, et sans bavures : on est là pour bourriner de l'alien, point barre !
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

Si le studio australien True Axis a laissé une marque dans l’AppStore, c’est bien avec Jet Car Stunts, fameux jeu de course complètement fou, se déroulant sur des circuits aux tracés improbables. Mais on ne peut pas toujours vivre sur l’acquis, alors l’éditeur s’est lancé dans la conception d’un shoot’em up bien particulier : Space Tripper était né.

Space Tripper : voilàun nom lourd de promesses. Il va certainement être question de vaisseaux spatiaux, d’extra-terrestres àexploser, de monde àsauver, bref, on voit bien le genre. Le jeu est aussi connu sous le nom d’Astro Stripper, il s’agit en fait de l’adaptation d’un titre sorti sur le PSN il y a quelques années.
Pour se différencier du tout venant, les développeurs de True Axis ont fait l’impasse sur le scénario (dont on se fiche de toutes façons éperdument) pour se concentrer sur un gameplay plus original que la moyenne. Voyons donc tout cela en détails.

Les tripes volent bas cette année

L’univers de Space Tripper se déroule au sein de toutes petites arènes qui pullulent d’ennemis dans tous les sens. Il s’agit alors de basculer son vaisseau dans un sens ou dans un autre afin d’avoir les méchants dans sa ligne de mire… Une opération que l’on devra renouveler une fois arrivé au bout de l’arène, et ainsi de suite jusqu’àce que la jauge temporelle soit épuisée.

 

Le mode Campagne consiste effectivement àtenir aussi longtemps que la jauge de temps le réclame ; plus facile àdire qu’àfaire car les péripéties seront nombreuses… àcommencer par la jouabilité bien particulière, qui constitue tout àla fois un bon et un point délicat pour le jeu.
Le vaisseau se pilote en effet àl’accéléromètre, entièrement et exclusivement. Si l’on a le droit de ne pas être fan de ce type de contrôle, avouons que True Axis a plutôt bien fait les choses : il est possible d’être particulièrement précis et la navette ne part pas dans tous les sens àla moindre embardée.

Une option de calibrage est proposée, mais elle est bien cachée dans le menu Settings : il suffit de tapoter sur l’option Set Tilt Center. On peut vouloir jouer bien calé au fond de son lit… Un réglage de la sensibilité de l’accéléromètre est également proposé.
On comprend bien le pourquoi de ce choix de gameplay drastique : des commandes àl’écran, sous la forme d’une molette par exemple, sont susceptibles de masquer une partie de l’action. Toutefois, on ne perd jamais rien àproposer plusieurs solutions : les manières de jouer sont aussi différentes que les joueurs.

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page