Escape the Ape :
ça manque de banane

Par Nmacipad le 24 novembre 2011 à 18h05

Escape the Ape : 

ça manque de banane

C'est parti pour un moment de détente avec Escape the Ape, un jeu qui mélange simplicité et fun, mais dont malheureusement l'intérêt rébarbatif au bout d'un certain temps pourra en repousser plus d'un.
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

On aime quand les jeux sortent par vingtaine toutes les semaines, le studio Com2us fait partie des pionniers en la matière, malheureusement la qualité n’est pas toujours au rendez-vous. C’est sà»r que des jeux de monte en l’air, on en a vu passer des centaines, iMike vous le confirmera, personne n’a encore réussi àdétrôner le maître, l’éléphant devrais-je dire : Doodle Jump.

Aujourd’hui, c’est encore un doodle-jump like qui vient nous titiller les mimines, j’ai nommé Escape the Ape . C’est un jeu qui n’est pas vraiment prétentieux en soi, c’est sà»r qu’un babouin qui saute, mon dieu on a vu mieux sur iBidules, mais quand même, il apporte quelques petites nouveautés au genre. On se lance tout feu tout flamme pour le test de Escape the Ape !

Fuis Diddy...

Ce qui frappe la rétine au premier coup d’oeil est sans l’ombre d’un doute la simplicité du soft. Sans être vraiment beau, le titre n’en reste pas moins soigné et très accessible, et justement le jeu se veut être très simple, et c’est plutôt bon pour le néophyte qui découvre pour la première son iBidule tout neuf tout beau. Oui, mais pour les gamers, qu’en sera t-il pour les pros du scoring ? Ils ne sont pas délaissés, au contraire : plus on monte et plus on aimera les bananes.

Complètement dénué de scénario, Escape the Ape propose un intérêt : sa jouabilité. À mi-chemin entre un Doodle Jump dans la forme et un A Moon For the Sky (Bulypix/Egg Ball), le gameplay du petit singe a tous les honneurs. Une diversité surtout présente dans le tracé de plateformes, mais surtout sur l’atterrissage du marsupial : plus l’atterrissage sera centré par-rapport àla plateforme, plus la hauteur du singe sera élevée et créera par la même occasion un combo. On notera aussi la présence d’un contrôle via l’accéléromètre !

… et ne revient jamais !

C’est très bon tout ça, mais c’est sà»r qu’àl’achat d’un jeu on veut le garder le plus longtemps possible L’intérêt d’Escape the Ape en prend un sacré coup sur le long terme. Le singe veut fuir le gorille mais àforce, c’est le joueur qui qui va fuir àson tour le jeu lui-même !

Doodle Jump, c’est bien. Les clones, c’est un peu lourd àforce, surtout quand ils n’apportent rien àun genre complètement rebattu.

Le jeu propose un magasin peu convaincant, des trophées trop vite décrochés qui en perdent par la suite tout leur intérêt, ce qui est fâcheux pour un titre se disant un jeu de scoring - surtout, en l’absence de Game Center qui se fait cruellement sentir.
En plus de tout ça, comme vous le savez sà»rement, je porte une grande attention aux musiques et au son des jeux, et ici… c’est pitoyable ! Un seul son disponible pour le menu et dans le jeu, une musique abominable... et le cri du singe pourra parfois vous pousser àexploser votre iBidule, rien que ça. On sent que le développeur n’a pas voulu tenir le joueur en haleine, et ça ils ne peuvent s’en vouloir qu’àeux mêmes.

Pour conclure !

Escape the Ape partait vraiment bien pour détrôner LE Doodle Jump, mais on dirait que seul celui-ci peut tenir le joueur en haleine, le titre de Com2Us se contente lui de copier et d’exploiter il faut le dire ! Mais sur le long terme, on a limite envie de se dire, mais qu’est-ce que j’ai acheté ? A moins d’être un inconditionnel des capucins, le jeu n’en vaut pas la chandelle.

- Escape the Ape

+ Simple àprendre en main
+ Des graphismes soignés
+ Un bon petit jeu sur le moment...

- ... mais qui devient vite rébarbatif sur le long terme
- Un seul mode de jeu
- Pas de tableau de scores

Version de test : 1.0.3
Machine de test : iPhone 4S
Niveau d’anglais requis : pas utile
Poids : 20.4 Mo Mo
Affiliation réseau : Aucune

 

Note FunTouch.net : 5/10

Télécharger ce jeu

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page