DRWPS : courir, il aurait fallu

Par Nmacipad le 7 décembre 2011 à 18h05

DRWPS : courir, il aurait fallu

On vous avait prévenu, le mois de décembre est riche en nouveauté sur iBidules, Don't Run With A Plasma Sword (alias Ne Cours Pas Avec Une Épée à Plasma) en fait partie. Le studio Xperimentalz signe sa première production, est-elle à la hauteur des attentes ? Pour le savoir rendez-vous tout de suite pour le test !
  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
Taille des caractères : A A A

Annoncé il y a quelques mois, Don’t Run With A Plasma Sword (alias Ne Cours Pas Avec Une Épée àPlasma en bon français !) débarque enfin sur iBidules. Le studio québécois indépendant Xperimentalz nous propose aujourd’hui de revisiter un genre maintes fois vu et revu sur iBidules : le run game.

Apres un Jetpack Joyride du feu de dieu pour iJoys, un Demoliton Dash monstrueux pour notre ami iMike et un Run Fox Run qui n’a plu qu’àmoi... DRWPS a la lourde tâche de faire mieux que ses concurrents. On prend toute notre objectivité àdeux mains et on se lance dans le test de Don’t Run With A Plasma Sword (oui c’est long) on vous prévient, c’est jojo mais qu’àmoitié.

Je suis la mère... d’iMike !

C’est après avoir vu des jeux comme DRWPS qu’on remercie Steve Jobs d’avoir créé l’AppStore. Le jeu est d’une originalité étonnante, tout du moins sur le plan de l’ambiance. A mi-chemin entre Futurama et Star Wars (oui le sabre...), le jeu se veut sans prise de tête. On croirait revenir 30 ans en arrière avec des graphismes old school, un héros typique des années 80 et des ennemis extraterrestres ressemblant étrangement aux martiens du film Mars Attack.

Ce que l’on peut ajouter, c’est que cet univers est finalement assez peu commun sur iBidules ; du coup, on dit oui àl’ambiance du soft. Pour encore plus coller àl’univers de Futurama, on retrouve aussi l’humour du dessin animée du papa des Simpsons, qui se traduit surtout par les panneaux de chargement. Il y en plusieurs, je pense qu’au moins l’un des deux vous fera rire… Comme on le sait tous, les phases de loading ça n’est jamais super, si on en rit c’est encore mieux non ?

Le jeu sonne tellement peu prise de tête que ça se ressent dans un gameplay ni trop vintage, ni trop novateur. Le but du jeu est évidemment de terminer les niveaux sans se ramasser les ratiches. Comme les run’n jump habituels, il faudra sauter, glisser et attaquer ; on connait déjàtout ça me direz-vous sauf qu’en plus, le soft rajoute sa petite touche personnelle : le coté jeu de rôle.
Très peu exploité malheureusement, mais assez pour le ressentir néanmoins, cet aspect se traduit par un magasin aux multiples équipements (chaussures permettant de sauter plus haut et plus longtemps, vie supplémentaire, attaque en l’air, etc.) mais aussi par le système de boss àla fin des niveaux. Comme dit plus haut, ce côté RPG est peu exploité : ça aurait pu apporter un sérieux plus au jeu qui se serait ainsi franchement démarqué de la production du même genre.

En parlant de vieillot, les graphismes en font partie même si franchement ça colle tout de même au soft. Hauts en couleur, animations 2D au second plan, on sent que c’est maîtrisé, on peut dire bravo aux développeurs de ce coté-ci. On reste quand même sur notre faim, le jeu étant malheureusement beaucoup trop court !

Bender arrête c’est pas drôle !

Le magasin donne un intérêt au jeu, mais il ne propose que trop peu de contenus, et c’est dommage. Aussi, s’il proposait des avantages ç’aurait pu être un plus car le jeu manque cruellement d’intérêt sur le long terme. Ce qu’il faut savoir, c’est le soft offre gratuitement àchaque jour quelques sous, ce qui peut inciter le joueurs ày jouer encore et encore, mais quitte àproposer du fric autant mettre de la bonne marchandise, ici les rayonnages manquent un peu de nouveautés.

Les bruitages et sons sont quasi parfaits, avec un jaillissement du sabre laser jouissif, on pourrait croire qu’il existe vraiment ! Les musiques collent parfaitement au genre, faite moi confiance, c’est que du bon !

Pour conclure !

Ne Cours Pas Avec Une Épée àPlasma vaut ce qu’il vaut. Avec son univers surprenant et ses graphismes qui collent bien (même s’il ne faut pas crier au génie), le jeu s’en sort pas si mal. On aurait aimé un jeu avec un vrai scénario, plus de contenus et un coté jeu de rôle beaucoup plus poussé. Pour une première production, Xperimentalz s’en sort assez bien, mais on reste quand même sur notre faim :, on sent que les développeurs en ont dans le ventre, il va falloir attendre le prochain soft pour voir le vrai talent du studio !

- Universel

+ Univers prenant
+ Une touche d’humour
+ Des graphismes qui collent...
+ C’est du bon en soi mais sans plus

- ... mais assez vieillot
- Un manque de fluidité dans un gameplay ni neuf ni vieux
- Le côté RPG pas assez approfondi
- Un contenu assez léger dans le magasin

Version de test : 1.0.8
Machine de test : iPhone 4S
Niveau d’anglais requis : localisé en français
Poids : 67,3 Mo
Affiliation réseau : Game Center

 

Note FunTouch.net : 6/10

Télécharger ce jeu

  • commentaire(s)
  • Envoyer
  • Imprimer
  • Haut de page